UBS International Pension Gap Index Étude comparative de la prévoyance de par le monde

Le système de prévoyance suisse est plutôt bien placé au classement mais la prise en charge individuelle reste prépondérante.

par Jackie Bauer 08 juin 2021

Selon l’UBS International Pension Gap Index, très peu sont les pays dont les citoyen-ne-s peuvent se reposer sur le fait que «tout ira bien» concernant leur prévoyance vieillesse. Il est surtout clair qu’ils ne peuvent pas se fier exclusivement aux institutions de prévoyance publiques. En effet, l’évolution démographique et le contexte de taux bas exercent une pression sur la prévoyance vieillesse dans le monde entier. Le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de planifier le plus tôt et le plus sérieusement possible votre situation financière à long terme pour vous assurer automatiquement une retraite.

Jane, «personne moyenne» protagoniste de notre étude, tire également cette conclusion. 24 systèmes de prévoyance du monde entier sont comparés les uns aux autres, à l’aune de leurs spécificités nationales et de la situation financière de Jane. Voici ce qu’il en est pour elle: célibataire de 50 ans, elle a jusqu’à maintenant profité du moment présent sans vraiment se préoccuper de sa prévoyance vieillesse. Elle s’interroge alors sur sa préparation pour les «plus longues vacances» de sa vie.

Étude: UBS International Pension Gap Index

Aimeriez-vous découvrir à quoi ressemblerait la prévoyance de Jane dans plusieurs pays? Nous vous offrons l’étude complète en téléchargement.

Les lacunes de prévoyance sont un casse-tête mondial

Jane commence par établir ses dépenses courantes et recherche quel sera son revenu à la retraite avec le régime obligatoire. Si, une fois à la retraite, ses dépenses sont supérieures aux prestations de la prévoyance professionnelle et d’État, des lacunes en résultent. Dans tous les pays étudiés, elles sont plus la règle que l’exception, y compris pour Jane. En particulier parce qu’elle a ignoré les mécanismes d’épargne volontaire (comme le pilier 3a). Il faut se rendre à l’évidence: sa situation serait nettement plus simple si elle s’y était prise au moins vingt ans plus tôt.

Taux d’épargne requis en %: plus la couleur est foncée, plus le taux d’épargne est faible. | Source: UBS

Pays

Pays

Quota d’épargne requis en %

Quota d’épargne requis en %

Pays

Afrique du Sud

Quota d’épargne requis en %

49%

Pays

Allemagne

Quota d’épargne requis en %

30%

Pays

Arabie Saoudite

Quota d’épargne requis en %

7%

Pays

Australie

Quota d’épargne requis en %

7%

Pays

Brésil

Quota d’épargne requis en %

69%

Pays

Canada

Quota d’épargne requis en %

50%

Pays

Chili

Quota d’épargne requis en %

80%

Pays

Danemark

Quota d’épargne requis en %

14%

Pays

E.A.U.

Quota d’épargne requis en %

0%

Pays

E.U.

Quota d’épargne requis en %

42%

Pays

France

Quota d’épargne requis en %

44%

Pays

Hong Kong

Quota d’épargne requis en %

74%

Pays

Inde

Quota d’épargne requis en %

35%

Pays

Israël

Quota d’épargne requis en %

41%

Pays

Italie

Quota d’épargne requis en %

28%

Pays

Japon

Quota d’épargne requis en %

102%

Pays

Nigéria

Quota d’épargne requis en %

145%

Pays

Pays-Bas

Quota d’épargne requis en %

5%

Pays

R.U.

Quota d’épargne requis en %

26%

Pays

Russie

Quota d’épargne requis en %

108%

Pays

Singapour

Quota d’épargne requis en %

3%

Pays

Suède

Quota d’épargne requis en %

9%

Pays

Suisse

Quota d’épargne requis en %

14%

Pays

Taïwan

Quota d’épargne requis en %

91%

Jane est consciente de ses lacunes de prévoyance et calcule à présent le montant à épargner pour les combler avant son départ à la retraite. Les taux d’épargne requis sont très différents selon les pays: relativement bas, comme c’est le cas en Australie ou aux Pays-Bas. Ou bien extraordinairement élevés comme, par exemple, au Japon.

Qu’en serait-il de Jane si elle était Suisse?

Avec un taux d’épargne requis de 14% pour Jane, la Suisse se situe tout juste dans le tiers supérieur des 24 pays étudiés. L’espérance de vie relativement élevée, l’âge de départ à la retraite bas comparé aux autres pays et le coût de la vie relativement élevé sont des facteurs prépondérants dans la situation de Jane.

Épargner tôt au pilier 3a, notamment en investissant dans des titres, travailler à temps partiel après l’âge de la retraite ou adopter un mode de vie plus simple, sont toutes des solutions qui permettraient de réduire le taux d’épargne. Si elle avait commencé à épargner sur un compte 3a dès le début de sa vie active, elle aurait pu réaliser plus facilement son rêve de devenir propriétaire et profiter des avantages conjoints de la propriété et de la prévoyance.

Bien penser sa prévoyance. En prenant conseil.

Vous avez besoin d’aide pour planifier vos moyens de subsistance à la retraite ou pour établir votre budget? Un entretien-prévoyance chez UBS est une heure bien investie pour le faire. Nous attendons votre demande.

Comment les autres pays relèvent-ils les défis actuels?

Les conditions cadres de chaque pays sont très différentes. À commencer par l’objectif qu’il se fixe pour ses citoyen-ne-s: leur prévoir le strict minimum ou une retraite confortable. Dans les pays anglo-saxons comme les États-Unis, le Canada et la Grande-Bretagne, c’est la prise en charge personnelle qui domine et le système de prévoyance sert simplement à éviter la pauvreté chez les personnes âgées.

Le système de prévoyance assurant les prestations promises indépendamment des versements effectués (primauté des prestations) est une invention européenne. Nombre de nos voisins européens (p. ex. l’Italie et les Pays-Bas) vont plus loin que la Suisse et passent progressivement à un régime de primauté des cotisations, à savoir des rentes basées sur les taux de conversion du marché, qui reposent sur les cotisations individuelles, au moins pour la prévoyance professionnelle. Il existe aussi, en Europe, des modèles qui voient plus loin concernant l’âge de la retraite. En Allemagne et en Suède, il est déjà passé à 67 ans. Au Danemark, il est encore plus haut et est réajusté automatiquement par rapport à l’espérance de vie.

Des modifications du système de prévoyance suisse sont à prévoir

D’ici à ce qu’elle prenne sa retraite, Jane doit s’attendre à des modifications réglementaires comme, par exemple, une augmentation de l’âge de la retraite. Pour les personnes plus jeunes, les conséquences possibles de futures modifications sont potentiellement plus grandes. En effet, la plupart des systèmes de prévoyance subissant la pression démographique (plus de retraités et moins d’actifs), ils ne seront pas en mesure de tenir leurs promesses. Une planification de prévoyance volontaire et de sa propre initiative est donc nécessaire, particulièrement en Suisse. L’exemple de Jane confirme que planifier sa retraite suffisamment tôt permet d’assurer son niveau de vie habituel à la retraite.