Prévoyance retraite Erreurs sur l’AVS

De nombreuses idées reçues entourent l’assurance vieillesse et survivants (AVS). Nous démentons les plus courantes.

par UBS Magazine 16 sept. 2020

Image: Getty

1re erreur

À partir de mon 65e anniversaire, la rente AVS est automatiquement versée, je ne dois donc pas m’en occuper.

Il est vrai que l’on a droit à une rente à partir du mois qui suit l’anniversaire de ses 64 ou 65 ans. Mais il faut annoncer sa demande de rente à la caisse de compensation compétente, environ six mois à l’avance. On peut aussi repousser le versement de la rente de un à cinq ans, si l’on a une fortune importante ou si l’on continue à travailler. Ce report peut augmenter considérablement la rente, jusqu’à 31,5%, mais la caisse de compensation doit en être avisée.

2e erreur

L’AVS ne pénalise pas les couples mariés.

Les couples en concubinage perçoivent deux fois la rente maximale. Alors que la rente des couples mariés est plafonnée à une fois et demie la rente individuelle. On parle donc de «pénalisation» des couples mariés. Pour la contourner, on leur propose parfois de divorcer à 65 ans. Mais cette solution est simpliste car les couples mariés (ou qui sont en partenariat enregistré) profitent d’autres avantages, dont la rente de veuve ou encore le supplément de veuvage. Par contre, si un concubin décède, sa concubine se retrouve seule et ne perçoit pas de rente de veuve.

Nous sommes là pour vous aider

Afin d’être bien préparé, vous devriez répondre dans les temps à ces questions relatives à la retraite. Contactez votre conseiller à la clientèle. Son savoir-faire est un atout pour vous.

3e erreur

Les non-actifs ne cotisent pas à l’AVS.

Les non-actifs payent des cotisations AVS en fonction de leur fortune et de leurs revenus, excepté ceux dont le conjoint verse le double du montant minimal. Ils doivent gérer euxmêmes les déclarations et les paiements, sinon ils s’exposent aux lacunes de cotisations et donc à une réduction de leur rente. De plus, en cas de déclarations tardives, ils risquent de devoir payer des intérêts moratoires. En outre, les personnes ayant pris une retraite anticipée, qui perçoivent déjà une rente AVS, doivent continuer à cotiser jusqu’à l’âge de 64 ou 65 ans.

4e erreur

Lorsque le bénéficiaire d’une rente décède, le droit à la rente AVS s’éteint.

Le S dans AVS veut dire «survivants», à savoir le conjoint et les enfants du défunt. Lorsqu’ils remplissent les conditions légales, les veufs, les veuves et les enfants (jusqu’à l’âge de 18 ans ou la fin de leur formation, 25 ans maximum) ont droit aux prestations de l’AVS. La rente de veuve mensuelle avant l’âge de la retraite s’élève à 1896 francs maximum.