Sept scénarios Retraite: que se passe-t-il quand...

Selon votre situation personnelle, d’autres questions se posent en matière de retraite. Nous avons imaginé pour vous sept scénarios typiques et leurs conséquences sur la prévoyance.

par UBS Savoir 28 août 2018

Sara Rüegg, 42 ans, est décoratrice d’intérieur et cherche un nouveau défi professionnel. Elle souhaite devenir indépendante et détenir sa propre boutique en ligne. Mais pour cela, elle a besoin d’un capital de départ.

... je deviens indépendant?

Il est concevable d’utiliser l’argent dela caisse de pension ou du pilier 3a comme capital de départ pour son activité indépendante. La condition est d’être reconnu comme indépendant auprès de la caisse de compensation AVS. Si Sara souhaite fonder une S.àr.l. ou une société anonyme, elle ne peut pas recevoir son capital de prévoyance, car elle serait légalement employée dans sa propre entreprise. En tant qu’indépendante sans affiliation volontaire à une prévoyance professionnelle, elle peut également épargner davantage au pilier 3a, en fonction de son revenu.

Karin Baumann, 57 ans, travaille depuis 14 ans comme technicienne de laboratoire auprès de la même entreprise. Licenciée en raison d’une restructuration, elle n’a pas encore retrouvé d’emploi.

… je perds mon emploi peu de temps avant la retraite?

Une perte d’emploi peu avant la retraite bouleverse la planification de sa prévoyance. Une mesure immédiate pour des raisons fiscales peut être le transfert de l’avoir de caisse de pension à deux institutions de libre passage différentes. L’âge de retraite le plus précoce accepté par la plupart des caisses de pension est de 58 ou 60 ans. Percevoir des cotisations du 2e pilier encore plus tôt est impossible sans entraîner d’importantes pertes au moment de la retraite. Pour avoir droit à une rente, Karin devrait trouver un nouvel emploi affilié à une nouvelle caisse de pension. Il serait judicieux qu’elle étudie d’autres propositions de solutions au cours d’un entretien, en tenant compte de sa situation globale.

Myrielle et Stefan Huwyler, aujourd’hui âgés de 34 et 36 ans, ont décidé, après la naissance de leur fille, de s’occuper de sa garde à tour de rôle. Elle travaille en tant que juriste et a été en mesure de réduire son temps de travail à 50%. Il est enseignant et travaille également à 50%.

… nous travaillons moins pour nous occuper de nos enfants?

Actuellement, Myrielle et Stefan vivent confortablement de l’argent qu’ils gagnent tous deux chaque mois. Mais la réduction de leur temps de travail peut avoir d’importantes répercussions sur leur retraite. La raison à cela est la déduction de coordination. Les caisses de pension déduisent en effet la partie du salaire déjà couverte par l’AVS. Seulement: toutes les caisses de pension n’adaptent pas cette déduction de coordination proportionnellement au temps de travail. Cela conduit souvent au fait que les caisses de pension appliquent la totalité de la déduction de coordination, ce qui est en l’occurrence le cas de celles de Myrielle et de Stefan. Résultat: leurs salaires assurés et les cotisations versées au 2e pilier sont moindres ce qui entraînera une rente nettement inférieure plus tard. Myrielle et Stefan ont tout intérêtà planifier précisément une stratégie pour compenser cet inconvénient. Il est possible d’y remédier par des versements au 3e pilier ainsi que par des rachats volontaires à la caisse de pension, si leur temps de travail se trouve plus tard augmenté.

Patrick Widmer, 28 ans, est employé en tant qu’expert informatique dans une importante société. Il a déjà changé plusieurs fois de poste et gagne confortablement sa vie. Il s’investit dans son travail mais voyage aussi plus longtemps. Il ne songe pas à la prévoyance.

... je ne m’occupe de rien?

Pour l’instant, il ne se passe rien si Patrick ne s’occupe pas de sa retraite. Mais il pourrait regretter plus tard de ne pas avoir utilisé la flexibilité financière de ses premières années d’activité pour constituer une épargne privée et de n’avoir versé aucun argent au pilier 3a. Car personne ne sait comment le système de prévoyance évoluera au cours des prochaines décennies. Le patrimoine épargné au pilier 3a reste également à disposition de Patrick s’il souhaite acheter un logement. Et la plupart des gens ignorent qu’il est possible de déterminer soi-même le montant que l’on verse au pilier 3a et qui est déductible du revenu imposable. Il ne doit pas nécessairement atteindre le montant maximal annuel de 6826 francs que les personnes soumises à une prévoyance professionnelle peuvent verser.

Diego Wölfli, 29 ans, est ingénieur mécanicien et souhaite acquérir de l’expérience professionnelle à l’étranger. Il prévoit de quitter la Suisse pour trois ou quatre ans.

... je pars à l’étranger?

Diego peut transférer les cotisations du 2e pilier sur un compte de libre passage de la Fondation de libre passage d’UBS pour le temps qu’il passera à l’étranger. Après son retour en Suisse, il devra le replacer dans sa nouvelle caisse de pension. Toute personne qui émigre dans un pays hors de l’UE ou de l’AELE peut également se voir verser l’intégralité de l’avoir de caisse de pension. Inversement, toute personne qui déménage dans un pays de l’UE ou de l’AELE doit d’abord laisser la partie obligatoire de l’avoir de caisse de pension sur un compte de libre passage.

Peter Zaugg, 39 ans, est directeur d’une petite entreprise. Avec sa femme, il souhaite acheter une maison et la payer en utilisant l’argent de la caisse de pension et du pilier 3a.

... j’utilise mon avoir de prévoyance pour acheter un logement?

De nombreux couples rêvent d’être propriétaires de leur logement. Mais avant d’utiliser le capital de prévoyance pour un achat immobilier, il est judicieux de connaître les répercussions d’un retrait anticipé. Parce que les prestations de la caisse de pension en cas de retraite, de décès ou d’invalidité peuvent être si faibles lors d’un retrait anticipé que même être propriétaire de son logement est une maigre consolation. Si Peter et sa femme décident d’acheter une maison malgré les pertes encourues au niveau de sa retraite, ils peuvent corriger cela plus tard en retournant le versement anticipé à la caisse de pension.

Ruth Müller, 47 ans, a été mariée pendant 16 ans et s’est exclusivement occupée de ses enfants et de son foyer au cours des dernières années. Depuis qu’elle est séparée de son mari, ses enfants (15 et 12 ans) vivent avec elle.

... je divorce?

Lors du divorce, Ruth s’est vu attribuer la moitié de l’avoir de caisse de pension de son mari, constitué depuis leur mariage. En règle générale, cet argent est géré sur un compte de libre passage tant qu’elle n’exerce pas une activité rémunérée. De même, Ruth obtient sa part des actifs épargnés conjointement au pilier 3a. Bien sûr, savoir combien d’argent suffira dépend du montant de l’avoir et d’autres actifs. Il est toutefois peu probable que Ruth puisse faire l’économie de retrouver une activité professionnelle et d’augmenter ainsi son capital-vieillesse jusqu’à l’âge de la retraite.