Investir à long terme Les trois piliers d’un placement fructueux

Pour bien investir, trois éléments comptent: l’analyse, la stratégie et la discipline.

par Stephan Lehmann-Maldonado 20 janv. 2016

«Ce placement est sûr et offre une rémunération de rêve»: si vous entendez de telles promesses, vous avez toutes les raisons d’être sur vos gardes. Car sur les marchés financiers, il n’y a pas de rendement sans risque ni de recettes miracles. Même les spécialistes en placement les plus aguerris ne peuvent pas prévoir l’évolution des bourses avec certitude. De nombreuses études montrent toutefois que le succès à long terme d’un placement repose sur trois facteurs: l’analyse, la stratégie et la discipline.

L’analyse consiste à examiner systématiquement les risques et les opportunités des marchés et des placements dans le monde entier.

La stratégie de placement détermine le type de diversification et la répartition d’un patrimoine selon différentes catégories de placement – actions, obligations... – et différents marchés. Elle doit refléter le profil de risque individuel et les besoins d’un investisseur.

Mais le plus important, sans doute, c’est la discipline. Une fois la stratégie de placement établie, il faut s’y tenir. Et ce, malgré toutes les turbulences que peuvent subir les bourses. Il importe donc de vérifier régulièrement le portefeuille et de le réadapter à la stratégie définie.

Faire appel aux professionnels

Difficile pour les investisseurs privés de s’acquitter de toutes ces contraintes, ne serait-ce que par manque de temps. D’où l’intérêt d’une solution «prête à l’emploi», comme par exemple les fonds stratégiques UBS. Dans le cadre de ces fonds, des professionnels s’occupent des trois aspects: analyse, stratégie de placement et discipline. Ils veillent à ce que le portefeuille ne soit pas exposé à davantage de risques que ceux que l’on est prêt à prendre.

Systématiquement le bon placement

Le marché regorge d’opportunités de placements. Trouvez, étape par étape, laquelle vous correspond.

  1. Quels sont vos objectifs financiers?
  2. Quelle est actuellement votre situation financière générale?
  3. Quel type de risque êtes-vous?
  4. Pendant combien de temps souhaitez-vous investir votre argent?
  5. Quelle stratégie de placement vous correspond?
  6. Comment souhaitez-vous collaborer avec votre banque? 

Par expérience, il est utile de discuter de ces questions avec un spécialiste.