Prévoyance et immobilier Acheter juste avant la retraite: bonne idée?

Vous êtes en couple, tous deux proches de la retraite et souhaitez acheter un logement? Voici ce qu’il faut prendre en compte.

par Jackie Bauer 26 mars 2020

Illustration: Stephan Liechti

Les couples se rapprochant de la fin de leur vie active et souhaitant devenir propriétaires se doivent de correctement planifier cet investissement. La proximité du départ à la retraite joue un rôle déterminant dans la décision de financement. Voici les points que vous devez prendre en considération.

Optimisation fiscale avec l’épargne de prévoyance

L’une des possibilités qui s’offrent à vous pour faire baisser la charge fiscale est d’effectuer des rachats de mensualités auprès de votre caisse de pension. Vous devez cependant vous astreindre à ne pas toucher à votre capital retraite durant les trois années suivant le rachat, sinon, vous perdriez le bénéfice de cette réduction. Il est également important de connaître la situation financière de la caisse de pension et le taux de conversion. Si vous et votre conjoint êtes tous deux actifs, choisissez celle qui vous propose les prestations les plus intéressantes pour vos versements. Dans tous les cas, il est judicieux pour les deux partenaires d’effectuer des versements dans le pilier 3a, afin de financer leur logement et leur retraite.

Retrait anticipé pour devenir propriétaire

Pensez-y: quand vous retirez du capital de votre caisse de pension, la rente ou le capital vieillesse subsistant s’en retrouvent amoindris. C’est pour cette raison qu’à partir de 50 ans, des restrictions s’appliquent pour le retrait. Tant que votre institution de prévoyance n’envisage aucune autre condition, le retrait anticipé doit avoir lieu jusqu’à trois années avant le départ à la retraite. Un retrait anticipé ne peut être effectué qu’une fois tous les cinq ans.

La part de capital issue de votre patrimoine personnel ou de prévoyance que vous pouvez consacrer à l’acompte de votre logement dépend de votre situation financière. D’un point de vue fiscal, il est plus avantageux de retirer le capital de votre pilier 3a en combinaison avec le 2e pilier en plusieurs étapes. Cela vous permet ainsi d’amortir votre capital et de réduire la progression fiscale sur les retraits. Vous pouvez commencer à effectuer des retraits partiels du capital 3a pour acquérir un logement cinq ans avant votre départ à la retraite. À partir de 59 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes, le capital doit être retiré dans son intégralité.

Risque de départ anticipé à la retraite (in)volontaire

Les probabilités de trouver un nouvel emploi à un âge avancé sont plus faibles. La perte d’emploi peut conduire à une demande de départ anticipé à la retraite. Une alternative serait de vous contenter de revenus moins importants jusqu’à l’âge de départ officiel. Cela signifie que vous devez amortir votre hypothèque plus rapidement que prévu, afin de garantir sa viabilité.

Garantie de viabilité

Avant de vous décider à acheter, vous devez vous assurer que vous pouvez aussi financer votre habitation pendant votre retraite. En effet, le revenu de votre couple chutera le plus souvent drastiquement une fois à la retraite. Cela signifie que vous devez abaisser l’hypothèque maximale afin d’assurer la viabilité du projet. Cela peut avoir des conséquences au moment de décider de percevoir une rente ou de retirer le capital.

Une hypothèque est considérée comme viable quand les frais fixes restent inférieurs à un tiers du capital disponible. Les frais fixes comprennent tous les taux, amortissements éventuels et frais annexes du bien. Un taux d’avance moins important ou un prix d’achat plus bas du bien renforcent significativement votre marge de manœuvre.

Avez-vous des questions?

Votre conseiller à la clientèle peut discuter personnellement avec vous de votre situation individuelle et vous proposer des solutions adaptées.