Travailler après la retraite Continuer de travailler après la retraite

Vous pouvez profiter du système de prévoyance suisse même après le départ à la retraite.

par UBS Focus 27 juil. 2019

Bild: iStock

Lorsqu’une personne perçoit une rente tout en continuant de travailler, il se peut que son revenu dépasse le montant touché auparavant et qu’elle soit ainsi soumise à la progression fiscale. Vous pouvez influencer fortement le montant du revenu imposable en ajournant la rente et en continuant d’effectuer des versements dans le pilier 3a.

Ajournement de la rente AVS

L’ajournement de la rente AVS vous permet d’éviter la charge fiscale accrue qui résulte de la perception simultanée d’une rente et d’un salaire. Si la déclaration d’ajournement n’est pas soumise dans les délais, l’AVS décide du paiement à vie de la rente, sans versement anticipé ni ajournement. Il est recommandé de procéder à un ajournement si votre état de santé vous permet d’anticiper de vivre jusqu’à 86 ans ou plus.

Déductions AVS sans contrepartie

Bien des personnes actives ne se rendent pas compte que si elles continuent de travailler au-delà de l’âge ordinaire de la retraite, elles resteront tenues de cotiser à l’AVS. Lorsque le revenu dépasse 16 800 francs, les cotisations AVS, AI et APG habituelles sont déduites, sans qu’il en résulte un droit à une prestation supplémentaire en contrepartie. Seules les cotisations de l’assurance-chômage prennent fin pour les personnes en âge de retraite. Comme dans le cas de l’AVS, il est possible d’ajourner le paiement des rentes de caisses de pension en vue de parer à la progression de l’impôt sur le revenu. En principe, le fait d’atteindre l’âge de la retraite signifie la fin de l’obligation de cotiser. Selon la caisse de pension, toutefois, les personnes souhaitant continuer de travailler peuvent obtenir un ajournement de la rente jusqu’à 70 ans révolus. Consultez le règlement de votre caisse de pension en temps voulu pour examiner la possibilité d’un report des prestations.

Versements poursuivis dans le pilier 3a

Le pilier 3a offre une autre possibilité d’influencer le revenu imposable des personnes travaillant au-delà de l’âge de la retraite, leur permettant de poursuivre leurs versements jusqu’à 69 ans pour les femmes, et 70 ans pour les hommes. Tant que vous êtes affilié à une caisse de pension, vous pouvez verser chaque année 6826 francs, comme avant l’âge de la retraite. Pour les personnes ne contribuant plus à une caisse de pension, cette limite est de 20% du revenu net annuel de l’activité lucrative, à concurrence de 34 128 francs.