Logement en propriété Planification et budgétisation intelligentes

Une planification minutieuse, aussi sur le plan financier, et des conseils complets permettent d’atteindre son objectif plus vite.

par UBS Magazine 05 mars 2020

Image: UBS

Avant même de dessiner les plans d’une maison ou de vous pencher sur ceux d’un appartement, vous devriez vous faire une idée précise de votre situation financière: où en êtes-vous et de quelle somme d’argent disposez-vous? Pour acheter un logement en propriété, vous avez besoin de fonds propres suffisants. En règle générale, le futur propriétaire apporte une part de 20 % du prix d'achat et la banque finance le reste sous forme d’une hypothèque.

Parmi ces 20%, au moins 10% doivent être des fonds propres «en dur», c'est-à-dire qu’ils ne doivent pas provenir d’un versement anticipé du capital de la caisse de pension. Les fonds propres peuvent être constitués d’avoirs en compte, de fonds du pilier 3a, de valeurs de rachat de polices d’assurance et de capital issu de la vente de titres. Une avance sur héritage ou une donation peuvent également être ajoutées aux fonds propres, mais pas les prêts soumis à intérêts ou à rembourser.

Afin de pouvoir épargner suffisamment de fonds propres, il est important d’établir une stratégie d'épargne ou de placement et de s’y tenir de façon rigoureuse. Le choix de l’instrument d’épargne approprié doit être déterminé de manière très individuelle et en concertation avec votre conseiller à la clientèle. Il est possible d’épargner grâce à des solutions de placement et à des versements dans le pilier 3a. Ces derniers peuvent être utilisés pour acquérir un logement en propriété, mais peuvent également être déduits des impôts, ce qui réduit votre fiscalité.

Avant de vous lancer dans la recherche de la propriété de vos rêves, vous devriez vous demander quel type de propriété, d’emplacement et de commune vous convient le mieux. L’important, au final, c’est de concilier vos visions et souhaits en matière de logement avec vos impératifs budgétaires. Il convient donc de tenir compte des points suivants:

  • Vous voulez faire construire? Ou bien préférez-vous acheter un bien existant?
  • Un bien plus ancien et moins cher ou un appartement existant est-il envisageable?
  • Vous cherchez un étage indépendant, une maison mitoyenne ou une maison individuelle?
  • Qu'est-ce qui est important à vos yeux en termes d’architecture, de surface habitable et de plans?

Conseils pour la recherche

Si vous privilégiez une commune ou un quartier en particulier, vous devriez également effectuer des recherches sur place, par exemple par le biais de prestataires, architectes ou agents immobiliers locaux. Votre conseiller à la clientèle UBS peut également vous aider en se basant sur son expérience.

Aujourd’hui, plus de 90% de toutes les offres de biens à vendre sont publiées sur les grandes plateformes en ligne. Vous y trouverez des biens existants ainsi que de nouveaux projets de construction. L’activité de construction de nouveaux biens immobiliers est à un niveau élevé depuis des années et il y a actuellement un large choix d’offres – avec toutefois des différences régionales. En affinant votre demande de recherche, vous augmentez vos chances de trouver le bien correspondant à vos attentes.

Le SARON remplace le Libor

Le taux d’intérêt de référence Libor, qui sert actuellement de base aux hypothèques du marché monétaire, doit être remplacé par le SARON fin 2021. Le SARON (Swiss Average Rate Overnight) est un taux d’intérêt du marché monétaire à court terme calculé sur la base des transactions effectuées et des cotations obligatoires sur le marché monétaire suisse. Ce changement a un impact majeur à l’échelle mondiale, en particulier sur le marché hypothécaire. Nous proposerons à nos clients l’Hypothèque SARON UBS courant 2020.