Principe des 3 piliers

La prévoyance en Suisse

Votre sécurité financière à la retraite repose sur 3 piliers: la prévoyance étatique, la prévoyance professionnelle et votre prévoyance privée. Les 3 piliers se complètent mutuellement, couvrant ainsi au mieux les besoins financiers.

Le modèle des 3 piliers

1er pilier

Prévoyance étatique


AVS
Assurance-vieillesse et survivants

AI
Assurance-invalidité

PC
Prestations complémentaires


Garantir le minimum vital

2e pilier

Prévoyance professionnelle


LPP
Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité


Maintien du niveau de vie habituel de maniére appropriée

3e pilier

Prévoyance privée


3a
Prévoyance individuelle liée

3b
Prévoyance individuelle libre


Besoins supplémentaires

Le 1er pilier couvre vos besoins vitaux

Le 1er pilier est obligatoire pour toutes les personnes habitant ou travaillant en Suisse. Il vous garantit le minimum vital à la retraite, vous couvre en cas d'invalidité et assure les personnes qui vous survivent si vous venez à disparaître. Des prestations complémentaires sont uniquement versées sous certaines conditions.

Le 2e pilier assure le maintien approprié du niveau de vie habituel

La prévoyance professionnelle est obligatoire pour tous les salariés à partir d'un revenu annuel de
21150 francs (2018). Le 2e pilier doit maintenir le niveau de vie habituel. Avec le 1er pilier, il doit couvrir 60 à 70% du dernier salaire perçu. Le reste doit être couvert par la prévoyance privée.

Le 3e pilier comble vos lacunes de prévoyance

Les 1er et 2e piliers ne suffisent pas à maintenir le niveau de vie habituel à la retraite. Avec le 3e pilier, vous comblez les lacunes. Les versement sont facultatifs; dans le cadre du pilier 3a, vous profitez d'avantages fiscaux, puisque vous pouvez déduire le montant versé de votre revenu imposable.

En règle générale, la rente AVS et les versements de la caisse de pension ne suffisent pas à maintenir votre niveau de vie habituel.

Un exemple: avant la retraite, vous avez un revenu brut de 80 000 francs par an. Vous avez calculé qu’après la retraite, vous aurez besoin d’environ 65 000 francs pour maintenir votre niveau de vie. Les rentes de l’AVS et de la caisse de pension ne couvrent ensemble qu’environ 60 à 70% de votre dernier salaire. Dans ce cas, cela reviendrait à 56 000 francs. Vous auriez donc une lacune de revenu de 9 000 francs par an. Pour la combler, vous devriez disposer d’un capital supplémentaire d’environ 180 000 francs.

Faites une faveur à votre avenir: occupez-vous au plus tôt et régulièrement de votre prévoyance. Vous pourrez ainsi tirer le meilleur parti de toutes les possibilités qu’offre le 3e pilier et profiter d’une retraite sans souci financier.

Un bon conseil vaut de l’or

Nous répondons volontiers à vos questions sur la prévoyance et vous conseillons globalement - par exemple sur les thèmes suivants:

  • Mon argent me suffira-t-il plus tard à la retraite?
  • Comment placer mon argent pour atteindre des rendements plus élevés?
  • Comment financer un logement avec mes fonds de prévoyance?
  • Comment planifier ma retraite au mieux pour économiser des impôts?