Bâtiments durables Construire, rénover, économiser de l’énergie

Ce qu’une rénovation efficace sur le plan énergétique peut vous apporter, ce à quoi faire attention et comment financer le projet.

par UBS Wissen 29 oct. 2021
Il suffit de savoir: un conseil CECB® démontre comment rénover un bâtiment de façon écoénergétique. Photo: UBS

Ce qui était considéré comme de la science-fiction il y a quelques décennies est désormais une réalité: des bâtiments résidentiels qui produisent également de l’énergie. Ils revêtent une importance croissante pour la Suisse grâce au débat sur le climat et aux objectifs formulés dans la stratégie «Développement durable 2030». Dans un lotissement de Männedorf, dans le canton de Zurich, par exemple, 16 familles ne paient pas un seul centime pour l’électricité et le chauffage, à condition de respecter leur budget énergétique. La raison: le lotissement est autosuffisant en énergie. Cela signifie que l’énergie nécessaire, comme l’électricité et la chaleur, est entièrement produite sur place. 

Les bâtiments sont à l’origine d’émissions de gaz à effet de serre

Malgré quelques projets exemplaires, un regard sur les valeurs moyennes suisses donne à réfléchir. Les bâtiments et l’industrie représentent encore chacun un quart des émissions totales de gaz à effet de serre en Suisse. Un autre tiers est généré par les transports et un peu moins d’un cinquième par l’agriculture et le traitement des déchets.

Si l’on considère que plus d’un million de maisons en Suisse ne sont pas ou peu isolées et que deux tiers des bâtiments sont chauffés aux combustibles fossiles ou à l’électricité, le potentiel existant de réduction des émissions de gaz à effet de serre et, à long terme, des coûts apparaît clairement. Dans de nombreux cas, quelques mesures structurelles suffisent à réduire considérablement la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

Financement de la rénovation: hypothèque et subventions

Étant donné que le secteur public a un grand intérêt à réduire la consommation d’énergie en raison de facteurs environnementaux et de pénuries (imminentes) d’électricité/de carburant, la construction ou la rénovation à haut rendement énergétique est soutenue par le gouvernement fédéral et les cantons au moyen de subventions, ce qui facilite le financement. Les mesures concrètes diffèrent selon le canton ou la commune. Le service des constructions de votre commune ou votre spécialiste régional de l’énergie peuvent vous fournir de plus amples informations. Les sites Internet suivants peuvent également vous aider:

 

·         Le Programme Bâtiments de la Confédération et des cantons  – informations subventions et des demandes

·         Francs énergie  – moteur de recherche pour la promotion de l’énergie par commune

·         SuisseEnergie – un outil de politique énergétique lancé par le Conseil fédéral avec une multitude d’informations

 

Pour financer les coûts de rénovation, vous disposez idéalement de fonds sur votre compte de fonds de placement ou d’épargne. Alternativement, ou en complément, il est également possible, dans le cas d’un logement en propriété, de retirer de manière anticipée des avoirs de prévoyance (avoirs de la caisse de pension et avoirs du 3e pilier) ou de les mettre en gage. En règle générale, il s’agit ici d’un retrait en raison de l’APL (accession à la propriété du logement). Dans le cas d’une APL, il convient de noter que cela est possible tous les cinq ans et qu’un montant minimum de 20 000 francs s’applique. Dans le cas d’un financement par le biais des avoirs de la caisse de pension (CP), certaines restrictions sont également en vigueur après 50 ans. La troisième option consiste à augmenter l’hypothèque pour financer la rénovation. La possibilité de le faire et le montant dépendent du montant du taux d’avance de votre propriété: le montant total de l’hypothèque nouvellement approuvée ne peut pas dépasser 80% de la valeur de la propriété pour les logements en propriété à usage personnel. En outre, la capacité financière doit toujours être garantie malgré l’augmentation.

Avec le produit «Hypothèque rénovation UBS», UBS peut vous aider à réaliser des projets et des travaux de rénovation à haut rendement énergétique. Elle offre des conditions de taux d’intérêt particulièrement avantageuses et une réduction supplémentaire des intérêts pour les certificats Minergie® ou CECB® existants des classes A ou B ou pour une part des mesures de construction énergétiques d’au moins 50% des coûts totaux.

Rénover avec UBS en vaut la peine

  • Taux avantageux sur le montant du financement correspondant à vos coûts de rénovation
  • Réduction supplémentaire du taux d’intérêt de 0,30% pour les mesures de construction énergétiques
  • Fixer gratuitement le taux d’intérêt de l’Hypothèque fixe jusqu’à un an à l’avance
     

Trois points de départ pour des maisons plus écologiques

Les bâtiments respectueux de l’environnement ont une bonne isolation qui réduit les pertes de chaleur. Pour déterminer l’isolation de votre maison, il est préférable de faire évaluer par un spécialiste la perméabilité des fenêtres, des portes, de la chape, de la cave et de la façade. En fonction de la situation initiale, la rénovation des points faibles est souvent rentable après quelques années seulement et augmente également le confort de vie.

Une énergie de chauffage précieuse peut également être perdue en raison d’une mauvaise ventilation. Les systèmes de ventilation automatique augmentent l’efficacité de la maison, réduisent les coûts de chauffage et préviennent les moisissures. L’isolation et un système de ventilation peuvent également augmenter la valeur de revente d’une propriété.De manière générale, les critères de durabilité sont susceptibles de jouer un rôle de plus en plus important dans l’évaluation des biens immobiliers.

Le remplacement d’un chauffage au mazout est lui aussi une mesure qui peut augmenter de manière significative l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Pour le remplacement de chauffages au mazout et au gaz, les directeurs de l’énergie des cantons ont formulé diverses exigences qui sont résumées dans le «Modèle de prescriptions énergétiques des cantons» (MoPEC). Vous trouverez de plus amples informations sur le site de la Conférence des directeurs cantonaux de l’énergie à l’adresse conseils en énergie. Le moment idéal pour remplacer un chauffage doit être soigneusement défini avec des experts.

Quelle est l’efficacité énergétique de ma maison?

Qui peut vous confirmer que votre maison est réellement efficace sur le plan énergétique? Le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB®) fournit des informations fiables à ce sujet. Dans certains cantons, ce certificat est obligatoire pour les nouvelles constructions et pour les changements de propriétaire. Dans la plupart des cantons, c’est à vous de décider si vous voulez soumettre votre bien à cet examen. L’analyse évalue l’efficacité énergétique de votre maison en matière d’enveloppe du bâtiment, de technologie et d’installations électriques et la classe dans l’une des catégories d’efficacité énergétique de A (la plus élevée) à G (la plus basse).

Si vous cherchez une experte ou un expert pour établir le certificat énergétique d’un bâtiment, le site Internet geak-tool.ch vous aidera – il est préférable de choisir un professionnel originaire de votre région et travaillant dans le domaine le plus pertinent pour votre projet. Donc une architecte en cas de transformations éventuelles ou un expert en technique du bâtiment si vous êtes intéressé(e) par une pompe à chaleur. Bon à savoir: avec la variante de certificat CECB® Plus, trois variantes de modernisation énergétique adaptées à votre bâtiment vous sont également présentées.

Efficacité énergétique – les trois questions les plus importantes

1. Quelle est l’efficacité énergétique de ma maison?

Pour le savoir, il est judicieux de commander un CECB® (certificat énergétique cantonal des bâtiments). Ce certificat indique le niveau d’efficacité énergétique de votre logement en propriété. Vous obtenez ainsi un rapport d’expert sur l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment et sur la consommation énergétique standard de votre logement en propriété. Cela vous aide à planifier les rénovations sur le long terme.

2. Combien me coûte un CECB® classique?

Pour le savoir, contactez un expert CECB® certifié, qui établira un devis en fonction de votre logement en propriété. Pour une maison individuelle, le coût se situe entre 600 et 700 francs et entre 1400 et 2100 francs suisses pour un CECB® Plus  De nombreux cantons accordent des subventions pour le CECB® Plus.

3. Qu’est-ce que je gagne à augmenter l’efficacité énergétique?

Trois arguments plaident pour cela. Tout d’abord, vous contribuez activement à un environnement intact pour les générations futures. Deuxièmement, vous économisez de l’énergie et donc des frais de chauffage et des frais annexes. Plus les prix de l’énergie sont élevés, plus vous le ressentez. Troisièmement, un entretien régulier peut augmenter la valeur marchande de votre propriété. Cet argument est de plus en plus important.

Nous sommes là pour vous

Prenez rendez-vous pour un entretien-conseil sans engagement ou appelez-nous directement si vous avez des questions.