Paiement par mobile UBS TWINT – une App révolutionne le paiement

En ligne, à la caisse du magasin ou entre amis: UBS TWINT simplifie le paiement. Et bientôt une foule d’autres usage.

12 juin 2017

Sûr et rapide: le paiement par mobile – 1. entre amis, 2. à la caisse d’un magasin, 3. dans les boutiques en ligne.

Un bon repas, un bon vin, de bons amis – tels sont les ingrédients d’une soirée réussie au restaurant. Jusqu’à ce que le garçon apporte l’addition. C’est alors que le casse-tête commence. Qui paie? Comment répartir le montant? Et que faire si d’aventure le porte-monnaie était vide?

L’application UBS TWINT répond à ces problèmes. Un des convives règle la facture. Et les autres lui remboursent leur part par l’entremise de leur smartphone. Il suffit pour cela d’entrer le montant et de l’envoyer à la personne souhaitée en indiquant son numéro de mobile. Balayer l’écran du doigt – et l’argent est viré sur le compte du payeur! Aussi rapide qu’un SMS.

La situation inverse est également possible: une connaissance vous doit de l’argent. Au bout d’un moment, vous voulez être sûr de revoir votre pécule. Vous lui envoyez alors une injonction de paiement avec UBS TWINT. Votre connaissance n’a plus qu'à confirmer le paiement et vous êtes quittes.

Superpoints, rabais, actions

Mais ce n’est qu’un début au vu des nombreux usages permis par UBS TWINT. Ce mode de paiement facile est déjà disponible à de nombreuses caisses de magasin, à l’image de Coop. Il est également possible de gagner des superpoints en enregistrant sa carte client dans l’App. De plus, de nombreux prestataires feront bientôt bénéficier les utilisateurs de réductions attrayantes s’ils paient à l’aide de leur smartphone.

Un standard de paiement pour la Suisse

Les paiements en ligne sont également promis à une nouvelle dimension. Chez Galaxus et Digitec, par exemple, il suffit d’ores et déjà de scanner un code QR pour régler ses emplettes. De même, il n’est plus nécessaire de chercher de la monnaie pour payer aux distributeurs Selecta. Vous n’avez plus qu’à scanner le code QR du distributeur, à choisir votre snack et à le payer en balayant l’écran du smartphone.

Contrairement à Apple Pay ou à la solution de Samsung, ce nouveau standard de paiement mobile est défendu par plus de 30 banques et d’importants détaillants à travers la Suisse. Tendance à la hausse. Car, comme le montrent les statistiques depuis le lancement de l’App, ce standard est en pleine expansion.