Cours de change Payer de manière adéquate à l’étranger

L’été est arrivé – les vacances aussi! Mais comment payer à l’étranger? Misez sur la bonne carte pour économiser au maximum.

par Stephan Lehmann-Maldonado 10 août 2017

Le tout local: mieux vaut payer en monnaie locale lorsqu’on utilise sa carte de crédit à l’étranger. Cela vaut également pour les achats en ligne auprès de prestataires étrangers.

Profitez enfin de vos vacances: dînez tous les soirs dans un restaurant romantique, flânez au marché à la recherche de bonnes affaires – sans oublier de goûter différentes délicieuses glaces à la plage. C’est pendant les vacances qu’on a le plus de plaisir à dépenser.

La mauvaise surprise vient souvent plus tard, en l’occurrence une fois rentré, au moment de faire les comptes. Comment régler vos dépenses de vacances en évitant les lendemains difficiles?

Tout d’abord, faites en sorte de prévoir un budget estival réaliste. Si vous avez seulement mis de l’argent de côté pour les transports et l’hébergement, vous allez vite déchanter. En effet, il faut prendre en compte les frais de bouche, les dépenses pour les loisirs, les achats et aussi de l’argent de poche pour les membres de la famille.

1. Pas trop de liquide

Le risque de vol est particulièrement élevé lors des vacances. Les nombreux touristes attirent les voleurs et la vigilance baisse quand on découvre un nouveau pays. Par conséquent, autre règle d’or à respecter: prendre juste le nécessaire en liquide pour les dépenses inévitables, comme le taxi par exemple.

Les principales alternatives aux espèces sont les cartes de crédit (Mastercard, Visa) et de débit (Maestro, V Pay). Le paiement par carte de crédit est plus flexible: le montant est seulement facturé à la fin du mois mais il encourt des intérêts. En revanche, il est débité en temps réel pour les cartes de débit.

La carte de crédit se démarque par sa polyvalence. Il s’agit d’un moyen de paiement sûr et pratique, accepté dans le monde entier. Elle est même indispensable pour certaines réservations, à l’hôtel ou pour la location d’une voiture. Certaines sociétés, comme Europcar, renoncent alors à la caution habituelle et proposent même des réductions supplémentaires. Les cartes de crédit sont en outre assorties d’une certaine couverture d’assurance, que l’on peut d’ailleurs adapter à ses besoins.

Mais que faire en cas de perte?

Gardez votre sang-froid et faites bloquer la carte sans délai. Chez UBS, cela est même possible via l’App UBS Mobile Banking. Une nouvelle carte vous sera immédiatement envoyée. N’hésitez pas à enregistrer le numéro d’urgence sur votre smartphone (044 828 31 35).

2. La carte de débit pour retirer du liquide

Pour les voyages dans la zone euro, mieux vaut se procurer ses espèces directement auprès de sa banque en Suisse. Cela n’entraîne généralement pas de frais supplémentaires. Les cartes de débit sont recommandées pour les retraits de liquide à l’étranger. En effet, les frais encourus sont inférieurs à ceux des cartes de crédit. On trouve des distributeurs de billets partout dans le monde. Comme les cartes de crédit, les cartes de débit sont remplacées en cas de perte.

3. Paiement par carte de crédit: choisir la monnaie locale

Qu’en est-il du risque de change?

Lorsque vous utilisez votre carte de crédit à l’étranger, certains hôtels et commerces vous proposent de débiter le montant directement en francs suisses. Le problème, c’est qu’il est difficile de voir quel cours est applicable et quels frais viendront s’ajouter. Mieux vaut donc opter pour la monnaie locale.

La conversion apparaîtra en toute transparence sur votre décompte: celui-ci affiche en effet le montant original ainsi que le montant converti et le taux de change utilisé, y compris les frais de traitement indiqués en pourcentage. Et le paiement en monnaie locale est souvent moins cher.

Paiements en ligne

Qui n’a pas déjà commandé quelque chose par internet auprès d’un fournisseur étranger? Ce que beaucoup ignorent, c’est que cela risque, là encore, d’entraîner des frais. Ainsi, certaines sociétés de vente par correspondance et quelques compagnies aériennes demandent à leurs clients s’ils souhaitent payer en monnaie locale (par exemple en euros) ou en francs. Sans hésitation, réglez toujours le montant en monnaie locale, pas en francs suisses. Alors seulement vous aurez l’assurance d’obtenir un décompte transparent. Et cela vous garantira souvent des conditions encore meilleures.