Prévoyance et propriété Voici comment investir votre rente

Vous êtes en couple et souhaitez investir dans un bien immobilier juste avant la retraite? Découvrez les points-clés à ce sujet.

par UBS Magazine 09 déc. 2020

Vous êtes en couple et votre retraite approche à grands pas? Vous êtes parvenu à vous constituer un patrimoine de prévoyance conséquent au fil des ans? Votre caisse de pension vous laisse le choix du mode de retrait? Si vous avez répondu «oui» à ces questions, vous pourriez envisager d’utiliser votre capital en l’investissant dans un bien immobilier.

Sans capitaux externes, la propriété n’est pas très rentable. Pour pouvoir emprunter, il faut disposer d’un revenu de rente suffisamment élevé issu des 1er et 2e piliers, ce qui comporte quelques risques. Vous trouverez, ci-après, les points les plus importants à prendre en compte.

Planifiez votre retrait anticipé au bon moment

Avant la retraite, la plupart des assurés peuvent choisir de percevoir le capital de leur caisse de pension sous forme de rente, de capital ou avec une formule mixte. Si leur patrimoine géré par la caisse de pension est supérieur à la moyenne, ils se voient parfois même contraints à en percevoir une partie sous forme de capital. Mis à part les autres catégories de placement, vous envisagez d’investir ce capital dans l’immobilier? Votre décision devrait dépendre de ce qui vous donne le plus de sécurité et de marge de manœuvre financière.

Quelle est l’influence de l’espérance de vie?

Pour les couples mariés en bonne santé ayant une espérance de vie supérieure à la moyenne, le choix de la rente mensuelle versée par la caisse de pension s’avérera généralement plus judicieux étant donné les taux de conversion actuels. En fin de compte, cela permettra de toucher un capital supérieur à l’épargne, tout en étant mieux protégé-e en cas de décès du conjoint. Un retrait anticipé de capital serait en revanche plus profitable aux retraité-e-s ayant une espérance de vie plus limitée, car il leur permettra de léguer davantage à leurs descendants.

Mise en location ou habitation personnelle du bien?

Avec un taux d’avance élevé, la mise en location d’un bien peut vous rapporter de 4 à 6%. Si vous le gardez pour votre usage personnel, le rendement est tout aussi élevé. Il se réduit par contre si l’avance est plus faible.

L’occupation personnelle du bien est souvent gage d’une plus grande sécurité

Lorsque vous achetez un appartement pour le mettre en location, nous vous conseillons de réfléchir aux risques qui y sont liés: intérêts dus, malfaçons, manque à gagner dû au taux de vacances, locataires récalcitrants ou perte de valeur immobilière. Vous devriez donc détenir suffisamment de fonds libres pour combler les éventuels défauts de paiement ou amortir l’hypothèque. Si vous prévoyez d’utiliser vous-même le bien ou de le confier à un proche à long terme, son profil de risque en sera réduit.

Contactez votre conseiller à la clientèle

Nos conseillers et conseillères à la clientèle disposent d’une solide expertise. Contactez-les et ils se feront un plaisir de vous aider.