Succession Succession et prévoyance vont de pair

Pour un entrepreneur, un plan de succession est souvent un sujet sensible. Planifier tôt sa succession et sa prévoyance permet d’optimiser la situation financière et d’apporter plus de sécurité.

par UBS Focus 13 juin 2018

Peu d’événements de la vie professionnelle sont aussi émouvants que la création et le lancement de sa propre entreprise. Les aspects émotionnels sont d’autant plus importants que le fruit d’une vie va être confié à la génération suivante ou même à des mains étrangères. Cette étape va souvent de pair avec la retraite. Plus on est resté impliqué dans l’entreprise, plus on se sent irremplaçable. Et la nouvelle vie qui nous attend semble incertaine. Alors souvent, on repousse la planification de succession et de prévoyance.

Pourtant, «le plus tôt, le mieux» prévaut lors de cette planification. Cela permet une transition progressive vers la retraite et offre assez de temps pour trouver de nouvelles perspectives lors de la prochaine étape. En outre, la transmission d’entreprise peut se faire tranquillement. Les employés, les clients et les fournisseurs sont également concernés par ce projet. Plus vous communiquez tôt et clairement, plus les parties concernées sont rassurées. Les check-lists suivantes vous aident dans votre planification.

  • Commencez par combler les lacunes de cotisations dans la caisse de pension 10 à 15 ans avant la retraite.
  • Initiez le transfert d’actifs d’entreprise à votre patrimoine privé: planifiez et optimisez à temps les versements de salaire et de dividendes.
  • Préparez un plan financier pour la retraite avec les informations suivantes:
    1. recettes et dépenses à la retraite.
    2. patrimoine disponible et rendements attendus.
    3. comblement des lacunes créées par des rentes plus faibles en cas de retraite anticipée.
  • Définissez la date de retraite: déclarez la rente AVS et tout retrait de capital éventuel en temps utile.

Préparation personnelle

  • Préparez-vous émotionnellement à ce changement et définissez assez tôt votre futur rôle.
  • Evitez tout conflit entre objectifs personnels et familiaux, par exemple par un contrat de mariage ou un pacte successoral.
  • Demandez une évaluation externe de la valeur de l’entreprise et comparez-la à vos propres attentes en matière de prix.
  • Etudiez différents modèles de succession.
  • Définissez un calendrier et retirez-vous progressivement de l’entreprise.

Préparation de l’entreprise

  • Evaluez l’attractivité stratégique de l’entreprise pour des tiers; déterminez si la famille ou le management est intéressé par une reprise.
  • Présentez de manière compréhensible à des tiers les informations financières et de l’entreprise.
  • Créez des structures de management et de personnel durables; réduisez toute dépendance à votre encontre.
  • Choisissez le moment pour communiquer sur la solution de succession. Pondérez confiance et transparence.
  • Examinez les conditions juridiques, fiscales et leurs implications.