Rente ou versement en capital La décision à prendre entre rente et versement en capital

La perception du capital épargné au sein de la caisse de pension peut s’avérer avantageuse.

par UBS Focus 12 avr. 2017

Les assurés au sein des caisses de pension ont le droit de percevoir une partie de leur avoir de vieillesse sous forme d’un versement unique. Les dispositions légales autorisent la perception d’au moins un quart de l’avoir de prévoyance obligatoire sous forme de versement en capital. Dans certaines caisses de pension, ce montant peut aussi porter sur la moitié, voire sur la totalité de l’avoir. Il vous revient de vous renseigner à temps avant votre départ à la retraite sur les avantages et les inconvénients des différentes formes de perception possibles. En effet, nombreuses sont les caisses de pension à exiger en la matière le respect d’un délai de résiliation de plusieurs années.

La flexibilité ou la sécurité

La caisse de pension vous verse mois après mois une rente d’un montant fixe, ce jusqu’à la fin de vos jours. Par contre, si vous optez pour le versement en capital, vous pouvez placer l’argent vous-même. Vous disposerez ainsi financièrement d’une plus grande latitude, celle-ci étant toutefois assortie de risques plus élevés.

Prise en compte de l’état de santé

Si votre santé n’est pas au mieux, opter pour le versement en capital peut s’avérer pertinent. En effet, vous sécurisez ainsi l’avoir de caisse de pension non dépensé au profit de vos héritiers. Si vous tablez par contre sur une longue espérance de vie, le versement sous forme de rente vous sera profitable.

Aspects fiscaux

Les versements sous forme de rente provenant d’une caisse de pension sont imposables au taux normal, tandis que les versements en capital bénéficient d’un taux d’imposition réduit. Ce taux varie en fonction de votre lieu de domicile et du montant du versement en capital. Les taux d’imposition sont très variables d’un canton à l’autre.

Une règle approximative simple

La règle approximative qui s’applique ici est qu’il faut environ 200 000 francs d’avoir de prévoyance pour générer une rente mensuelle de 1000 francs. De manière générale, la perception d’une rente constitue le meilleur choix pour les avoirs de prévoyance allant jusqu’à 500 000 francs. C’est du moins le cas en l’absence de toutes autres valeurs patrimoniales ou revenus.
La décision en faveur ou non du versement en capital par la caisse de pension dépend donc de nombreux facteurs individuels.