UBS news

UBS Alpine Property Focus: comparaison des destinations phares des Alpes

Zurich Media Releases Switzerland

Le Chief Investment Office Wealth Management (CIO WM) d’UBS publie pour la première fois l’étude «UBS Alpine Property Focus», qui examine les 25 principales destinations de villégiature des Alpes suisses, autrichiennes, françaises et italiennes. Il analyse en outre quatorze autres destinations alpines suisses. L'étude se concentre sur la comparaison entre les prix de l'immobilier, les particularités des destinations, ainsi que les perspectives du marché.

Zurich, 12 juin 2017 – Ces dernières années, les marchés des logements de vacances dans les Alpes suisses ont été à la traîne par rapport à ceux de l'Autriche et de la France. Ainsi, les prix de l'immobilier stagnent depuis 2011 dans les destinations touristiques des Alpes helvétiques. Le franc fort a affaibli la demande intérieure et étrangère. Parallèlement, l'adoption de l'Initiative sur les résidences secondaires a provoqué un boom de la construction dans les Alpes suisses. Le taux de vacance moyen a ainsi presque doublé ces dernières années.

Saint-Moritz est la destination la plus chère des Alpes

Avec un niveau de prix d'environ 14 000 CHF par m2, Saint-Moritz et l’Engadine (GR) en général occupent la première place parmi les destinations de vacances alpines, suivies de près par Gstaad (BE) et Verbier (VS). Hors de Suisse, Courchevel (France) devance Sankt Anton am Arlberg et Kitzbühel (Autriche) avec des prix dépassant 12 000 CHF par m2.

Des prix au m2 supérieur à 10 000 CHF sont monnaie courante dans les Alpes, par exemple dans la région de la Jungfrau (BE), à Davos/Klosters (GR) ou à Lenzerheide (GR). Pourtant, même sur les marchés des logements de vacances plus petits tels qu'Arosa (GR) ou Saas-Fee (VS), des prix supérieurs à 8000 CHF ne sont pas rares. Celui qui souhaite dépenser moins de 6000 CHF par m2 doit concentrer sa recherche de logement sur des stations moins courues, tels qu'Ovronnaz (VS), Disentis (GR) ou Evolène (VS).

Baisse des prix dans les principales stations suisses

À Saint-Moritz, Gstaad et Verbier, les trois marchés des logements de vacances les plus chers, les prix sont plus bas qu'en 2012. Ce phénomène contraste avec les destinations principales des Alpes françaises et autrichiennes, où les prix ont encore connu une nette hausse ces dernières années.

En Suisse, la baisse des prix ne se limite cependant pas aux trois stations de luxe. Ainsi, les prix ont baissé, parfois nettement, dans toutes les principales destinations des Grisons et du Valais (à l'exception d'Arosa et de Zermatt). Lenzerheide enregistre la plus forte baisse de prix, soit -10% par rapport à l'année précédente.

Taux de vacance inférieur dans les destinations les plus chères

L'adoption de l'Initiative sur les résidences secondaires a boosté la construction dans les Alpes suisses. Le taux de vacance moyen a ainsi presque doublé depuis 2012 et atteint 1,9%. Cependant, les taux de vacance dans les dix destinations suisses les plus chères sont dans la plupart des cas plus faibles qu’ailleurs.
Seules Saint-Moritz, Verbier et Laax présentent un taux de vacance relativement élevé. A l'inverse, les marchés des logements de vacances étrangers, tels que Kitzbühel, Megève (F) ou Cortina d'Ampezzo (I), enregistrent des taux d'occupation largement inférieurs.

Baisses des prix supplémentaires prévues

Au cours des prochaines années, la demande en logements de vacances ne devrait pas suivre la tendance de la demande globale en logements en Suisse. Les comportements de voyage davantage axés sur la mobilité et les plateformes d'économie de partage comme Airbnb font baisser la demande en logements de vacances en propriété.

En outre, la taille du groupe représentant la plus grande part de la demande, soit la tranche d'âge de 50 à 55 ans, diminuera au cours des prochaines années. Un changement de génération est aussi en train de se produire parmi les premiers acheteurs de l'époque, ce qui provoque une augmentation de l'offre de logements disponibles sur le marché.

À court terme également, l'évolution du marché présage de nouvelles baisses de prix pour les logements de vacances. Les prévisions pour les logements de vacances à Gstaad, Scuol (GR), Saas-Fee, Lenzerheide, Anniviers (VS) et Engelberg (OW) sont plutôt positives. En revanche, les données du marché à Davos, Crans-Montana et Zermatt sont peu réjouissantes.

Comparaison des marchés des logements de vacances alpins

Sélection de résultats par région

UBS Switzerland AG


Contacts

Matthias Holzhey, responsable Swiss Real Estate Investments, Chief Investment Office WM 
Tél. +41-44-234 71 25

Maciej Skoczek, Swiss & Global Real Estate Analyst, Chief Investment Office WM
Tél. +41-44-234 68 09

Claudio Saputelli, responsable Swiss & Global Real Estate, Chief Investment Office WM
Tél. +41-79-513 50 45
 

Le rapport «UBS Alpine Property Focus 2017» est disponible sur Internet à l'adresse suivante:
https://www.ubs.com/global/en/wealth-management/chief-investment-office/investment-views/alpine-property-focus.html


www.ubs.com