Evaluation actuelle du marché

Andreas Toscan
Head Institutional Client Coverage Switzerland

Outre le ralentissement de la croissance mondiale et les tensions commerciales, le relèvement de 100 points de base des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed) en 2018 a manifestement pesé sur les actifs risqués. La hausse des taux a ramené le rendement réel des liquidités aux États-Unis en territoire positif, ces dernières attirant des flux de capitaux au détriment des actifs risqués de duration plus longue. Le rehaussement progressif des taux et les projections raisonnablement haussières de la Fed ont également accru la décote sur les actions, ce qui a contribué à une correction relativement importante en dépit d’une solide croissance des bénéfices. La remontée des taux a exercé une pression haussière sur le dollar et le coût du crédit, durcissant les conditions financières pour les entreprises. Enfin, la hausse progressive des rendements a clairement pesé sur certains segments de l’économie sensibles à l’évolution des taux d’intérêt, en particulier sur le marché du logement.

Cependant, prenant acte du net resserrement des conditions financières à la fin de l’an dernier, de la volatilité des actifs risqués, du ralentissement de la croissance mondiale et de la diminution des investissements des entreprises et des ménages, la Fed marque désormais une pause afin d’évaluer les effets de ses précédentes hausses de taux. Dénotant un ton nettement plus modéré, la Réserve fédérale dans son récent communiqué a rétrogradé son évaluation de la croissance économique américaine de «forte» à «solide». L’aspect majeur est qu’en éliminant sa précédente mention du fait que «de nouvelles hausses progressives» s’imposent pour lui permettre de respecter son mandat statutaire, la Fed a clairement laissé entendre qu’elle est tout aussi susceptible d’abaisser ses taux que de les relever si cela s’avérait nécessaire.

Deux raisons expliquent selon nous ce changement de politique apparemment significatif: le ralentissement de l’inflation sous-jacente aux États-Unis et les craintes grandissantes que suscite la demande à l’étranger. Dès lors, la Fed est susceptible de reprendre son cycle de resserrement uniquement si l’inflation sous-jacente s’accélère de manière durable en parallèle au redressement de la demande en dehors des États-Unis. Compte tenu de la modération des prix des loyers et des soins de santé et sachant que la baisse des prix de l’énergie est appelée à se répercuter sur l’inflation sous-jacente au cours des prochains mois, une accélération sensible des pressions inflationnistes aux États-Unis semble peu probable, à tout le moins au premier semestre 2019, et ce en dépit d’un marché du travail encore tendu.

 

Coup de projecteur sur les stratégies

Selection des fonds de placement sur la base de notre évaluation actuellle:

Equities

  • Portefeuille actuellement composé d’une cinquantaine de titres et affichant un objectif de rendement excédentaire de 2% par rapport à l’indice SPI Extra.
  • Notre équipe expérimentée suit un processus d’investissement bottom-up de qualité et vise un profi l de risque/rendement optimal.
  • Rendement excédentaire sur les 10 dernières années (au 28 novembre 2018): 2,56% par an1.
  • Perspective de rendement à l’aune de l’indice de référence MSCI World ex Switzerland (tracking error d’env. 0.5% ex ante), avec toutefois une empreinte CO2 nettement plus faible.
  • Les risques financiers induits par le réchauffement climatique sont systématiquement réduits.
  • Approche d’investissement quantitative conçue par UBS, intégrant à son analyse la future intensité en CO2 de secteurs et d’entreprises en vue d’atteindre l’objectif de limitation du réchauff ement climatique à 2 °C. 
  • Fonds institutionnels de droit suisse exonérés de l’impôt à la source américain et japonais pour les caisses de pension.
  • Stratégie de placement comparable à celle de l’UBS (CH) Institutional Fund - Equities Emerging Markets Global, mais concentrée sur 25-35 titres, avec une tracking error plus élevée entre 4 à 8%. 
  • Surperformance sur la période du 31 août 2008 au 31 décembre 2018: 4.64% par an1 avant déduction des frais.
  • Sur les marchés émergents, les bénéfices des entreprises et les évaluations des actions sont attrayants, et la croissance reste vigoureuse dans de nombreux secteurs, par exemple la consommation ou la technologie.
  • Accès simplifié aux entreprises de Chine continentale par le biais d’actions A.
  • Portefeuille concentré (20 à 60 titres), mais diversifi é et conservant le contrôle du risque.
  • Équipe Actions chinoises dédiée possédant une expérience locale approfondie et un excellent historique de performance.
  • La part de la Chine au produit national brut mondial est de 15%; elle n’est que de 3.5% environ au MSCI All Countries World.
  • Nos meilleures idées sur les marchés émergents réunies au sein d’un portefeuille diversifié sur les plans régional, sectoriel et géographique .
  • 40 à 80 titres sélectionnés par notre équipe d’analystes et de gestionnaires de portefeuille hautement expérimentés.
  • Solide historique de performance avec un objectif de surperformance dans une fourchette comprise entre 2.5 et 3% sur l’ensemble du cycle de marché, avant déduction des frais.

Fixed Income

  • Alternative de placement intéressante aux obligations de la Confédération, lettres de gage ou obligations d’entreprise en CHF: rendement excédentaire d’env. 1% (avant déduction des frais) par rapport aux lettres de gage suisses
  • Portefeuille hypothécaire largement diversifié sur près de 350 immeubles de rapport en Suisse, faible nantissement moyen d’env. 50%, aucune hypothèque au-delà de 70%, profil d’échéances équilibré
  • Large diversification sur un éventail de secteurs et de pays, 70% d’emprunts d’État et 30% d’obligations d’entreprise.
  • Notation moyenne BB et rendement à l’échéance de 3.36% (en CHF) au 31 décembre 20181.
  • Les obligations émergentes sont devenues une importante classe d’actifs et, en leur qualité de placement stratégique à long terme, off rent des rendements attrayants.
  • Notation moyenne BB+ et rendement à l’échéance de 3.61% (hedgées en CHF) au 31 décembre 20181.

Real Estate

  • Portefeuille de fonds immobiliers suisses géré activement.
  • Notre connaissance du marché acquise au fi l des années et le vaste réseau que nous entretenons avec les gestionnaires de fonds et nos concurrents en constituent la valeur ajoutée.
  • Rendement excédentaire par rapport à l’indice sur les 3 dernières années (au 31 décembre 2018): 0,8% par an1.
  • Portefeuille très diversifi é de 34 fonds cibles et de plus de 3400 immeubles «core» dans le monde entier.
  • Capital souscrit au 31 décembre 2018: 3.7 millards pour 305 institutions de prévoyance.
  • Performance depuis le lancement le 30 Juin 2011 de 6.58% par an en CHF1 (I-A2 au 31 décembre 2018).
  • Perspective attrayante de rendement excédentaire par rapport aux obligations, également en comparaison historique.
  • Rendement attendu au cours des prochaines années: env. 4.5-5% par an en CHF, essentiellement issu des revenus locatifs.
  • Stratégie et diversification similaires à notre fondation de placement, souscriptions mensuelles
  • Taille du fonds: près de 3.1 milliards EUR au 30.06.2018 Taux de capitaux étrangers: 20.9%
  • Différentes classes de devises couvertes disponibles
  • Rendement cible: 5-7% par an (en EUR) au cours du cycle de placement après déduction des frais et des impôts

Infrastructure

  • Portefeuille d’infrastructures énergétiques durable et largement diversifi é axé sur la Suisse.
  • Équipe responsable de la gestion de portefeuille et des transactions très expérimentée et forte d’un excellent réseau (Fontavis SA) .
  • Rendement cible de 5% net par an en CHF.
  • IRR actuel de CEIS 1: 5.5% (au 30 Septembre 2018)1.
  • Portefeuille largement diversifié de fonds cibles et d’env. 58 fonds cibles et 463 placements dans des infrastructures opérationnelles dans les pays de l’OCDE, 10,9% IRR en monnaie locale depuis le 1 juillet 2008 jusqu‘au 31 décembre 2018.
  • Profil risque/rendement attrayant et faible corrélation avec les placements traditionnels.
  • Plateforme UBS d’infrastructures multi-gestionnaires: un partenaire solide et expérimenté doté d’un solide historique de performance.
  • Rendement cible de 6 à 7% par an dans les prochaines années.
  • Portefeuille d’infrastructure direct traditionnel semblant particulièrement attrayant au stade actuel du cycle.
  • Rendement cible de 10% env. IRR en USD, un rendement en distribution de 7% p.a. env. étant visé pour l’approche conservatrice.
  • Véhicule en EUR couvert contre le risque de change également prévu.

Hedge Funds

  • Historique de performance corrigée des risques positif dans un environnement de remontée des taux d’intérêt assorti d’une résilience face à la volatilité des marchés actions.
  • Sélection des gérants et construction du portefeuille par l’un des plus importants investisseurs dans des hedge funds du secteur.

Private Equity

  • Investissements diversifiés dans des entreprises suisses en pleine croissance.
  • Collaboration étroite avec la Swiss Entrepreneurs Foundation, une initiative soutenue par le gouvernement de la Suisse.
  • Long historique d’UBS AM, y compris dans le secteur du private equity en Suisse.
  • Profil de risque/rendement attractif, avec un objectif de TRI de 8% à 12% et un objectif de CHF 500 millions pour la taille du fonds.
  • Stratégie de placement similaire/parallèle à notre fonds Private Equity Growth IV.
  • Stratégie de placement à la fois concentrée et globale
  • Groupe de placement de la Fondation UBS pour l’investissement avec un investissement minimum de CHF 250 000.

Aperçu des performances

La performance des solutions de placements mentionnées au-dessus: