Exploitation durable des terres

Contribuez à la restauration et à la conservation des sols, aux transitions alimentaires, ainsi qu'à une agriculture et à une agroforesterie résilientes aux changements climatiques.

Les principaux moyens de subsistance et sources de bien-être de l'être humain sont les secteurs alimentaires et agricoles, dont l'approvisionnement en aliments, en eau et les nombreux autres services écosystémiques.

IPCC, 2019


Le rôle des terres

Soutien

  • Formation des sols
  • Photosynthèse
  • Cycle des nutriments et de l'eau
  • Habitat et biodiversité

Approvisionnement

  • Aliments, fibres, combustibles
  • Eau douce
  • Médicaments naturels
  • Substrats

Culture

  • Ethique et religions
  • Recherche et éducation
  • Loisirs et tourisme

Régulation

  • Climat
  • Qualité/Quantité d'eau
  • Aléas naturels

Les secteurs agricole et alimentaire jouent un rôle clé dans le système climatique. En tant qu'êtres humains, nous occupons ou exploitons 72% de la surface des terres émergées du globe. C'est pourquoi l'exploitation des terres a un immense impact sur notre planète. En fonction de la façon dont elles sont utilisées et gérées, les terres peuvent être soit une source, soit un absorbeur de carbone. En modifiant nos habitudes, nous pouvons non seulement limiter la dégradation dont nous sommes responsables, mais aussi véritablement réparer les dommages infligés par le passé. Nous pouvons transformer ce problème en solution active.


Où investir aujourd'hui? Nous pouvons vous aider à maximiser l'impact de votre engagement philanthropique dans deux domaines:

  1. Conservation et protection des terres
  2. Agriculture et agroforesterie

"Actuellement, 43% de la population mondiale vit dans des régions concernées par la dégradation des sols – il s'agit typiquement de régions densément peuplées, où les habitants sont confrontés à des problèmes tels que la rareté de l'eau, des récoltes de mauvaise qualité ou l'élévation du niveau de la mer.¹

En raison des impacts de plus en plus significatifs du changement climatique, le rendement moyen des récoltes de blé, de maïs ou de riz pourrait diminuer de 10% d'ici 2100², avec à la clé quelque 183 millions de personnes supplémentaires susceptibles de se retrouver en situation de famine. Sans parler des plus de 700 millions de personnes qui pourraient être contraintes de quitter leurs régions devenues inexploitables d'ici 2050 (les «migrants climatiques»). Soutenir la transition agricole permettra aux populations et à leurs habitats de s'adapter à notre changement climatique tout en atténuant l'impact de ce dernier et en aidant à stopper le problème."


Investissement philanthropique dans la restauration et la conservation des terres – Principaux enseignements

Les terres sont le plus grand puits de carbone de la planète, stockant à elles seules plus de carbone que la biomasse et l'atmosphère réunies.
Protéger et restaurer les terres peut garantir un tiers des activités de réduction les plus rentables requises d'ici 2030 pour maintenir le réchauffement planétaire à moins de 1,5 °C.³

"Comprendre les émissions de CO₂ peut s'avérer complexe, d'autant plus dans le jargon actuel, qui emploie des unités de mesure gigantesques – les gigatonnes. Une gigatonne = 1 000 000 000 de tonnes = environ 2x la masse de notre population mondiale = plus de 100 millions d'éléphants africains = 3 millions d'avions Boeing 747. Juste pour vous donner une idée.

A l'heure actuelle, le monde génère plus de 36 milliards de tonnes de CO₂ chaque année. Les écosystèmes terrestres sont de puissants puits de carbone: les forêts, les prairies et tourbières stockent d'importantes quantités de carbone dans la végétation et les sols."

A l'échelle mondiale, les terres stockent 11,2 gigatonnes de CO₂ par an.4

Cela représente 29% des émissions totales de CO₂ de la dernière décennie.5

Protecting peatlands 26 – 42 GtCO2e

Peatlands cover less than five percent of our land, but store more natural terrestrial carbon than the Earth's forest biomass.6

Peatlands produce greenhouse gases – especially when drained.

Protecting peatlands is essential for conserving biodiversity, providing drinking water, and reducing flooding.

Restoring temperate forests 19 – 28 GtCO2e

Forests are essential: they sequester carbon, support livelihoods, shelter natural biodiversity, offer protection from flooding and erosion, and help drive sustainable growth.

Restoring abandoned farmland 12 – 20 GtCO2e

When abandoned farmland recovers naturally, it restores its vegetation and soil carbon. And reduces carbon dioxide from the atmosphere. But, recovery is slow, and can take centuries to arrive at a natural state.

Protecting grasslands 3 – 4 GtCO2e

Grasslands are essential in the food supply chain. Also, they provide us with aquifer recharge, or pollination. 

Elevated temperatures bring droughts, which negatively impact grasslands by increasing wildfires and loss of habitat. Ultimately, changes in species and plants, can have a negative impact on communities that depend on farming in these regions.


Soyez stratégique dans votre engagement philanthropique

Nous pouvons vous aider à maximiser votre impact dans le domaine de la restauration et de la conservation des terres en ciblant trois axes stratégiques.

Protéger les écosystèmes terrestres menacés de conversion

  • Conserver les écosystèmes stockant beaucoup de carbone
  • Prévenir la désertification
  • Améliorer les droits des communautés autochtones qui préservent les terres
  • Promouvoir l'approvisionnement en produits terrestres non issus de l'agriculture

Restaurer la productivité des terres dégradées

  • Ré-introduire de la végétation naturelle
  • Augmenter la biomasse pour enrichir les sols
  • Favoriser la rétention naturelle du carbone dans les terres

Réduire la demande de conversion de terres

  • Faciliter la transition vers des moyens de subsistance alternatifs
  • Consolider la plateforme internationale pour la gestion de l'utilisation des terres
  • Promouvoir la cohérence politique en matière de production et de consommation durables des matières premières terrestres.
  • Eliminer les initiatives incitant à la dégradation des terres

Prendre contact

Envie d'engager une conversation? Contactez notre équipe UBS Philanthropy Services ou votre conseiller UBS dès aujourd'hui pour découvrir comment nous pouvons vous aider à maximiser votre impact.


Investissement philanthropique dans l'agriculture et l'agroforesterie – Principaux enseignements

L'agriculture englobe les activités fermières, dont la culture des sols, la production de récoltes et l'élevage de bétail. L'agroforesterie désigne l'exploitation de terres, dont la culture d'arbres couplée à des cultures alimentaires ou des pâturages. L'agroforesterie et les changements des pratiques agricoles actuelles peuvent contribuer de manière significative à atténuer le changement climatique.

Agroforestry Approximately 65 GtCO2e

Agroforestry includes tree intercropping and silvopasture.


Tree intercropping (growing trees and annual crops together) increases biomass, soil organic matter, and carbon sequestration.


Silvopasture integrates trees, pasture, and forage into a single system.


Help to incorporate trees to improve land health and by doing so significantly increase carbon sequestration.

Conservation and regenerative agriculture Approximately 35 GtCO2e

Conservation agriculture uses cover crops, crop rotation, and minimal tilling in the production of annual crops.

It protects soil, avoids emissions, and sequesters carbon.

Building on conservation agriculture, regenerative annual cropping can include compost application, green manure, and organic production.

Improved rice production Approximately 18 GtCO2e

Improved rice production involves improved soil, nutrient management, water use, and tillage practices. A holistic approach to sustainable rice cultivation includes reducing water use and alternating wet and dry conditions.

This minimizes methane production and greenhouse gas emissions.


Soyez stratégique dans votre engagement philanthropique

Nous pouvons vous aider à maximiser votre impact dans les domaines de l'agriculture et de l'agroforesterie en ciblant trois axes stratégiques.

Promouvoir une agriculture résiliente au changement climatique

  • "Eduquer et former les agriculteurs aux technologies de production climatiquement intelligentes
  • Assurer le financement de l'adaptation aux nouvelles technologies de production
  • Sensibiliser et développer les compétences des organismes réglementaires à l'échelle régionale et nationale"

Engager les consommateurs et soutenir les produits climatiquement intelligents

  • "Aider les agriculteurs à obtenir des certifications
  • Sensibiliser et promouvoir l'utilisation de produits certifiés (par ex. FLOCERT, Rainforest Alliance)
  • Militer pour appliquer des réglementations soucieuses du climat aux produits agricoles
  • Promouvoir les aliments d'origine végétale et les substituts de viande et accroître la sensibilisation à l'égard de ces produits"

Faire avancer le débat politique

  • "Militer pour l'utilisation d'instruments et réglementations obligatoires bénéficiant aux petits exploitants agricoles (par ex. suppression des barrières tarifaires sur les importations et les exportations, subventions, chaînes d'approvisionnement transparentes)
  • Sensibiliser les consommateurs aux produits saisonniers et locaux générant peu d'émissions"

Prendre contact

Envie d'engager une conversation? Contactez notre équipe UBS Philanthropy Services ou votre conseiller UBS dès aujourd'hui pour découvrir comment nous pouvons vous aider à maximiser votre impact.


Investissement philanthropique dans l'agriculture et l'agroforesterie – Principaux enseignements

L'agriculture englobe les activités fermières, dont la culture des sols, la production de récoltes et l'élevage de bétail. L'agroforesterie désigne l'exploitation de terres, dont la culture d'arbres couplée à des cultures alimentaires ou des pâturages. L'agroforesterie et les changements des pratiques agricoles actuelles peuvent contribuer de manière significative à atténuer le changement climatique.