Matériel nécessaire:

  • Un récipient en verre transparent aussi large que possible (plat à gratin)
  • Eau
  • Un peu de lait
  • Cuillère à café
  • Une lampe de poche à feu blanc (possibilité d’utiliser aussi la lampe d’un smartphone)
  • Une surface ou un sous-main blanc (papier essuie-tout)
  • Une pièce pouvant être obscurcie

Déroulement de l’expérience

1. Remplis le plat à gratin d’eau et ajoute une cuillère à café de lait. Place le récipient sur un sous-main blanc.

Read More

2. Obscurcis la pièce, éclaire le côté du récipient rempli d’eau et de lait à l’aide de la lampe de poche et observe le contenu d’en haut. En fonction de l’intensité de la lumière, tu dois rapprocher ta lampe du récipient au maximum.

Read More

3. Recommence l’expérience à partir de différents angles: éclaire le récipient de l’arrière et place-toi de manière à l’avoir à la hauteur des yeux et de regarder directement vers la lumière à travers l’eau lactée.

Read More

Bien vu!

Si tu éclaires le récipient sur le côté et observe les rayons d’en haut, l’eau lactée apparaît blanche ou bleuâtre. Si, par contre, tu places la lampe derrière le récipient de sorte à pouvoir regarder directement vers la source lumineuse, cette dernière apparaît jaune ou rouge-orange comme lors d’un coucher de soleil.

Pourquoi?

La lumière blanche se compose d’ondes de différentes longueurs, qui nous apparaissent sous des couleurs différentes. La lumière se répartit et se reflète sur les particules fines de graisse et de protéines du lait: les ondes courtes (bleues) sont les plus fortes, les ondes longues (rouges) les plus faibles.

Si la lumière est dirigée sur l’eau lactée à partir du côté et nous regardons d’en haut, nos yeux perçoivent essentiellement la lumière bleuâtre dispersée. Il en est autrement si nous regardons la source lumineuse à travers le récipient. Étant donné que la lumière bleue est dispersée dans toutes les directions à travers l’eau lactée, ce sont, avant tout, les parties à ondes longues jaunes et orange qui nous atteignent en ligne directe. Cet essai fonctionne le mieux avec un grand récipient car la lumière doit alors parcourir une distance plus longue à travers l’eau lactée. Plus la distance sur laquelle les parties bleues de la lumière sont dispersées est longue, moins la lumière bleue atteint nos yeux et plus la source lumineuse apparaît donc rougeâtre.

Selon ce même principe, un jour sans nuages, le ciel apparaîtra bleu car la lumière du soleil est dispersée dans l’atmosphère. Si le soleil se trouve profondément au-dessus de l’horizon, la lumière doit parcourir une distance considérablement plus longue à travers l’atmosphère qu’à midi, lorsque le soleil se trouve au-dessus de nous. C’est pour cela que, juste avant le coucher du soleil, nous percevons encore la partie rouge orangée de la lumière du soleil.