Matériel nécessaire:

  • Bloc de feuilles A4
  • Ciseaux
  • Ruban adhésif ou colle
  • Deux piles de livres de la même hauteur
  • Petites figurines
  • Verre à eau
     

Déroulement de l’expérience

1. Empile les livres de manière à former un fossé que le pont devra relier. C’est vrai que si tu places une feuille A4 entre les piles de livres, tu peux les relier. Mais ce pont ne pourra pas supporter le moindre poids.

Read More

2. Il faut consolider ton pont. Première option: le pliage. Une feuille pliée en rectangle, que tu fixes avec du ruban adhésif, est déjà légèrement plus résistante qu’une simple feuille

Read More

3. Pour que ton pont soit encore plus solide, plie une deuxième feuille en zigzag et insère-la dans le rectangle en papier.

Read More

4. Deuxième option: des rouleaux en papier. Consolide ton pont à l’aide de rouleaux en papier que tu auras collés entre eux.

Read More

5. D’autres idées de consolidation te viennent à l’esprit? De combien de feuilles as-tu besoin pour que ton pont supporte un verre à eau plein?

Read More

Bien vu!

Le papier n’est pas un matériau particulièrement solide. Cependant, en empilant plusieurs couches de papier, il est possible d’obtenir des constructions étonnamment solides!

Comment cela se fait-il?

Lors de la construction d’un pont, on cherche à obtenir un édifice aussi bien léger que solide. On dispose pour cela de plusieurs options:

  1. Renforcer la structure du pont: les tubes en papier roulé sont rigides. Plus ils sont serrés, plus le pont sera solide.
  2. Répartir uniformément la charge du pont: un groupe de plusieurs rouleaux minces collés entre eux est plus solide qu’un seul gros rouleau. L’ensemble des rouleaux amortit le poids de la charge et la répartit uniformément sur la surface du pont. Autrement, les structures en nid d’abeille sont aussi très solides, vu qu’elles répartissent le poids sur les nombreuses parois intérieures qui la composent.
  3. Soutenir le pont: placer des piliers en papier plié sous le pont.