Patrimoine Investir dans l’immobilier

L’immobilier n’est pas seulement attrayant pour l’usage personnel. Voici comment profiter de l’immobilier en tant que placement.

Les biens immobiliers peuvent constituer une part importante d’un portefeuille diversifié. Cela correspond-il également à votre stratégie de placement?

Cela fait longtemps que les biens immobiliers ne sont plus réservés à un usage personnel. Ils offrent au contraire des opportunités d’investissement intéressantes pour les femmes. Cela est également confirmé par les chiffres. Une hypothèque sur six est contractée dans le but de relouer les biens immobiliers (NZZ, 2020).

Trois raisons qui plaident en faveur des placements immobiliers

  • Dans un contexte de faibles taux d’intérêt, les biens immobiliers offrent des perspectives de rendement plus élevées que d’autres catégories de placement, comme les obligations, qui ne rapportent pratiquement rien.
  • Protection contre l’inflation: en tant que valeur réelle, l’immobilier perd moins de valeur lorsque les prix augmentent.
  • Selon le type de placement immobilier, les rendements des biens immobiliers peuvent être moins corrélés avec les rendements des catégories de placement traditionnelles, telles que les actions. Ainsi, les placements immobiliers intégrés au portefeuille peuvent réduire le risque global.

    Dans cet article, découvrez comment, en tant qu’investisseuse, vous pouvez investir directement ou indirectement dans l’immobilier.

    Investissement direct: l’immobilier comme bien de rendement

    Avec les faibles intérêts hypothécaires actuels, les capitaux pour l’achat d’une propriété peuvent être réunis à un coût relativement bas. Cela permet d’acheter des biens immobiliers en vue de les relouer – qu’il s’agisse d’un appartement ou d’un immeuble collectif.

    En tant qu’investisseuse, vous avez la perspective d’un rendement régulier grâce aux revenus locatifs et pouvez également bénéficier d’une éventuelle plus-value.

    Mais les investissements directs dans l’immobilier comportent également des risques: vous devez donc tenir compte des frais de gestion et de rénovation. En outre, il y a souvent un manque de diversification du risque, car un capital important est regroupé dans un seul bien. Si un ou plusieurs appartements sont vacants, cela réduit votre rendement. Par conséquent, renseignez-vous sur les rendements et les risques de vacance régionaux.

    Les investissements indirects dans l’immobilier comme alternative

    Pour investir dans des biens immobiliers, vous ne devez pas, en tant qu’investisseuse, acheter tout de suite un appartement, une maison ou un immeuble. Différents instruments de placement vous permettent d’investir indirectement dans l’immobilier avec des sommes moins importantes.

    Voici les trois opportunités de placement existantes:

    Fonds en valeurs immobilières

    Tout comme les fonds de placement «classiques», les fonds en valeurs immobilières regroupent également le capital de plusieurs investisseurs et l’investissent dans des biens immobiliers. Ces biens immobiliers sont constitués de terrains construits et non construits, de bâtiments résidentiels et commerciaux et de propriétés commerciales.

    Il faut distinguer deux catégories de fonds en valeurs immobilières. Les fonds en valeurs immobilières ouverts gèrent plusieurs biens immobiliers et permettent aux investisseuses de négocier les parts à tout moment. En règle générale, les fonds en valeurs immobilières fermés ne permettent pas de versements continus. La masse d’investissement est davantage clairement fixée dès le départ.

    Les avantages d’investir dans des fonds en valeurs immobilières sont, d’une part, des répartitions régulières et, d’autre part, le fait que vous pouvez profiter d’une éventuelle plus-value. En outre, les investissements immobiliers dans un fonds sont dès le départ plus largement diversifiés que lors de l’achat d’un bien immobilier.

    Les fonds en valeurs immobilières sont toutefois soumis à des fluctuations de valeur régulières et ne sont pas exempts du risque de perte de valeur. Dans le pire des cas, un fonds peut même être fermé. De plus, les fonds en valeurs immobilières suisses sont actuellement évalués à des niveaux historiquement élevés. Et pour finir, il y a des frais pour la gestion et la négociation des fonds.

    ETF immobilier

    Comme un Exchange Traded Fund (ETF) traditionnel, les fonds en valeurs immobilières reposent sur un indice spécifique ou d’autres valeurs sous-jacentes. Les ETF immobiliers investissent généralement dans d’autres fonds en valeurs immobilières ou actions immobilières. Les ETF immobiliers UBS en sont un exemple. ETF Immobili UBS.

    Les ETF immobiliers offrent des avantages similaires à ceux des fonds en valeurs immobilières. En outre, comme ils sont gérés de manière passive, les coûts de gestion sont souvent plus faibles.

    Mais ils présentent aussi des inconvénients similaires à ceux des fonds en valeurs immobilières. À cela vient s’ajouter le fait qu’il n’existe que quelques ETF immobiliers en Suisse et que les ETF immobiliers étrangers sont soumis à un risque de change. Les ETF immobiliers, qui investissent dans une large mesure dans des actions immobilières, présentent également une corrélation plus forte avec l’évolution du marché boursier.

    Real Estate Investment Trust (REIT)

    Les REIT constituent une forme particulière d’investissement indirect dans l’immobilier. Un REIT est une société qui possède, gère et finance des biens immobiliers générant des revenus et qui est généralement négociée en Bourse. Contrairement à d’autres pays comme l’Allemagne ou les États-Unis, ils ne sont pas autorisés en Suisse, mais peuvent être négociés sur des Bourses étrangères.

    Les REIT promettent un rendement relativement élevé, car ils sont soumis à une réglementation spéciale. Ils sont ainsi généralement exonérés d’impôt au niveau de l’entreprise et, dans des pays comme l’Allemagne, la loi exige une répartition des bénéfices à 90%.

    Mais les REIT présentent également quelques inconvénients, comme la volatilité des marchés boursiers, le risque de change ou le fait que les REIT ont tendance à être peu diversifiés par rapport aux fonds en valeurs immobilières traditionnels.

    Misez sur l’immobilier dans le cadre d’un portefeuille diversifié

    Dans le contexte actuel de faibles taux d’intérêt, l’immobilier promet un rendement sur distribution positif. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle il peut être intéressant de miser sur l’immobilier dans un portefeuille largement diversifié. Cette catégorie de placement supplémentaire favorise également la diversification des risques au sein du portefeuille.

    La décision d’investir ou non dans l’immobilier et pour combien de temps dépend de votre stratégie de placement actuelle. Pour les femmes propriétaires, d’autres catégories de placement peuvent être mieux adaptées à une plus grande diversification.

    Vous aussi, vous êtes intéressée par un investissement immobilier, mais vous ne savez pas encore lequel convient le mieux à votre stratégie de placement? Nous serons heureux de vous aider lors d’un entretien-conseil personnalisé.

    Élargir sa connaissance de la finance

    Vous souhaitez enrichir vos connaissances sur le patrimoine? Dans ce cas, abonnez-vous au module «patrimoine».

    Autres contributions sur ce thème Patrimoine