Chapardage ou vol à l’étalage?

Votre petite fille a chipé une sucette au kiosque ou votre ado a dérobé un tee-shirt de marque? Ou vous avez peut-être remarqué qu’il manque toujours de l’argent dans votre portemonnaie? L’âge de votre enfant et la gravité du vol commis sont des facteurs importants à prendre en compte lorsque vous aborderez le sujet avec lui ou elle, car tous les vols ne se ressemblent pas.

Défi, recherche d’attention ou vengeance?

Les raisons qui poussent à voler peuvent être très différentes. Que ce soit par défi, vengeance, volonté d’attirer l’attention, désir de reconnaissance sociale ou sentiment d’injustice, tout est possible. En parler sérieusement et calmement avec votre enfant peut vous aider à savoir pourquoi il ou elle a agi ainsi et l’aider à réfléchir aux raisons de son acte.

Respirez profondément et gardez votre calme

Quand vous constatez que votre propre enfant a commis un vol, cela peut vous bouleverser et susciter des sentiments négatifs. Respirez profondément. Évitez à tout prix de vous précipiter furieusement sur votre enfant sans réfléchir. Cherchez à lui parler dans le calme.

Trouver les mots justes pour les parents

  1. Premièrement, vous devez maîtriser vos émotions. Mieux vaut laisser la nuit vous porter conseil plutôt que de crier et traiter votre enfant de tous les noms.
  2. Prévoyez suffisamment de temps. Vous montrez ainsi à votre enfant que vous souhaitez avoir une conversation sérieuse et importante, ce qui prend du temps.
  3. Venez-en tout de suite au fait, sans jugement. Chaque conversation sera différente en fonction de la situation. Par exemple: «La famille Meier a appelé et a dit que c’est toi qui as le livre d’Anna. On aimerait en parler avec toi.» Ou: «J’ai remarqué que tu as volé un tee-shirt. J’aimerais en parler avec toi.»
  4. Ensuite, laissez votre enfant s’expliquer et essayez de comprendre ce qui l’a poussé-e à voler.
  5. Selon le type de vol et ce qui l’a motivé, vous n’aurez pas tout à fait la même conversation.
  6. Si votre enfant a volé par manque d’estime de soi, dites-lui que vous l’aimez comme il ou elle est et qu’il ou elle n’a pas besoin de posséder certains objets ou de prouver son courage pour mériter votre amour.
  7. Après, vous devez clairement lui faire comprendre que le vol ne correspond pas à la façon dont vous l’avez élevé-e et que votre enfant a dépassé les bornes.
  8. Expliquez-lui aussi les conséquences juridiques du vol.
  9. Réfléchissez ensemble à la façon de rectifier la situation. Si votre enfant a volé quelque chose à l’un ou l’une de ses camarades, il ou elle peut rendre l’objet, accompagné d’une lettre d’excuses. Pour «compenser» un vol à l’étalage, votre enfant peut faire un don à une association ou du bénévolat.

                  L’essentiel en bref

                  • Les enfants peuvent commettre des vols pour des raisons très différentes.
                  • L’âge de l’enfant et la nature de l’acte déterminent les conséquences.
                  • Laissez retomber votre colère avant d’essayer de parler à votre enfant. Il est important d’avoir cette conversation dans le calme.

                  Principes pédagogiques d’UBS

                  Cet article a été écrit en collaboration avec la pédagogue Marianne Heller, qui dirige depuis plusieurs années un programme axé sur l’éducation financière et la prévention des dettes pour les enfants et les adolescents.

                  Subscribe to the Kids newsletter

                  Check out the latest articles on teaching kids about money and discover great contests and info about the UBS Kids Cup.

                  Susceptible de vous intéresser

                  Faites du rangement avec votre enfant