Patrimoine Philanthropie: comment avoir un impact

Vous souhaitez utiliser votre argent pour une bonne cause? Voici comment avoir un impact avec votre engagement philanthropique.

Pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour être philanthrope. Au contraire. Il s’agit davantage de s’intéresser aux sujets qui vous tiennent à cœur. Puis de décider comment vous pouvez atteindre au mieux vos objectifs philanthropiques et avoir un impact grâce à votre engagement.

Qu’aimeriez-vous changer dans le monde?

Au début de toute activité philanthropique se pose la question de savoir ce que vous souhaitez changer. Ces questions vous aideront également à mieux comprendre où et comment vous pouvez apporter une contribution significative:

  • Qu’est-ce qui me tient à cœur?
  • Quelle est ma passion?
  • Quels sont les problèmes dans le monde auxquels je veux m’attaquer?

Avec ces questions, vous vous rapprocherez un peu plus de la réponse à la question de savoir ce que pourrait être pour vous un éventuel projet de prédilection. En effet, la philanthropie est comme quasiment toutes les autres choses de la vie: l’intuition joue un rôle central. Mais comme si souvent, il ne faut pas se fier uniquement à son instinct. Un engagement philanthropique nécessite également une vision claire et un plan qui tient la route. Dans la philanthropie, il y a aussi des hauts et des bas. Vous aurez plus de chances de trouver la persévérance nécessaire si vous soutenez entièrement la cause et si vous avez une vision à long terme du projet philanthropique.

Définissez votre vision philanthropique

Une fois que vous savez ce qui vous tient à cœur, il est utile de définir une sorte de vision et même de la mettre par écrit afin de concrétiser vos souhaits et vos objectifs. Elle doit être à la fois idéaliste et à long terme et servir d’inspiration et de motivation pour faire avancer vos aspirations philanthropiques. Ici encore, certaines questions peuvent aider à définir votre vision:

  • Qui ai-je envie d’aider? (groupe d’âge, sexe, groupes de population ou communautés)
  • Sur quel thème ai-je envie de me concentrer? (éducation, santé, culture, égalité des chances, écologie ou environnement)
  • Où ai-je envie d’avoir un impact? (mondial vs. régional, à l’étranger vs. en Suisse)

Considérez votre premier projet de vision comme un document de travail. Après tout, une vision percutante et inspirante ne se formule pas du jour au lendemain. N’allez donc pas plus vite que la musique et rappelez-vous qu’une vision n’est jamais fondamentalement bonne ou mauvaise – car elle représente vos propres souhaits et idées au sujet de votre philanthropie.

Trouvez la bonne approche et la bonne stratégie pour votre vision

Comme dans d’autres domaines de la vie, une vision a besoin d’une stratégie pour être mise en œuvre efficacement. Trois approches différentes s’offrent ici à vous:

  1. Vous vous engagez en apportant votre aide en matière de ressources. Un cas fréquent est celui du don d’argent, mais d’autres ressources, comme le matériel et le savoir-faire destinés à l’objectif caritatif, peuvent également être envisagés.
  2. Vous renforcez des capacités en encourageant, par exemple, la coopération entre des organisations existantes et en incitant davantage de personnes à travailler pour atteindre l’objectif que vous avez défini.
  3. Vous vous engagez pour le changement. Cela signifie que vous faites tout votre possible pour attirer l’attention sur le problème en question. Vous impliquez les médias, les leaders d’opinion et d’autres institutions afin d’accroître la visibilité de la thématique par des campagnes publiques et un travail de plaidoyer.

En fonction de l’approche choisie, fixez des objectifs clairs pour votre action philanthropique. Toujours en gardant au centre la question suivante: quels sont les objectifs de mon engagement? En gardant cela à l’esprit, vous pouvez ensuite définir les activités appropriées. Utilisez des sources d’information telles que des associations (p. ex. SwissFoundations), des discussions avec les personnes concernées, avec des organisations et des initiatives existantes dans votre domaine d’intérêt ou avec d’autres philanthropes. Vous pouvez également faire appel aux connaissances d’experts en philanthropie, p. ex. ceux d’UBS

Ne perdez jamais de vue l’impact de votre engagement

Une fois la vision trouvée, l’approche choisie et la stratégie définie, votre voyage philanthropique peut commencer. Les conseils suivants vous aideront à obtenir l’impact souhaité: 

  • Évaluez et réévaluez toujours les objectifs de votre philanthropie et procédez aux ajustements nécessaires. Une courbe d’expérience et d’apprentissage constitue le b.a.-ba. Posez-vous des questions comme: comment puis-je faire avancer le projet de manière encore plus efficace? Qui peut m’aider et me conseiller, et avec qui pourrais-je initier une collaboration?
  • Planifiez l’évaluation: trouvez un rythme (par exemple semestriel ou même trimestriel) pour évaluer votre engagement. N’oubliez pas que vous n’avez pas à tout faire vous-même. Vous pouvez par exemple accéder aux données de tiers ou obtenir de l’aide, par exemple de la part d’experts. 
  • Élargissez votre horizon: pensez aussi au-delà de la philanthropie. Il existe de nombreuses façons d’avoir un impact, et celles-ci peuvent se renforcer mutuellement. Envisagez par exemple des participations en capital ou des prêts, ainsi que des approches entrepreneuriales et des investissements. 
  • Faites-vous aider: la philanthropie est un vaste sujet. Appuyez-vous sur les connaissances de spécialistes qui travaillent dans ce domaine depuis un certain temps, comme les experts en philanthropie d’UBS

Et pour finir: profitez de votre voyage! La passion et la joie sont l’essence même d’une philanthropie efficace. 

Vous souhaitez approfondir encore davantage le sujet de la philanthropie? Sur le site Internet d’UBS consacré à la philanthropie, vous trouverez des informations utiles sur la philanthropie et pourrez contacter nos experts.

Women's Wealth Academy

En participant activement aux décisions financières, les femmes s’assurent une meilleure stabilité financière et un avenir plus serein.

Autres contributions sur ce thème Patrimoine