Women's Wealth en chiffres – Famille Seul 1 couple sur 10 décide ensemble

Seule 1 décision financière à long terme sur 10 est prise à deux. Un constat problématique – surtout pour les femmes.

Selon les femmes, se voir confier les décisions financières importantes du couple s’avère risqué.

En Suisse, il n’est pas rare que les décisions financières à long terme ne soient pas prises d’un commun accord au sein du couple. Seule 1 décision sur 10 à ce sujet résulte d’une vraie concertation à deux. La nouvelle étude du rapport d’UBS Investor Watch montre que la plupart du temps un seul des conjoints prend les décisions. Le plus souvent il s’agit de l’homme. La raison principale? 81% des femmes interrogées expliquent ne pas s’impliquer – en raison d’une supposée meilleure maîtrise du sujet de la part des hommes.

En quoi c’est important?

Les femmes s’occupent avant tout des finances à court terme, on entend par là le règlement des factures ou encore les dépenses quotidiennes. Cette situation contient néanmoins son lot de risques: dans les couples qui fonctionnent ainsi, la transparence financière n’est pas toujours de mise. En cas de décès ou de séparation, cela peut amener quelques déconvenues. Il est ainsi d’autant plus important que les femmes se saisissent de ce sujet et y prennent une part active. De plus, 88% des interrogées se sentiraient moins préoccupées si elles prenaient part aux décisions à long terme.

Women’s Wealth Academy

En participant activement aux décisions financières, les femmes s’assurent une meilleure stabilité financière et un avenir plus serein.