Marcel Wild et Christoph L. Wild sont très exigeants sur la qualité – y compris pour leur solution de prévoyance. Photos: Nik Hunger

Au cours des dernières années, tout a changé ou presque chez Dr. Wild & Co. Elle a accédé à de nouveaux marchés d’exportation et automatisé ses processus de fabrication jusqu’alors manuels: L’entreprise familiale, dont la direction opérationnelle est assurée par Marcel Wild, CEO, et son cousin Christoph L. Wild, CEO adjoint, a aussi franchi un grand pas dans le domaine de la prévoyance: elle a choisi de supprimer sa caisse de pension propre pour s’affilier à une fondation collective qui gère la prévoyance de différentes entreprises.

Les collaborateurs de Dr. Wild & Co. ont pu faire entendre leur voix lors du changement de solution de prévoyance.

Read More

Depuis que Marcel Wild et Christoph L. Wild sont à la barre, non seulement l’entreprise a changé de solution LPP, mais elle s’est aussi dotée d’installations de remplissage automatisées ultramodernes.

Read More

Christoph L. Wild dans l’entrepôt. On y prépare les produits pour l’expédition vers plus de 40 pays, principalement en Europe, au Proche-Orient et au Moyen-Orient, ainsi qu’en Asie.

Read More

Les produits de Dr. Wild & Co. sont distribués dans plus de 40 pays.

Read More

En route vers une prévoyance plus sûre

La deuxième génération à la tête de l’entreprise – les pères de Marcel et de Christoph – avait autrefois fondé une caisse de pension pour ses employés. Cette politique de prévoyance s’est vue réorientée à partir de juin 2016, lorsque le conseil de fondation de la caisse de pension a décidé de passer à une fondation collective. Six mois plus tard, le changement était approuvé par le personnel lors d’une assemblée interne. «Je suis ravi qu’une décision d’une telle ampleur n’ait pas été prise par le seul patron, mais soit revenue aux collaborateurs. Après tout, il s’agissait de leur prévoyance personnelle», souligne Christoph L. Wild.

Le choix s’est porté sur la fondation collective pour la prévoyance professionnelle Transparenta. Le changement n’a pas été une mince affaire. Marcel Wild: «Toute la fortune de notre caisse de pension placée sous forme d’actions a dû être vendue, car nous ne pouvions transférer que de l’argent liquide.» Cela a donné lieu à de fastidieux calculs: quelle sous-couverture cela engendrerait-il? Comment la compenserait-on? Quelles garanties faudrait-il fournir? «Tout cela était une raison supplémentaire de passer à une fondation collective, affirme Marcel Wild. Car un tel changement s’accompagne habituellement d’une diminution de la charge de travail administratif et des coûts en général. Les économies ainsi réalisées profitent aux destinataires, c’est-à-dire aux assurés actifs et aux rentiers.»

Conseil en prévoyance professionnelle

Trouvez la solution de prévoyance qui répond aux besoins de votre entreprise

Pour Marcel Wild, le fait de ne plus pouvoir prendre part aux décisions dans une fondation collective, contrairement à la caisse de pension, n’était pas un obstacle. Les avantages d’une fondation collective l’emportent de beaucoup sur ceux de la caisse de pension propre. Les risques, élevés pour une caisse de pension propre, sont réduits, tout comme la charge de travail administratif. Les nombreux mandats de conseillers et l’organe de révision, la comptabilité, la gestion de la fortune, les questions des destinataires, par exemple sur l’achat d’une maison, tout cela mobilisait énormément de ressources.»

Un choix bien réfléchi

Les fondations présélectionnées ont tout d’abord été passées à la loupe sur la base de différents critères ainsi que d’indicateurs. Marcel Wild: «Nous ne voulions pas acheter les yeux fermés. Nous ne nous sommes donc pas contentés des brochures d’entreprise.» Avec des conseillers LPP, l’entreprise a comparé des indicateurs tels que le taux de couverture, le taux d’intérêt technique, les coûts et le rendement lors d’un examen de due diligence pure.

L’un des plus grands défis à surmonter était le peu de temps disponible, car le changement a été réalisé en six mois. Pendant cette période, il a également fallu procéder à la sélection, lire et évaluer les documents et les offres, liquider la caisse de pension et transférer la fortune. Un travail colossal, mais qui a porté ses fruits. Ainsi, les frais annuels de la caisse de pension s’élevaient à quelque 250 000 francs et étaient déduits de la fortune. En 2020, ils s’établissent à environ 150 000 francs, ce qui représente une économie de l’ordre de 100 000 francs, qui restent dans la caisse. Par année, soulignons-le. Les collaborateurs et les retraités de l’entreprise en sont très heureux.

La société

Fondée en 1932, Dr. Wild & Co. est une entreprise familiale suisse active dans le secteur pharmaceutique, et surtout dans le domaine des soins bucco-dentaires. Elle emploie plus de 60 personnes. L’assortiment de cette entreprise sise à Muttenz comprend plus de 60 produits phares distribués dans plus de 40 pays. En Suisse, l’entreprise familiale est pionnière et leader du marché de la vitamine D, leader auprès du commerce spécialisé dans le domaine des soins bucco-dentaires avec les marques Tebodont, Emoform, Emofluor et Depurdent. Sa marque la plus connue, Contra-Schmerz, est distribuée depuis 1933. Depuis la mi-2017, ses opérations sont dirigées par deux cousins, Marcel Wild et Christoph L. Wild.

Autres articles portant sur le sujet «management»