Les collaborateurs clés contribuent, dans une large mesure, au succès d’une entreprise. Une raison de plus de les impliquer précocement et activement dans les processus de changement, notamment un rachat d’entreprise. Les collaborateurs clés se distinguent par les qualités suivantes:

  • ils possèdent un savoir-faire spécifique;
  • ils disposent d’une expertise et d’une expérience de longue date;
  • ils bénéficient d’un vaste réseau;
  • ils savent convaincre de par leur personnalité.

Font partie, en premier lieu, des collaborateurs clés le CEO et le CFO, la direction, le conseil d’administration et les cadres dans les domaines de la production, des ventes ainsi que de la recherche et du développement. Les conseils qui suivent vous procureront des pistes quant à la façon d’intégrer habilement les collaborateurs clés lors d’un rachat ou d’une vente d’entreprise et de les fidéliser à cette dernière.

Conseil 1: élaborez une stratégie de communication cohérente

Si les changements offrent des opportunités, ils peuvent également être source d’inquiétude: que signifie, pour moi, la reprise d’une autre entreprise? Qu’est-ce qui change? Ou quel est mon rôle dans la nouvelle organisation? Une stratégie de communication cohérente constitue un facteur déterminant à toutes les étapes de la reprise d’une entreprise, de la préparation et de l’annonce à la clôture, en passant par la fusion des deux sociétés. Dans l’idéal, votre stratégie de communication doit tenir compte des aspects suivants:

  • Échelonnez la communication: l’achat d’une autre entreprise ne fonctionne pas toujours du premier coup – et des rumeurs peuvent rapidement surgir. Vous pouvez éviter cette situation en échelonnant votre communication. Plus le processus progresse et plus la fusion ou la vente se concrétise, plus vous pouvez communiquer à large échelle.
  • Communiquez factuellement: dans bon nombre de cas, les collaborateurs ne sont pas familiarisés avec l’autre entreprise. Expliquez-leur la plus-value qu’offre la fusion sans, pour autant, vanter outre mesure les avantages synergiques. Il est conseillé de communiquer les opportunités, les risques et les perspectives d’avenir en se fondant sur les faits.
  • Anticipez et recueillez les attentes des collaborateurs: il ne suffit pas d’informer au sujet des points clés d’une reprise. La communication est également censée anticiper les attentes des collaborateurs et y répondre. Véhiculez régulièrement des messages et des concepts clairs, en particulier à l’intention des collaborateurs clés.

UBS Growth Package: croissance d’entreprise

Tout ce que les PME doivent savoir au sujet de la croissance: nos dossiers thématiques vous proposent, en toute clarté, des concepts clés, des conseils pratiques ainsi que des stratégies.

Conseil 2: impliquez activement les collaborateurs clés

En raison de leur savoir-faire et de leur importance pour l’entreprise, les collaborateurs clés assument un rôle central dans les rachats ou les ventes de sociétés. Dans le cadre de la «due diligence», les acheteurs souhaitent notamment savoir à qui ils ont affaire de l’autre côté. Cela implique des entretiens avec le CEO, le CFO et la direction, une visite de l’entreprise ainsi qu’un aperçu des comptes. Préparez les collaborateurs clés au processus, de sorte qu’ils puissent contribuer activement au succès de la consolidation dans son ensemble.

Le fait de fidéliser les collaborateurs importants lors d’un rachat profite aux deux parties. Cette démarche évite ainsi les charges liées au recrutement de nouveaux collaborateurs et protège du risque de perdre un savoir-faire crucial, voire – dans le pire des cas – de mettre en péril l’opération tout entière.

Newsletter Impulse pour entreprises

Recevez des analyses pertinentes de l’économie et des marchés ainsi que des conseils business directement dans votre messagerie.

Conseil 3: signalez le plus tôt possible les possibilités de développement

Les collaborateurs clés ne se trouvent pas exclusivement au sommet de l’organisation. Pour une société, les jeunes talents et les spécialistes au bénéfice de compétences rares ou d’un réseau particulièrement pertinent peuvent constituer un atout central au même titre que les cadres de longue date. Cela vaut en particulier dans les domaines de la production ou de la recherche et du développement, où un savoir-faire spécifique s’avère décisif.

À ce niveau, la reprise peut ouvrir de nouvelles perspectives prometteuses aux collaborateurs clés, par exemple la possibilité d’acquérir de l’expérience à l’étranger, d’assumer des responsabilités de direction ou de profiter d’offres de perfectionnement. Dans un même temps, un rachat vous offre l’opportunité de promouvoir la croissance de votre société ainsi que votre attractivité en tant qu’employeur. Voilà pourquoi il convient d’aborder précocement et de façon ciblée les perspectives de développement à long terme.

Conseil 4: créez des incitatifs sous forme de participations financières

Une autre possibilité de fidéliser le management existant après le rachat réside dans les participations. Grâce à des incitations financières, la partie cédante continue de participer à l’augmentation de la valeur de l’entreprise, si bien qu’elle s’implique bien plus intensément dans le processus de reprise. Effet secondaire positif: une équipe de direction unie influe positivement sur le besoin de sécurité du personnel.

En fonction de la valeur de la société, un large éventail de participation s’étendant d’un faible pourcentage à un niveau à deux chiffres est envisageable. La restriction du cercle de personnes à quelques parties prenantes clés permet de ne pas multiplier exagérément les opinions lors de la prise de décisions stratégiques et d’assurer la flexibilité de l’organisation dans son ensemble.

Conseil supplémentaire: sollicitez également des clients clés à temps

Dans le cadre du processus de transformation, les relations clients importantes doivent être prises en compte au même titre que les parties prenantes internes. Cela vaut, en particulier, pour les clients commerciaux importants en termes volumiques et stratégiques. Au cours de la procédure de rachat de la société, offrez-leur la possibilité de faire la connaissance des nouveaux dirigeants et impliquez-les activement dans le dialogue sur les éventuelles adaptations des processus et des offres. Cela instaurera un climat de sécurité et permettra à vos clients de s’orienter plus facilement dans la nouvelle configuration.

Portrait de Andreas Hartmann

Andreas Hartmann

Leiter Firmenkunden Marktgebiet Bern

Im Rahmen seiner Tätigkeit begleitet Andreas Hartmann seit vielen Jahren Unternehmen aus der Region Bern bei der Realisierung von Unternehmensakquisitionen sowie Firmeneignerinnen und -eigner bei der Planung und der Finanzierung von Nachfolgeregelungen.

Découvrir d’autres contenus