Consommation Expliquer aux enfants l’attrait de l’occasion

Olivia n’a pas toujours envie de récupérer les affaires de sa grande sœur. Comment lui faire apprécier les affaires d’occasion

Olivia en a assez! Elle récupère toujours les vieilles affaires de sa grande sœur Zoe. Et d’une certaine manière, on comprend qu’Olivia se sente désavantagée. Néanmoins, le vélo déjà utilisé de la grande sœur est encore en très bon état. Et le jeter? Absurde d’un point de vue économique et écologique. Mais comment revaloriser l’ancien vélo pour Olivia? Au lieu de simplement lui dire que les vieux vélos sont cools, cela peut aider de calculer ensemble la valeur du vélo.

Ces calculs peuvent aider les enfants à appréhender la valeur des objets et à l’évaluer correctement. Un objet qui n’est pas flambant neuf n’implique pas forcément qu’il est sans valeur. Certes, la valeur diminue mais le charme n’est jamais perdu.

Si vous devez acheter des objets qui seront utilisés par plusieurs enfants, alors impliquer tous les enfants dans la décision d’achat peut être une super idée. Car les frères et sœurs doivent apprendre à faire des compromis et à trouver eux-mêmes des solutions créatives. Et si l’un des enfants n’aime pas la couleur du vélo en question alors, avec un peu de peinture et une nouvelle sonnette, on peut toujours trouver sa propre solution.

Mais il est aussi possible que votre enfant se sente encore désavantagé malgré cette solution. Écoutez-le donc attentivement et essayez de déterminer d’où provient cette sensation et montrez-vous compréhensif. Expliquez aussi à votre enfant pourquoi, en tant que famille, vous ne pouvez ou ne voulez pas acheter deux vélos. Et vous aurez beau essayer de traiter vos enfants de façon équitable, que ce soit en termes de temps ou d’argent, vous n’y parviendrez pas toujours. Expliquez à votre enfant que vous faites votre possible même s’il a l’impression que ce n’est pas toujours juste.

 

 

«Je n’ai pas de problèmes à porter des vêtements déjà utilisés s’ils me plaisent. J’ai déjà récupéré des vêtements de ma sœur qui ne me plaisaient pas du tout. Mais j’ai réussi à les échanger avec une collègue contre des vêtements qui me plaisaient plus.»

 

 

«Plus les enfants grandissent, plus il est difficile de récupérer les affaires déjà utilisées. Mais ce n’est pas concevable financièrement de tout acheter au neuf. Nos enfants le comprennent.»

Le plus important en bref

  • Montrez-vous compréhensif et écoutez attentivement vos enfants. Peut-être n’est-il même pas question de neuf ou d’usé mais d’un manque d’appréciation.
  • Expliquez à votre enfant pourquoi tout ne doit pas toujours être neuf.
  • Avancez-lui de bons exemples et n’hésitez pas à acheter vous-mêmes des affaires d’occasion.
  • Revendez les affaires dont vous n’avez plus besoin avec votre enfant en ligne ou au marché aux puces, cela permettra à l’enfant d’apprendre la valeur des choses.

Principes pédagogiques d’UBS

Cet article a été écrit en collaboration avec la pédagogue Marianne Heller, qui dirige depuis plusieurs années un programme axé sur l’éducation financière et la prévention des dettes pour les enfants et les adolescents.

Newsletter Kids

Jeu, loisirs et infos sur l’UBS Kids Cup

Susceptible de vous intéresser

Argent de poche: jusqu’à combien peut-on donner?