En 2018, une équipe de la BBC a enquêté sur la vie de femmes tuées en raison de leur condition féminine à une date précise: le 1er octobre.

Les membres de cette équipe ont écouté les stations de radio locales à Nairobi, épluché les journaux scandinaves, regardé les nouvelles du soir à Miami... en quête d’informations faisant état de féminicides aux quatre coins du globe.

Ils ont constaté que les médias n’avaient signalé que 47 meurtres à travers le monde. Les Nations Unies estiment leur nombre réel à 1371. Entre connaître les statistiques sur l’injustice et en parler, il y a visiblement un monde.

Nous sommes plus que prêts à en parler – et à agir.

Collectivement, nous avons encore beaucoup à faire pour atteindre l’égalité entre les sexes d’ici 2030 (le cinquième des 17 Objectifs de développement durable [ODD] définis par les Nations Unies). Dans cet article, nous vous présentons quatre exemples de la manière dont, en collaboration avec nos clients, nous contribuons à un monde plus égalitaire.

#1: Lutter pour l’égalité des sexes grâce aux investissements

Seuls 2,6% des dons effectués entre 2000 et 2013 ont soutenu la lutte pour l’égalité des sexes. Et si la création de solutions financières d’un nouveau genre pouvait accroître ce chiffre?

Début 2018, UBS s’est associé à Equileap pour concevoir l’UBS Global Gender Equality Index.

Les 100 entreprises qui entrent dans la composition de cet indice ont fait leurs preuves en matière de diversité des sexes et de développement durable. Les entreprises sont sélectionnées à l’aune de 19 critères de diversité, notamment l’égalité de salaires, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, l’équilibre des sexes et les politiques de développement durable.

L’objectif de tels indices est d’aider les investisseurs à sélectionner des entreprises qui partagent leurs valeurs, ce qui devrait également encourager les entreprises à revoir leurs politiques en matière de diversité.

La diversité des sexes affecte-t-elle la rentabilité des entreprises?

La réponse pourrait vous surprendre. En savoir plus.

#2: Promouvoir l’égalité entre les sexes grâce à une philanthropie innovante

De nombreuses personnes et organisations souhaitent vivement soutenir et mettre en place des programmes visant à améliorer l’éducation. Le manque de transparence représente toutefois un obstacle majeur au financement philanthropique.

Dans le cadre des services que nous offrons à nos clients, nous utilisons notre expérience et nos réseaux pour trouver de nouveaux moyens de mettre en œuvre une philanthropie plus efficace et durable.

L’un d’eux consiste à ouvrir la voie dans le domaine de la finance sociale. En 2015, l’UBS Optimus Foundation a lancé la première obligation à impact sur le développement (Development Impact Bond – DIB) dans le secteur de l’éducation.

Cette DIB offrait une flexibilité opérationnelle et financière à Educate Girls, une ONG indienne.

En l’espace de trois ans, 92% de l’ensemble des filles non scolarisées identifiées dans le cadre du programme étaient inscrites à l’école, soit 768 filles. La différence en matière de gains d’apprentissage entre les élèves d’Educate Girls et les autres a quadruplé par rapport à la première année4.

Un partenariat pour la bonne cause

En 2017, l’UBS Optimus Foundation a permis d’aider 2,1 millions d’enfants. La fondation, entièrement financée par UBS, a distribué la totalité des fonds recueillis à des programmes d’aide aux enfants, dont des projets majeurs de protection des filles.

#3: Soutenir l’entrepreneuriat féminin dans nos communautés

Les femmes créent plus d’entreprises que jamais. Pourtant, en 2018, seuls 2% des 130 milliards USD de financement en capital-risque ont été versés à des femmes5.

Project Entrepreneur est un programme soutenu par UBS basé aux États-Unis qui aide les femmes entrepreneures novatrices à créer et développer des entreprises à forte croissance.

Plus de 400 de nos collaborateurs ont participé au programme, de l’examen des demandes à l’animation d’ateliers en passant par le bénévolat lors d’événements.

En seulement trois ans, le programme a formé plus de 1650 créatrices d’entreprise. Les femmes qui ont suivi le programme ont ensuite recueilli près de 45 millions USD de capital d’amorçage et de pré-démarrage.

Promouvoir l’éducation et l’entrepreneuriat

UBS Community Affairs soutient les communautés locales à la fois financièrement et en encourageant nos collaborateurs à mettre leur expertise à profit. Nous nous concentrons sur le développement de l’éducation et de l’entrepreneuriat.

#4: Encourager nos propres collaboratrices

Nous reconnaissons que nous pouvons faire un grand pas en avant en matière d’égalité des sexes en jetant simplement un regard critique sur notre propre entreprise. Le secteur financier, en particulier, doit faire des progrès sur le front de l’égalité des sexes.

Chez UBS, nous visons à porter à un tiers la proportion des postes de direction occupés par des femmes. Pour ce faire, nous déployons des projets afin de nous assurer que nous embauchons plus de femmes, que nous en perdons moins et que nous les encourageons davantage.

En 2016, nous avons lancé notre programme Career Comeback afin d’aider les hommes et les femmes à réintégrer le monde de l’entreprise après une interruption de carrière. Ce programme vise à surmonter les obstacles que rencontrent généralement les femmes lorsqu’elles tentent de réintégrer le marché du travail.

Career Comeback comprend un programme de formation intensive de deux semaines suivi d’un programme de mentorat et de coaching d’une durée d’un an. Il s’agit de l’un des seuls programmes de reprise du travail à un poste permanent actuellement disponibles dans le secteur.

Les raisons de notre engagement

Contrairement à la croyance populaire, les établissements financiers ont un rôle important à jouer pour répondre aux problématiques sociales et environnementales.

Nos clients nous demandent de plus en plus d’avoir un impact positif sur la société. Nous sommes en mesure de déployer des projets ainsi que des financements à grande échelle – une position idéale pour impulser des changements importants.

En tant que plus grand gestionnaire de patrimoine au monde7, nous sommes particulièrement bien placés pour mobiliser les capitaux privés nécessaires à la réalisation des 17 Objectifs de développement durable des Nations Unies et concevoir de nouvelles approches radicalement différentes en matière de philanthropie et d’investissement durable.