Famille Bien immobilier? Ce que vous devez savoir.

L’immobilier s’est révélé être un placement intéressant. Voici ce que vous devez savoir si vous voulez investir dans l’immobilier.

L’immobilier est reconnu comme un investissement intéressant.

Que vous souhaitiez utiliser un bien immobilier comme logement en propriété ou domicile de vacances ou que vous le considériez comme un placement: l’achat et donc la possession d’un bien immobilier est une décision qui a des implications financières. Il est donc utile d’étudier le sujet en détail avant l’achat. Et même lorsque l’achat a été effectué et que vous êtes la propriétaire du bien, vous devez régulièrement réfléchir à la manière dont vous pouvez maintenir, voire augmenter la valeur de votre bien immobilier. Cela vous permettra d’obtenir un prix intéressant lors d’une vente ultérieure.

Que faut-il prendre en compte avant d’acheter un bien immobilier?

La propriété immobilière implique des droits mais aussi des responsabilités. Vous envisagez d’acheter un bien immobilier avec votre partenaire? Alors que le code civil (CC) contient de nombreuses dispositions pour les couples mariés en matière de propriété commune, il n’y a quasiment aucune règle sur les droits et obligations des couples en concubinage.

Pour les couples non mariés en particulier, il est donc important d’obtenir un aperçu de la base juridique avant d’effectuer un achat commun. Ainsi, en cas de cas grave, les rapports de propriété sont clairement réglementés. Un contrat de concubinage fixe les principaux détails, tels que les rapports de propriété, la formule de répartition des frais courants et la procédure à suivre en cas de séparation.

La loi prévoit trois options de propriété. Le choix final dépend de votre situation personnelle. Il est important que vous vous informiez à l’avance sur les conséquences que cela implique.

  • Dans le cas de la propriété individuelle, un seul partenaire est inscrit au registre foncier en tant que propriétaire et a donc le pouvoir de décision exclusif sur le bien immobilier. En outre, dans ce cas, seul le propriétaire exclusif est responsable du calcul de la capacité financière – le revenu du second partenaire n’est pas pris en compte.
  • Dans le cas de la copropriété, les partenaires sont inscrits séparément au registre foncier avec un quota de propriété prédéfini. Dans cette variante, le capital apporté par chaque partenaire joue un rôle en cas de séparation. Cette variante est utilisée lorsque des avoirs de prévoyance du 2e ou du 3e pilier doivent être versés. Si, par exemple, un des partenaires effectue un versement anticipé des avoirs de la caisse de pension, le montant de ce retrait doit être consigné dans le registre foncier.
  • En cas de propriété commune, les deux partenaires sont inscrits au registre foncier en tant que propriétaires égaux. Le bien immobilier leur appartient à parts égales – même si l’un des partenaires a investi plus de fonds propres que l’autre. Dans cette variante, les partenaires sont étroitement liés entre eux et ne peuvent décider de vendre leur logement en propriété que conjointement.

Dans l’article «Ce que les couples en concubinage doivent savoir» , vous trouverez de plus amples informations sur ce sujet et une check-list utile pour la propriété commune en concubinage.

Après l’achat d’un bien immobilier: comment maintenir la valeur de votre propriété – et donc de votre placement?

Les experts supposent une perte annuelle de la valeur du bien immobilier de 1 à 2%. Pour y remédier, des mesures de préservation de la valeur, c’est-à-dire des réparations et des remises à neuf, sont judicieuses. Les biens immobiliers bien entretenus et rénovés atteignent en moyenne des prix de revente plus élevés. En outre, les mesures de préservation de la valeur présentent l’avantage d’être déductibles fiscalement.

Dans cet article, vous obtiendrez des recommandations et des conseils sur la manière de rénover tout en économisant des impôts. Pour plus d’informations sur la manière d’économiser des impôts grâce à une planification minutieuse, consultez cet article.

Les investissements générateurs de plus-value sont eux aussi intéressants

Outre le maintien de la valeur, les investissements ciblés, également appelés mesures génératrices de plus-value, sont également un moyen d’augmenter la valeur marchande d’un bien immobilier. Ciblés, car tous les investissements n’augmentent pas la valeur. Les mesures judicieuses pour accroître la valeur d’un bien immobilier peuvent consister à augmenter la surface habitable, à apporter certains ajustements au plan ou à améliorer le standard d’aménagement. Contrairement aux mesures de préservation de la valeur, les mesures génératrices de plus-value ne sont généralement pas déductibles des impôts.

Elles offrent toutefois elles aussi un avantage fiscal dans la mesure où l’impôt sur les gains immobiliers, qui est dû lorsque le bien est vendu, est réduit par les investissements avérés. Il existe une exception importante en ce qui concerne la déduction fiscale des mesures génératrices de plus-value: les investissements qui servent à économiser de l’énergie peuvent généralement être déduits des impôts. De plus, selon les cantons et les communes, ces investissements sont subventionnés et donc doublement attractifs. Pour en savoir plus sur la manière d’augmenter la valeur de votre bien immobilier tout en économisant des impôts, lisez cet article.

Vente d’un bien immobilier: comment obtenir un bon prix?

Si vous envisagez de vendre votre bien immobilier, vous devez absolument connaître sa valeur marchande. Afin de l’évaluer correctement, cela vaut la peine de faire appel à des experts. Si vous estimez une valeur marchande trop faible, vous risquez en effet de perdre beaucoup d’argent. À l’inverse, si vous la surestimez, cela dissuadera les acheteurs potentiels et vous risquez de ne pas pouvoir vendre le bien immobilier. Il est donc nécessaire d’estimer le prix optimal. Pour cela, deux possibilités s’offrent à vous:

  • Pour les biens de luxe et de charme, il est recommandé de procéder à une évaluation de la substance, dans laquelle un évaluateur professionnel se fait une idée de l’état et de l’emplacement du bien et détermine ainsi la valeur marchande;
  • Pour toutes les autres propriétés, l’évaluation hédoniste est courante, la valeur de la propriété étant alors déterminée sur la base de propriétés comparables vendues récemment.

En outre, il y a également des aspects fiscaux à prendre en compte lors de la vente. Si vous souhaitez vendre votre bien immobilier, vous devez, en tant que vendeur, payer ce qu’on appelle l’impôt sur les gains immobiliers. Cela signifie que la différence entre le prix d’achat et le prix de vente est taxé. La durée de possession est prise en compte lors du calcul: plus on détient un bien immobilier longtemps, plus l’impôt est faible. Il y a également d’importantes différences cantonales. Découvrez d’autres mesures visant à optimiser l’impôt sur les gains immobiliers en lisant cet article. Par ailleurs, des frais de notaire et, selon le canton, des droits de mutation sont encourus lors de la vente.

Séparation, divorce, décès: que se passe-t-il avec le bien immobilier?

C’est précisément parce que la propriété conjointe comporte des droits et des obligations qu’il est important de se préparer à l’éventualité d’un événement imprévu afin de ne pas avoir à faire face à des problèmes de propriété à un moment habituellement difficile sur le plan émotionnel. En cas de séparation, outre la garde des enfants, le bien immobilier commun est bien souvent une cause de conflit.

L’un des partenaires peut-il racheter l’autre part et ainsi reprendre la maison ou l’appartement? Si ce n’est pas le cas, il est possible de vendre le bien et de répartir le produit de la vente entre les deux parties selon un certain ratio prédéfini. Il existe également différentes options pour l’hypothèque. Découvrez lesquelles en lisant cet article.

La propriété immobilière est un sujet complexe qui comporte de nombreux éléments à prendre en compte. Vous souhaitez acheter un bien immobilier et avez besoin de conseils à ce sujet? Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et vous souhaitez en savoir plus sur la manière de préserver sa valeur tout en économisant des impôts? Ou bien vous envisagez de vendre votre bien immobilier? Nous serons ravis de vous aider.

Élargir sa connaissance de la finance

Vous souhaitez enrichir vos connaissances sur la famille et les finances? Dans ce cas, abonnez-vous au module «famille».