Selon lui, les locataires des quelque 560 000 PME suisses de moins de 250 employés sont le cœur de cible visé par les biens immobiliser de Procimmo SA. Les activités artisanales et industrielles souffrent particulièrement du développement urbain qui pousse les locataires hors de leurs implantations habituelles. Pour pouvoir proposer de nouveaux emplacements à ces entreprises aux conditions les plus attrayantes possibles, Procimmo SA rachète des zones industrielles à la périphérie des villes par l’intermédiaire de son fonds immobilier et les loue entre autres sur monlocal.ch, un portail pour les surfaces commerciales et industrielles.

Il suffit souvent de redistribuer la surface des locaux existants pour les adapter aux besoins de ces entreprises plus petites. Procimmo SA développe environ 20 % des zones industrielles avec de nouveaux projets.

Tout le monde en profite

Les PME ne sont pas les seules à profiter de ce modèle économique, puisque, selon Arno Kneubühler, les investisseurs institutionnels placent les capitaux de leurs assurés dans le fonds Procimmo. D’après lui, le rendement de l’immobilier industriel est bien plus élevé que celui de l’immobilier résidentiel avec une moyenne de plus de 7 %.

L’interview a été menée par Stephan Kloess, propriétaire de KRE KloessRealEstate, Altendorf.

Autres articles portant sur le sujet «management»