Passionné par les hélicoptères, Renato Belloli a fondé en 1990 la société Heli Rezia, dans les Grisons, spécialisée dans le transport de matériaux par hélicoptère. Depuis plus d’un siècle, la famille Belloli a fourni des machines et du matériel destinés à la construction de tunnels et à l’industrie du bâtiment en général, via l’entreprise Belloli SA.

Aujourd’hui à la tête de 22 employés, Renato Belloli exploite quatre hélicoptères, répartis entre le siège de San Vittore et les sites d’Ambrì et de Leysin, équipés pour transporter des charges de 1,3 tonne chacun. Deux autres appareils sont réservés à la formation et au transport de personnes.

«Plus avantageux qu’un crédit pour un hélicoptère, le leasing permet de préserver ses liquidités.»

Dao Nguyen-Quang, conseiller clientèle et spécialiste du leasing pour UBS

Une forme de financement idéale

L’un de ses hélicoptères étant arrivé en bout de course, Renato Belloli a décidé d’acheter un nouvel appareil fin 2015. Mais comment financer au mieux les près de deux millions de francs que coûte une telle machine? Début 2016, Dao Nguyen-Quang, conseiller clientèle et spécialiste du leasing pour UBS à Lugano, a recommandé à Renato Belloli d’opter pour une formule de leasing taillée sur mesure: une solution plus avantageuse qu’un crédit, qui permet de conserver ses liquidités (voir encadré).

Maintenir un bilan équilibré

Pour Dao Nguyen-Quang, il ne faut jamais perdre le bilan de vue pour choisir la forme de financement la plus adéquate: «Les liquidités, les fonds étrangers et le leasing doivent être équilibrés.» Et plutôt que de consacrer ses liquidités à l’achat de moyens d’exploitation à l’image d’un hélicoptère, mieux vaut les dédier à d’autres effets.

Renato Belloli a donc choisi cette option, et les spécialistes d’UBS ont réalisé une étude de l’objet, des conditions et des tarifs. L’appareil a été acheté par UBS, puis mis à la disposition d’Heli Rezia par l’entremise d’un leasing.

Savoir-faire aéronautique

L’équipe Corporate Aircraft d’UBS Zurich a également participé à l’élaboration de la formule de leasing. Ce département est spécialisé dans le financement d’avions et autres appareils volants. Un marché intéressant car, à l’image des avions, les hélicoptères sont également soumis aux sévères directives de la Confédération et des constructeurs en matière d’entretien et de maintenance. «Les hélicoptères devant constamment être révisés, leur valeur ne baisse quasiment pas», précise Dao Nguyen-Quang.

Depuis juin 2016, Heli Rezia dispose du nouvel Eurocopter AS 350 B3e d’Airbus – appelé l’«hélicoptère UBS» à San Vittore. Il sert aux travaux de menuiserie en montagne ou à l’installation de pare-avalanches. Renato Belloli note que les chantiers ont pris de l’ampleur dans les zones habitées ces dernières années. Par exemple, il est moins coûteux d’utiliser un hélicoptère pour travailler sur un immeuble que d’installer une grue mobile entre des maisons.

Un marché en pleine mutation

La demande évolue sans cesse et exige des ajustements. Si le prix du bois baisse, il n’est plus rentable d’utiliser un hélicoptère pour transporter le bois abattu. Les vols d’hélicoptères bombardiers d’eau sont moins demandés, les feux de forêt étant en recul grâce aux mesures de prévention des autorités. L’activité des photos aériennes a pratiquement disparu: à l’heure actuelle, les drones couvrent la quasi-totalité de la demande. Et il est possible qu’à l’avenir, des hélicoptères-drones, sans pilotes, soient capables d’assurer le transport du matériel, prévoit Renato Belloli.

Priorité au transport de matériaux

Renato Belloli entend renforcer le positionnement spécialisé d’Heli Rezia sur le marché du transport de matériaux, en étant encore plus efficace sur l’ensemble des processus et en misant encore davantage sur la formation des pilotes.

Manœuvrer un hélicoptère qui transporte une charge au bout d’un câble exige des compétences très précises, car dans les airs, impossible de prévoir le déroulement exact du démontage et du transport. Le pilote doit donc réagir rapidement, faire preuve de souplesse et, parfois, savoir improviser. «Nous sommes comme des conducteurs de grue, mais sans terre ferme sous nos pieds», conclut Renato Belloli.

Leasing des moyens de production

Hélicoptère, véhicule utilitaire ou machine-outil: le leasing est la solution idéale pour éviter d’immobiliser son capital dans l’achat de biens d’investissement mobiles. Car ces biens sont autant de moyens de production qui devraient entraîner un gain d’argent. Or, tout capital investi dans leur achat est immobilisé. Il ne peut être utilisé pour des dépenses impossibles à financer par un tiers. Les avantages du leasing:

  • Sécurité financière accrue. À long terme, le leasing est le mode de financement le plus stable.
  • Gain de flexibilité pour l’entreprise. Les autres sources de financement sont préservées et restent disponibles sous forme de réserve.
  • Coûts fixes dans le calcul. Les paiements au titre du leasing ne changent pas pendant la durée du contrat.
  • Solution sur mesure. Les versements sont déterminés au cas par cas: linéaires, saisonniers ou dégressifs, avec acomptes ou modalités de reprise. Les risques de change et de taux peuvent également être couverts, des limites-cadres fixées pour les investissements récurrents.

Autres articles portant sur le sujet «management»