L’Assurance suisse contre les risques à l’exportation (SERV) assure les exportateurs contre les risques politiques ou économiques à l’image du défaut de paiement ou des problèmes de liquidité. Elle contribue ainsi à préserver et à créer des emplois en Suisse. Les exportations susceptibles d’être assurées peuvent être aussi bien des biens de consommation ou d’investissement que des services à des clients étrangers.

Conditions requises

  • L’exportateur doit être installé en Suisse et inscrit au registre du commerce.
  • En principe, la SERV assure les exportations vers tous les pays. Pour des raisons de subsidiarité, les exportations vers les pays de l’UE ou vers des pays comme le Japon, le Canada ou les États-Unis ne peuvent être assurées par la SERV que si le marché privé ne le permet pas.
  • Les exportations doivent être des livraisons ou des prestations d’origine suisse ou qui présentent une part déterminante de valeur ajoutée en Suisse.

Cas 1: vous produisez des marchandises ou des services, mais vous courez le risque de ne pas pouvoir livrer ou de ne pas être payé pour votre production ou pour vos prestations préalables.

Offre SERV: l’assurance du risque de fabrication permet à l’exportateur suisse d’assurer ses coûts de revient durant la phase de production d’une opération d’exportation. Il est ainsi protégé contre les pertes pour le cas où la suite de la fabrication ou l’envoi des livraisons et prestations serait rendu impossible ou déraisonnable.

Cas 2: vous êtes dans l’incapacité de préfinancer les coûts de production, que ce soit sur vos fonds propres ou avec l’aide d’une banque, ou bien les coûts tarissent vos liquidités.

Offre SERV: si l’exportateur a besoin d’un crédit d’exploitation de la part d’une banque pour préfinancer la fabrication des biens d’exportation, il se peut que sa ligne de crédit soit déjà épuisée par d’autres opérations. Dès lors, il devra fournir des garanties supplémentaires à la banque. Grâce à l’assurance de crédit de fabrication, la SERV s’engage vis-à-vis de la banque bailleuse de crédit à rembourser le crédit d’exploitation.

Cas 3: vous devez fournir une garantie à votre client étranger, mais la limite de crédit imposée par votre banque est trop basse pour le montant de garantie ou le montant tarit vos liquidités.

Offre SERV: les importateurs étrangers exigent souvent la fourniture d’une garantie contractuelle (garantie de soumission, garantie de remboursement d’acompte, garantie de bonne fin ou garantie de bonne tenue des ouvrages) de la part de la banque de l’exportateur. Avec la garantie de «Bonds», la SERV prend en charge les obligations incombant à l’exportateur du fait d’une garantie contractuelle, sans pour autant limiter les liquidités de l’exportateur.

Cas 4: vous livrez à l’étranger, mais vous courez le risque de ne pas être payé, ou bien de façon incomplète ou tardive.

Offre SERV: une assurance de crédit fournisseur protège un exportateur suisse contre une défaillance de sa créance en espèces ou de sa créance de crédit envers son client à l’étranger pour les marchandises livrées ou les prestations fournies.

Cas 5: l’acheteur étranger doit prendre un crédit pour l’achat de votre produit, mais la banque qui accorde le crédit refuse d’assumer le risque.

Offre SERV: quand un client étranger a besoin d’un financement externe pour acheter des biens d’exportation suisses et que sa banque est disposée à lui accorder un crédit, mais non à faire face aux risques afférents, celle-ci peut couvrir le montant en question auprès de la SERV grâce à une assurance de crédit acheteur.