Si le téléphone portable s’est démocratisé aussi vite, c’est parce qu’il nous facilite la vie et ouvre de nouvelles perspectives. C’est pour cette même raison – et avec la même vitesse – que les implants électroniques dans le cerveau ne tarderont pas à s’imposer, selon le professeur Kevin Warwick. Les personnes ayant reçu des implants auront plus de capacités et seront plus performantes que les autres, surtout quand la communication directe de puce à puce sera possible. Qui n’a jamais rêvé de communiquer par transmission de pensée? Kevin Warwick ne cache pas que cette perspective lui semble aussi excitante qu’effrayante.