Prix bas et délais de livraison courts : avec son entreprise Contact Stores SA, Durim Lika à l’intention de dynamiser le marché des installations de protection solaire en Suisse romande. Photo: Cédric Widmer

De quoi donner le tournis : en quelques mois, le chiffre d’affaires de la société genevoise Contact Stores, spécialisée dans l’installation de protection solaire, a doublé. Subitement, les carnets de commandes de ce storiste sont pleins pour les neuf prochains mois. L’entreprise, qui a démarré en 2011 avec une seule personne, réalise maintenant des projets qui peuvent valoir jusqu’à un demi-million de francs.

C’est pourquoi la nouvelle demande en ligne pour crédits PME d’UBS est une aubaine pour son fondateur, Durim Lika. « Nous venions de constater qu’en pleine période de croissance, il pouvait être judicieux de disposer d’une ligne de crédit. » Et non pas parce que Contact Stores était en manque de liquidités, mais par précaution, en cas de retard de paiement d’un client, par exemple.

Car l’entreprise doit en tout temps disposer des liquidités nécessaires, pour acheter des fournitures ou verser les salaires.

« Même si, au final, nous n’utilisons pas le crédit mis à disposition », précise Ilir Bunjaku, responsable financier du storiste. « Cela contribue à nous rassurer. »

Etonnamment rapide

Les responsables de Contact Stores ont donc déposé auprès de leur banque – en ligne (UBS e-banking) et à peu de frais (cf. encadré) – une demande pour un crédit en compte courant PME de 50 000 francs. Durim Lika insiste sur la rapidité de la procédure : « Le jour même, notre conseiller UBS nous a appelés. » « Deux jours plus tard, le contrat était signé. » Ilir Bunjaku ajoute : « 50 000 francs, ce n’est pas un montant énorme pour notre société. Mais cela nous permet de garantir le paiement des salaires, par exemple. »

Pour les deux jeunes entrepreneurs, l’enjeu n’était pas uniquement financier. Ils souhaitaient découvrir comment une grande banque traitait ses petits clients. « Elle a fait preuve d’une rapidité, d’une amabilité et d’un professionnalisme réjouissants », se rappelle Durim Lika.

Le succès par les prix

Le « professionnalisme » est un mot qui revient souvent dans la bouche de cet entrepreneur aux origines kosovars-albanaises et qui, d’apprenti, s’est élevé au rang de cadre chez le storiste qui l’employait. Il s’est mis à son compte il y a à peine cinq ans pour créer une entreprise qui compte aujourd’hui une demi-douzaine de salariés et réalise un chiffre d’affaires annuel de près de deux millions de francs.

Selon Durim Lika, trois raisons expliquent ce succès : l’écoute des clients, des délais de livraison courts et des prix intéressants.

Après 25 années d’expérience dans le secteur des stores, il connaît bien la structure tarifaire des grands fournisseurs – et il éprouve un plaisir particulier à dynamiser le marché, avec sa propre approche en matière de prix. S’il a réussi, se plaît-il à souligner, c’est qu’il offre des produits de qualité à des prix en dessous de ceux pratiqués par le marché.

Mais des prix bas ne suffisent pas à garantir le succès à long terme. La devise de Contact Stores se résume donc à ceci : « D’abord ouvrir la porte grâce à des prix attractifs, puis la maintenir ouverte grâce à des prestations de qualité. »

Délais de livraison ultracourts

Cette recette semble lui réussir. Les bureaux d’architecture qui lui ont confié un mandat se sont par la suite à nouveau adressés à lui, se félicite Durim Lika. Ainsi, le nouveau-venu sur la place genevoise n’équipe plus seulement des villas de stores solaires et à lamelles, mais également des complexes immobiliers. « Pour une petite entreprise, il n’est pas évident d’installer un demi-millier de stores sur un bâtiment, mais nous avons fait nos preuves. »

Contact Stores maîtrise non seulement le montage, mais également le calendrier. « A Genève, nous sommes les seuls à garantir des délais de livraison de trois semaines. »

A l’avenir, Contact Stores souhaiterait encore raccourcir ses délais – du moins pour une partie de son assortiment. En 2016, elle entend fabriquer des stores à lamelles juste à côté de sa salle d’exposition située dans le complexe Cité du Lignon.

Les machines proviennent d’un fabricant en République tchèque, qui livrait jusqu’ici ses stores préassemblés à Genève. Dorénavant, seuls certains composants proviendront de République tchèque. Contact Stores produira elle-même les lamelles en aluminium.

Envie de grandir

Pour soutenir cette stratégie de croissance, Contact Stores a besoin d’un solide bailleur de fonds – d’où le choix d’UBS.

« Notre crédit en compte courant n’a été qu’un test, en fait », affirme en souriant Ilir Bunjaku, responsable financier. « Nous sommes impatients de découvrir jusqu’où la banque va nous accompagner. »

Demande en ligne pour crédits PME

UBS étoffe sans cesse sa gamme de solutions et d’interfaces numériques destinés aux PME. A l’instar de son « Fast Credit pour PME » : la demande de crédit a lieu en cinq étapes, directement, en ligne, via UBS e-banking ou en ligne sur le site Web d’UBS; elle exige moins de données que la procédure usuelle. Outre le crédit en compte courant, la demande en ligne permet également de demander un leasing, à concurrence d’un montant de 500 000 francs.

Les conditions suivantes doivent être respectées :

  • L’entreprise est opérationnelle (pas de société de domiciliation), n’est pas une entité d’un groupe et n’est pas mise en poursuite.
  • L’entreprise accepte UBS comme unique banque créditrice et gère son trafic des paiements via UBS.
  • Une combinaison avec d’autres produits de crédit (p. ex. une hypothèque) n’est pas possible.

Plus d’infos sur la demande en ligne sous : ubs.com/credit-pme