Vous avez lancé la plateforme UBS Start Business il y a environ un an. Quels retours recevez-vous?

De très bons retours. Avec la plateforme UBS Start Business, nous voulons en substance proposer une offre bancaire simple et attrayante aux créateurs d’entreprise et leur offrir des solutions dont les PME qui débutent ont absolument besoin en collaboration avec nos partenaires. Les jeunes entrepreneurs doivent pouvoir se concentrer sur leur cœur de métier; nous nous chargeons du reste. Si on en croit les retours des clients, nous répondons à cette exigence. Bien entendu, tout n’est pas encore parfait, et nous continuons de développer notre produit. Nous vérifions sans cesse la pertinence de notre offre destinée aux créateurs d’entreprise et y intégrons les retours des clients de façon agile.

Depuis peu, les créateurs d’entreprise peuvent également conclure des assurances. Quelle idée est à l’origine de ce concept?

Si je crée une entreprise, je dois ouvrir un compte bancaire, mais aussi me poser la question des assurances. Pour cette raison, nous voulions renforcer ces offres combinées sur le plan numérique pour réduire la complexité de la phase de création d’une entreprise, qui est déjà exigeante. Les données nécessaires se recoupent en grande partie. En recourant à cette possibilité de conclusion d’assurances numérique, les créateurs d’entreprise ne doivent plus passer par la case assurance et gagnent ainsi un temps précieux qu’ils peuvent investir dans leur start-up.

Que contient le pack d’assurances conçu pour les créateurs d’entreprise?

Selon les retours qu’ils nous ont fait parvenir, les clients veulent que nous nous concentrions sur ce qui est absolument essentiel. La solution d’assurance de notre partenaire Zurich, qui s’ajoute à notre compte commercial et à notre compte de consignation de capital gratuit, se limite donc aux assurances dont on ne peut réellement pas se passer au moment de la création d’une entreprise. Nous ne voulons pas être l’épicerie du coin, mais convaincre en nous concentrant sur ce qui est nécessaire. Dans ce contexte, en proposant moins, nous offrons plus.

UBS Start Business

Une offre associant banque et assurances pour les créateurs d’entreprise

Quelles assurances sont obligatoires lorsqu’on crée une entreprise?

Ce sont en premier lieu les assurances sociales qui sont obligatoires. L’assurance-accidents et la prévoyance professionnelle selon la LPP en font partie au même titre que l’AVS/AI et l’assurance-chômage. L’assurance responsabilité civile d’entreprise et l’assurance perte de gain maladie sont en revanche facultatives, mais il vaut tout de même mieux se demander si on n’a pas intérêt à les conclure, car elles protègent contre les prétentions financières.

Comment les affaires incluant les assurances ont-elles commencé?

Très bien. Nous constatons que la réduction de la complexité et la simplification des solutions bancaires et d’assurance répondent à un véritable besoin des PME. Le nombre de conclusions en ligne connaît une croissance à trois chiffres. Les coopérations entre compagnies d’assurance et banques sont monnaie courante dans de nombreux pays depuis des années. En tant que banque majeure, nous nous sommes donnés pour mission de mettre ces offres attrayantes à la disposition des entrepreneurs suisses.

Qui conseille les clients en cas de questions?

Les employés des banques ne sont en général pas experts en matière d’assurance et vice versa. Nous veillons donc soigneusement à ce qu’une équipe de conseillers de Zurich responsable des clients d’UBS réponde directement aux questions sur les assurances qui nous parviennent par voie numérique Nous faisons ainsi en sorte que les PME reçoivent rapidement et simplement les meilleures informations possibles.

Pourra-t-on bientôt conclure d’autres assurances via la plateforme UBS Start Business?

Cela est tout à fait envisageable si nos clients expriment un besoin concret. En plus du pack d’assurances pour créateurs d’entreprise, Zurich et UBS coopèrent déjà pour proposer une cyberassurance. La généralisation du numérique accroît le risque de cyberattaques. De nombreux jeunes entrepreneurs sous-estiment le potentiel destructeur de ces dangers. Dans ce domaine aussi, notre collaboration a fait ses preuves. Il est donc tout à fait possible que nous lancions prochainement d’autres assurances.

Christian Mähr

Responsable Digital Corporate Bank UBS Suisse

Christian Mähr est responsable de l’offre destinée aux petites entreprises suisses et de leurs relations avec UBS. Il s’attache à mettre à leur disposition des solutions de premier choix par voie numérique, mais aussi lors d’entretiens personnels.

Autres articles portant sur le sujet «numérique»