Executives & Entrepreneurs Wealth Planning pour entrepreneurs

Les intérêts de l’entreprise et ceux de son propriétaire ou dirigeant ne s’opposent pas forcément.

Entretien avec Christian Mähr, responsable clientèle d’entreprise UBS Zurich et Franco Frattura, responsable executives & entrepreneurs UBS Zurich.

Directeur d’agence: Monsieur Frattura, qu’entend-on exactement par «gestion de patrimoine»?

Franco Frattura: Comme le dit le proverbe: «Les temps changent et nous changeons avec eux.». Autrement dit, chaque période de la vie a sa part de préoccupations et de défis. Au début de ma carrière, je monte peut-être ma start-up et souhaite en même temps une maison pour ma jeune famille et moi. Mon entreprise se développe bien et elle a besoin de capital pour son expansion. De nouveaux marchés s’ouvrent à elle. Je réussis et réinvestis en permanence mes bénéfices dans l’entreprise. Mes enfants sont devenus adultes, ils ont reçu une bonne éducation et montrent peut-être un intérêt croissant pour l’œuvre de ma vie. Je commence à songer à ma succession. Voilà, en priorité, vers quoi doit tendre une bonne gestion de patrimoine: constituer un patrimoine et bien le gérer, pour pouvoir ensuite le transmettre.

Monsieur Mähr, vous vous occupez de la clientèle d’entreprise d’UBS. Lors de vos entretiens de conseil, abordez-vous le thème de la gestion de patrimoine?

Christian Mähr: Bien sûr, mais sous un angle différent de la clientèle privée. Nous nous concentrons avant tout sur l’entreprise. Nous accompagnons les entreprises et, selon leur secteur d’activité, déterminons ce qui est bon pour elles, en fonction des stratégies et marchés actuels. Le tout – facteur décisif – sans jamais perdre de vue les intérêts personnels de l’entrepreneur, ainsi que du dirigeant. Cela est encore plus vrai lors d’événements qui transforment l’entreprise, comme un rachat, une vente ou une restructuration. En outre, je me dois d’inciter l’entrepreneur à songer au plus tôt à sa vie une fois qu’il aura quitté son entreprise.

Les entrepreneurs et dirigeants sont des fonceurs. Leur entreprise, c’est l’œuvre de toute une vie. C’est pourquoi songer à prendre sa retraite, transmettre son entreprise et lâcher prise peut s’avérer difficile, n’est-ce pas?

Franco Frattura: Évidemment. C’est pour cela que les émotions sont toujours très présentes. Ce qui est parfaitement compréhensible. Mais nos clients réfléchissent de façon rationnelle et ont l’habitude d’anticiper les nouveaux défis à relever. Quand nous leur expliquons l’importance de planifier leurs finances, leur fiscalité et leur succession en temps voulu, nos conseils ne tombent jamais dans l’oreille d’un sourd.

Christian Mähr: Chez nous aussi, c’est pareil. Les intérêts de l’entreprise occupent toujours le devant de la scène. La plupart du temps, nos clients se sentent intimement liés à leur entreprise. Il coule de source qu’un entrepreneur veuille, un jour, récolter les fruits de son travail. Exemple: nous recommandons à nos clients de prendre des décisions en matière d’investissements et de placements sur les rendements après impôts – c’est l’un des avantages les plus concrets d’une bonne planification fiscale. Pour l’entrepreneur et pour son entreprise. C’est là que nous pouvons leur prêter main forte.

Franco Frattura: Nous accompagnons nos clients dès le début, et concrètement, en leur proposant un plan financier personnalisé, ainsi, par ex., qu’un mandat pour cause d’inaptitude. Ou nous leur apportons notre expérience dans le domaine des pactes d’actionnaires, pour leur assurer que leur entreprise soit, à l’avenir aussi, dirigée dans le même esprit que celui de son fondateur et de sa famille.

Il s’agit donc concrètement, ici, de la succession de son entreprise.

Franco Frattura: Tout à fait. Mais, en règle générale, la procédure est très longue. Elle fait partie intégrante d’une bonne gestion de patrimoine. Les questions de la prévoyance personnelle et de la stratégie à adopter avec sa caisse de pension se posent d’ailleurs en même temps. Et – soyons francs – nous abordons aussi les questions d’héritage.

Résumons: quels sont les pré-requis d’une bonne gestion de patrimoine?

Christian Mähr: Se parler ouvertement et impliquer toutes les parties prenantes. C’est là que nous intervenons. Car nous avons une grande et solide expérience dans ce domaine. Ce que nos clients apprécient particulièrement. C’est une évidence: rien ne remplace un entretien personnalisé.

Newsletter Impulse par e-mail

Informations et articles d’actualité pour les PME. 6 numéros par année.

Newsletter Impulse par e-mail

Informations et articles d’actualité pour les PME. 6 numéros par année.