Communiqués de presse

Les communiqués antérieurs à cette date se trouvent dans les archives.

décembre 2017

  1. Le baromètre UBS des PME industrielles a grimpé de 0,64 à 0,75 point de juillet à octobre. Pour les grandes entreprises du secteur, le baromètre a progressé de 0,41 à 0,54 point. Les deux baromètres se situent donc au-dessus de leur moyenne à long terme. En revanche, la situation des prestataires de services s'est légèrement assombrie.

novembre 2017

  1. En octobre, l'indice UBS de la consommation s'est élevé à 1,54 point, laissant espérer une robuste croissance de la consommation privée au quatrième trimestre. L'affaiblissement du franc et le recul du chômage soutiennent la consommation. Mais l'accélération de l'inflation et la stagnation des salaires réels qui en résulte devraient toutefois brider la croissance de la consommation.
  2. UBS augmente de 1,0% la masse salariale pour ses collaborateurs en Suisse, jusqu’au rang de cadre moyen.
  3. La numérisation concerne environ 41% des entreprises qui doivent modifier considérablement leur modèle d’affaires. C'est ce que révèle une enquête réalisée auprès d'environ 2500 entreprises. La numérisation, combinée à l'évolution démographique, devrait entraîner en Suisse d’importants transferts d'emplois entre les différents secteurs.
  4. L'indice de bulle immobilière a quelque peu reculé au 3e trimestre 2017. A 1,38 point, il reste dans la zone à risque. La légère baisse des prix et la moindre augmentation du volume des hypothèques par rapport au trimestre précédent atténuent les déséquilibres. La demande d'investissements pour des logements destinés à la location a toutefois très peu diminué et reste à un niveau qui n’est pas soutenable à long terme.

octobre 2017

  1. Pour 2018 en Suisse, UBS prévoit une augmentation moyenne de 0,7% des salaires nominaux. La robustesse de l’économie dans la zone euro et la dépréciation du franc suisse sont des signes d’espoir pour les entreprises. Toutefois, en raison de la prévision d’inflation annuelle de 0,6% pour 2018, le renchérissement prévu des salaires réels devrait pratiquement stagner. Les entreprises réagissent de façon plus positive par rapport aux nouveaux concepts qu’elles mettent en œuvre pour faire face à la pénurie de spécialistes liée à la baisse démographique prévue. Dans la pratique, il s'agira de voir si leurs offres sont également utilisées.
  2. En septembre, l'indicateur UBS de la consommation est passé à 1,56 point, reflétant une croissance de la consommation légèrement supérieure à sa moyenne sur le long terme. L'indicateur de la consommation a été soutenu par des prévisions en nette hausse dans le commerce de détail. Néanmoins, pour l'ensemble de l'année, UBS table toujours sur une croissance de 1,3% pour les dépenses de consommation.
  3. Quel que soit le pays observé, l’épargne privée est indispensable pour permettre à tout un chacun de conserver un niveau de vie correct à la retraite. Tel est le constat récemment dressé par le nouvel UBS International Pension Gap Index, un indice qui compare les systèmes de prévoyance d’une douzaine de pays de par le monde. Le baromètre met en évidence des tendances nettes, qui sont autant de défis pour les systèmes de prévoyance. Constat: il est essentiel de commencer très tôt à planifier sa retraite et à épargner en conséquence. De son côté, l’édition 2017 du Monitoring UBS de la prévoyance, également parue ce jour, témoigne du manque de connaissances de la population suisse au sujet du pilier 3a.

septembre 2017

  1. Le marché du logement à Zurich et Genève est légèrement surévalué ; les risques de bulle augmentent dans d’autres villes des pays développés.
  2. Grâce aux immatriculations de véhicules neufs et au tourisme hôtelier des Suisses dans le pays, l'indicateur UBS de la consommation a atteint 1,53 point en août. Il reflète ainsi une croissance de la consommation légèrement supérieure à sa moyenne de long terme de 1,5%. Néanmoins, pour l'ensemble de l'année, les économistes d'UBS tablent toujours sur une croissance de 1,3% pour les dépenses de consommation.
  3. Global Family Office Report 2017: la principale étude au niveau mondial sur les family offices fournit des enseignements sur la performance, sur les investissements et sur les questions structurelles.
  4. Entre avril et juillet, le baromètre des petites et moyennes entreprises (PME) du secteur de l'industrie a grimpé de 0,49 à 0,65 point. Pour les grandes entreprises industrielles, l'indice est légèrement retombé, de 0,51 à 0,41. Ainsi, les deux baromètres restent au-dessus de leur moyenne sur le long terme. Chez les prestataires de services, la situation économique s'est aussi largement améliorée.

août 2017

  1. En juillet, l'indicateur UBS de la consommation s'élevait à 1,38 point, signe d'une croissance atténuée de la consommation privée en Suisse. Il est affecté par la croissance relativement faible de l'emploi et la baisse du nombre d'immatriculations de nouveaux véhicules par rapport à l'année dernière. Cependant, la dépréciation du franc devrait avoir un effet légèrement positif sur la consommation.
  2. L'indice UBS de bulle immobilière est resté inchangé au 2e trimestre par rapport au trimestre précédent. La conjoncture qui s'améliore et les prix des logements en propriété qui, corrigés de l’inflation, sont en léger recul ont contribué à la stabilisation des déséquilibres. Genève et Nyon ne figurent plus parmi les régions à risque.