Responsabilité individuelle L’argent de poche sans stress

À table, la question de l’argent de poche peut entraîner des tensions. Comment enseigner à votre enfant à le gérer?

La question des avantages et des inconvénients de l’argent de poche a longuement été évoquée en famille. Résultat: les enfants reçoivent probablement en ce moment même un montant régulier fixe. Toutefois, la plupart du temps, les débats continuent. Lorsque vous donnez de l’argent de poche à votre enfant, vous lui offrez aussi la possibilité de s’acheter ce qu’il veut. Et votre enfant a certainement ses propres envies d’achats, même si elles semblent inexplicables. C’est absolument normal. Peut-être qu’en tant que parents, vous souhaiteriez aussi que votre enfant épargne un peu au lieu de tout dépenser au kiosque. Parlez-en ensemble sans pour autant interdire quoi que ce soit. Vous pourriez, peut-être, répartir le montant hebdomadaire ou mensuel en proposant à votre enfant, par exemple, deux pièces de 2 francs et une de 1 franc au lieu d’une pièce de 5 francs. Votre enfant peut alors garder deux pièces dans son portemonnaie et mettre la troisième dans sa tirelire.

Plus une pièce disponible: une petite avance?

Toutes les sucreries et les babioles colorées à destination des enfants sont particulièrement tentantes et les incitent à la dépense. Ainsi, si les enfants ne répartissent pas l’argent ou ne renoncent pas à quelque chose, ils se retrouvent vite à sec. Ceux qui sont un peu filous en viendront à demander une petite rallonge. Ou peut-être une avance? N’ayez pas l’impression d’être mesquin si vous refusez. En restant ferme, vous lui rendez service au final. Quand il sera plus vieux, il apprendra de lui-même que son premier salaire sera insuffisant pour assouvir toutes ses envies. Il n’aura pas d’argent supplémentaire non plus avant la fin du mois. Dans la mesure où l’argent de poche n’est pas prévu pour les besoins de première nécessité, votre enfant peut bien attendre jusqu’au mois prochain. Discutez ensemble de la raison pour laquelle il a besoin de plus d'argent. Cela permettra à votre enfant d’apprendre à mieux gérer le mois suivant.

Punir en retirant l’argent de poche?

Pas d’argent de poche si la chambre n’est pas rangée? Est-ce vraiment une bonne idée? L’objectif de l’argent de poche est de s’entraîner à gérer l’argent en proposant à l’enfant de prendre ses propres décisions. Cela doit le préparer à gérer le premier salaire d'un petit boulot ou comme apprenti. En retirant l’argent de poche, vous mettez à mal ce domaine d’apprentissage et vous compromettez l’objectif initial. Il serait donc plus judicieux de prendre une mesure directement en lien avec l’inconduite de l’enfant.

L’essentiel en bref

  • Ne donnez pas d’argent de poche supplémentaire s’il ne lui en reste plus à la fin du mois. Les envies qui ne sont pas de première nécessité peuvent attendre le mois suivant.
  • N’utilisez pas l’argent de poche comme moyen de punition. Sinon votre enfant n’apprendra pas à gérer l’argent de poche et vous sacrifiez l’objectif visé.
  • L’argent de poche appartient à l’enfant et il doit pouvoir en disposer librement.
  • Commencez par de petits montants à des intervalles courts (hebdomadaires).
  • Donnez l’argent de poche régulièrement et sans être sollicité. Cela permettra à l’enfant d’apprendre à planifier.
  • Pour les enfants à partir de 12 ans, le petit boulot est une alternative judicieuse à l’argent de poche.

Principes pédagogiques d’UBS

Cet article a été écrit en collaboration avec la pédagogue Marianne Heller, qui dirige depuis plusieurs années un programme axé sur l’éducation financière et la prévention des dettes pour les enfants et les adolescents.

Newsletter Kids

Jeu, loisirs et infos sur l’UBS Kids Cup

Susceptible de vous intéresser

Argent de poche ou salaire jeunesse?