Photo: GettyImages

L’étude «Des énergies durables pour la Suisse», du Chief Investment Office d’UBS Global Wealth Management, le corrobore: la Suisse est relativement propre et génère tout juste 0,1% des émissions de C02 mondiales.

Un constat dû principalement au fait que, aujourd’hui déjà, 60% du courant suisse est produit à faibles émissions et durablement. Avec l’abandon de l’énergie nucléaire au bilan carbone neutre, cependant, plus d’un tiers viendra à manquer et devra être remplacé par d’autres technologies, également pauvres en émissions. Reste à savoir lesquelles...

L’étude mentionne toutefois deux domaines au fort potentiel d’économie: le chauffage des bâtiments et le trafic motorisé. Dans les années 1990, six bâtiments sur dix en Suisse étaient chauffés au mazout, contre près de quatre sur dix aujourd’hui. Mais le chiffre est encore trop élevé pour honorer les objectifs climatiques. Plus de 35% de la consommation énergétique suisse est imputable au diesel, à l’essence et au kérosène. Les auteurs de l’étude tablent sur l’essor considérable des voitures et des camions à propulsion électrique – de quoi s’attendre à une baisse de la consommation d’énergies fossiles.

Le site économique, scientifique et innovateur suisse ne peut que profiter des objectifs climatiques et durables, conclut d’étude: les entreprises suisses, traditionnellement novatrices, peuvent désormais acquérir une avance technologique, qu’elles pourront mettre à profit plus tard à l’échelle mondiale – à condition que l’économie suisse développe des solutions innovantes de production d’énergie durable sans plus tarder.

Des énergies durables pour la Suisse

Où se situe le principal potentiel d’économie en termes de consommation de carburants fossiles? Comment inciter les propriétaires immobiliers à passer du mazout aux pompes à chaleur? Que peut et que doit faire l’État pour assurer la percée des véhicules électriques? Qu’est-ce qui distingue une économie suisse durable? Lire l’étude pour en savoir plus «Des énergies durables pour la Suisse».

D’autres articles traitant des tendances

Disclaimer

Focus pour la clientèle institutionnelle

Attention

Cette page est destinée aux investisseurs domiciliés en Suisse. Veuillez s'il vous plait confirmer que votre domicile est en Suisse.