Un portemonnaie mieux rempli Voilà comment avoir plus d’argent de poche

Pour devenir un as de l’épargne, il faut s’entraîner tôt: cinq astuces pour mettre quelques francs dans ta poche.

Peu importe que ce soit des bonbons, un jeu ou des vêtements - on est toujours content de ce qu’on achète avec son argent. Dommage que l’argent de poche s'envole si vite. Et quand on demande quelques sous de plus aux parents, ça tombe le plus souvent dans l’oreille d’un sourd. Mais les enfants qui ont de la suite dans les idées tirent encore mieux profit de leur argent.

1. Combine avec deux tirelires

C’est la volonté de fer avec laquelle Picsou économise qui a fait de lui un canard riche. Mais rien ne t'oblige à faire comme lui et à utiliser plusieurs fois le même sachet de thé (beurk!). Il te suffit juste de décider combien d’argent tu veux mettre de côté pour que tes plus grands souhaits se réalisent plus tard - et combien tu voudrais dépenser. Tu as tout simplement besoin de deux tirelires: dans la première, mets ce que tu peux dépenser. Et dans la deuxième, épargne sur le long terme. Par exemple, dès que tu as réuni 50 francs, apporte-les à la banque et verse-les sur ton compte d’épargne. Avec les deux tirelires, il t’est certainement plus facile de ne pas dépenser tout ton argent tout de suite.

2. Rends-toi utile

Le travail des enfants est interdit en Suisse: à partir de 13 ans, tu as le droit d’accepter des petits boulots occasionnels. Par contre, si tu es plus jeune, personne ne peut t’embaucher. Mais qui dit qu’à la maison tu ne peux pas devenir la star des tâches ménagères contre un peu d’argent? Demande à tes parents, tes grands-parents ou tes voisins si tu peux faire quelque chose. De la vaisselle à l’aspirateur, en passant par le repassage, il y a d’innombrables possibilités de donner un coup de main à tes parents ou tes grands-parents. Tu leur fais gagner du temps et tu gagnes de l’argent de poche.

3. Aux fourneaux!

Tu connais certainement un terrain de jeux dans ton quartier, où se retrouvent des enfants et leurs parents. Que dirais-tu d’y installer un petit étal? Il te suffit d’une petite table et d’une nappe. Tu peux faire un gâteau avec tes amis et vendre les parts «au marché». Encore mieux, propose aussi du thé fait maison. Tu vas voir: un après-midi ensoleillé, quand il n’y a pas école, tu entendras sonner les pièces dans ta caisse!

4. Oust, les vieilleries!

En toute franchise, quand as-tu joué pour la dernière fois avec ce jeu qu’on t’a offert en maternelle? Même s’il te rappelle de bons souvenirs, il pourrait apporter de la joie à d’autres enfants. Vérifie donc de quels jouets et vêtements tu n’as plus besoin. Tu peux vendre toutes ces choses lors d’un marché aux puces ou d’une bourse aux vêtements. Renseigne-toi pour savoir quand a lieu le prochain marché aux puces de ton quartier. Non seulement, tu gagnes de l'argent, mais ce sera aussi plus simple de ranger ta chambre!

5. Échange au lieu d’acheter

Imaginons que ta copine a un tee-shirt qui te plaît. Que dirais-tu de lui demander qu’elle te le prête pour une semaine? En échange, prête-lui aussi ce qu’elle veut. Comme ça, vous êtes quittes. Une fois la période convenue écoulée, chacune récupère ses affaires. Avec les échanges, ta créativité est sans limites. Tu peux aussi envisager d’aménager un coin troc dans ta classe - avec l’autorisation de l’enseignant-e. Chacun-e apporte les choses dont il/elle ne veut plus ou souhaite prêter. Le plus souvent, ce genre d’initiative ne met pas longtemps à susciter l’intérêt. En plus, il y a sur internet d’innombrables plateformes de vente d’occasion et d’échange, où on peut dénicher tout ce que son cœur désire.

Job d’été - qu’est-ce qui est permis?

À partir de 13 ans, tu peux passer tes vacances tout autrement - en travaillant pour un job d’été. Les jeunes de 13 à 15 ans ne peuvent effectuer que de menus travaux et ce, pendant 40 heures par semaine maximum. Pour travailler dans un café, un restaurant ou un hôtel, il faut avoir 16 ans minimum parce que tu risques d’être en contact avec de l'alcool. Le plus important: jusqu’à son 18e anniversaire, personne ne peut accepter de travail sans l’accord de ses parents. Pour les jobs d’été, l’Union syndicale suisse recommande un salaire horaire de 15 francs. À cela s’ajoute ce que l’on appelle un supplément de vacances de 10,65% de ton salaire horaire: en remplacement des congés payés dont profitent normalement les employé-e-s.

Newsletter Kids

Jeu, loisirs et infos sur l’UBS Kids Cup

S’abonner maintenant