Concours Numéros de dossards UBS Kids Cup 2017 Les plus beaux moments avec Kariem et Mujinga

Anina Nötzli et Quentin Trotti se sont entraînés avec Kariem Hussein et Mujinga Kambundji. Notre équipe de tournage était là pour toi.

04 juil. 2018

Approcher les stars, leur parler, rire et s’entraîner avec elles - pour beaucoup, cela reste un rêve. Mais pour Anina Nötzli (12 ans) et Quentin Trotti (13 ans), le rêve est brièvement devenu réalité, lorsqu’ils ont remporté le concours Numéros de dossards de l’UBS Kids Cup 2017. À la clé: un entraînement personnel avec Kariem Hussein, champion d’Europe de course de haies, et Mujinga Kambundji, multiple recordwoman de Suisse de sprint - avec 10 amis à chaque fois.

Les filles défient Kariem Hussein

«Incroyable, j’ai gagné!», s’est dit Anina Nötzli en réalisant sa victoire. Elle ne se considère pas comme particulièrement sportive. Alors plus le grand jour se rapprochait, plus elle devenait nerveuse. L’entraînement avec Kariem Hussein était devenu le sujet de conversation numéro un dans la cour de récréation.

Et voilà que Kariem Hussein se tenait devant elle, tout sourire. Après un petit tour d’échauffement, la star a montré aux filles comment sauter par-dessus des haies, à grand renfort de charme. C’est devenu très vite clair pour tout le monde: «On ne s’est encore jamais autant amusés pendant un cours de sport.»

Mujinga Kambundji ne laisse pas les jeunes sous la pluie

Ce ne sont pas tant Quentin Trotti et ses amis qui ont causé de l’inquiétude à Mujinga Kambundji qu’un adversaire bien plus redoutable: les nuages noirs dans le ciel. Mais en vraie sportive elle ne s’est pas laissé démonter, alors même qu'il pleuvait des trombes d'eau. «Il a fallu qu’on improvise», a-t-elle dit avec entrain. Cela n’a donc pas empêché Quentin d’en apprendre beaucoup - par exemple, qu’on court plus rapidement sur la pointe des pieds.

Mujinga sait de quoi elle parle. En mars 2018, elle est devenue la première athlète suisse à remporter une médaille - de bronze - en sprint aux championnats du monde en salle à Birmingham.

Pas étonnant qu’à la fin de l’entraînement tout le monde veuille un autographe de la Suissesse la plus rapide. Quentin et ses amis rayonnaient - de même que leur nouvelle idole: «Le plus important pour les enfants, c’est qu’ils prennent du plaisir à l’entraînement. Le reste vient tout seul.»

Newsletter Kids

Jeu, loisirs et infos sur l’UBS Kids Cup

S’abonner maintenant