Entrepreneuses et entrepreneurs doivent réagir avec flexibilité et être prêts à changer. C’est le seul moyen de conserver l’attractivité du site suisse et de maintenir la croissance économique, Dominik Isler en est convaincu. «Ils ne doivent pas considérer le changement comme un danger, mais comme une opportunité», recommande-t-il dans le cadre du Swiss Economic Forum (SEF) 2016 à Interlaken. La Suisse a besoin de têtes innovantes, ouvertes à de nouvelles solutions et qui n’ont pas peur de profiter du savoir-faire de tiers. Le SEF, en tant que première conférence nationale dédiée à l’entrepreneuriat et à l’innovation, constitue à ce titre la plateforme idéale, affirme Dominik Isler: «Une bonne conférence est comme un voyage initiatique dans un pays lointain.»

Autres articles portant sur le sujet «management»