Épargne L'effet popcorn du pilier 3a

Apprenez comment utiliser les avantages épargne du pilier 3a.

Monsieur,
Mon épouse (31 ans) et moi-même (30 ans) résidons à Berne. Notre revenu imposable annuel commun s’élève à 80 000 francs. Nous souhaitons des enfants et rêvons d’acquérir notre propre logement ces dix prochaines années. Mon épouse suggère que nous épargnions par le biais du pilier 3a. Mais cela nécessite d’engager des fonds. De plus, faut-il opter pour une solution proposée par une banque ou par une assurance. Que nous conseillez-vous?

Daniel M., Berne

Monsieur,

Epargner par le biais du pilier 3a présente un avantage : les versements sont déductibles de votre revenu imposable. Durant la phase de constitution de l’épargne, les revenus et l’avoir épargnés ne sont pas imposables. Pour les personnes affiliées à une caisse de pension, un montant annuel maximal de 6739 francs (état 2014) est admis pour le pilier 3a. Si, dans l’optique de votre revenu actuel, vous versez ce montant chaque année, votre imposition annuelle se réduit d’environ 1600 francs. Sur 10 ans, vous pourriez ainsi réaliser une économie fiscale de presque 16 000 francs !

Vous avez le choix entre un compte pilier 3a à taux préférentiel (compte Fisca UBS), un pilier 3a sous forme d’un fonds dont la valeur est liée aux marchés financiers (dépôt UBS Fisca avec le fonds UBS Vitainvest) ou une solution d’assurance. Par rapport à un compte d’épargne (intérêt annuel de 0,05 %), un compte pilier 3a (intérêt annuel de 1 %) offre un rendement nettement supérieur. Si, eu égard à votre horizon de placement à long terme, vous êtes prêt à assumer un risque plus grand, un dépôt pilier 3a peut se révéler intéressant. Ainsi, vous pouvez investir dans des fonds avec une part d’actions à concurrence de 50 % et améliorer vos perspectives de rendement.

Banque ou assurance ?

Les solutions d’assurance combinent une couverture de risques (décès) et un capitalvieillesse garanti. Pour que ce capital vous soit versé, il faut que vous ayez payé des primes pendant toute la durée prescrite. Avec une banque, par contre, vous pouvez interrompre un temps vos versements. Si vous le souhaitez, vous pouvez, moyennant supplément, lier une libération des primes à la police d’assurance. Celle-ci intervient en cas d’incapacité de gain suite à une maladie ou un accident. Quelle que soit la solution 3a choisie, les avoirs de l’épargne demeurent en principe bloqués jusqu’à l’âge de la retraite. Mais leur rôle est de protéger la famille. En effet, en cas de décès, ces avoirs sont versés. Un retrait est également possible en cas d’invalidité. Les avoirs 3a sont également utilisables pour financer l’achat d’un logement. Les solutions bancaires peuvent être dissous sans frais. En revanche, la libération anticipée d’une police d’assurance peut être fort onéreuse, du fait que pendant les premières années, la commission d’acquisition est facturée.

Economies fiscales ingénieuses

Si vous épargnez à l’aide d’un compte de pilier 3a en vue d’acquérir un logement, vous aurez mis de côté près de 70 000 francs au bout de 10 ans. Sans compter les avantages fiscaux. En cas de retrait du capital, les frais fiscaux s’élèveraient à environ 2400 francs. Il vous resterait une somme appréciable de 68 000 francs – soit plus que si vous aviez économisé avec un compte d’épargne.

Si vous prélevez des avoirs de votre pilier 3a, ils seront imposés à un taux préférentiel, séparément de vos autres revenus. Mais ils sont soumis à la progressivité de l’impôt. Si vous n’avez pas besoin du pilier 3a pour un logement, ouvrez simplement un deuxième compte de pilier 3a pour retirer de l’argent de façon échelonnée et éviter la progressivité.

Newsletter Prévoyance

Newsletter Prévoyance

Abonnez-vous à notre Newsletter Prévoyance pour rester informés.

Calculateur de prévoyance

Calculateur de prévoyance

Calculez l’avoir de votre prévoyance vieillesse ou les impôts que vous pouvez économiser.