Marché immobilier Des prix toujours en hausse

L’accès à la propriété est devenu plus cher. En de nombreux endroits, il n’est plus finançable.

Le secteur de la construction est encore en plein essor – à l’image: le lotissement Guggach de l’entreprise générale Allreal, à roximité de la Bucheggplatz à Zurich.

Au deuxième trimestre 2015, les prix de l’immobilier suisse ont de nouveau augmenté. Les appartements en propriété se sont renchéris de 1,6% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Ceux des maisons individuelles ont grimpé de 2,2%. Ces chiffres restent certes nettement inférieurs aux pics de croissance observés entre 2009 et 2013, mais l’immigration toujours aussi importante et la perspective d’intérêts à court terme négatifs jusqu’à fin 2016 contribuent au maintien de la croissance.

Nous nous attendons à ce que les taux de renchérissement annuels se rapprochent de zéro en cours d’année, car en de nombreux endroits, l’accès à la propriété n’est plus finançable. Dans l’arc lémanique, où un ménage moyen doit dépenser près de dix salaires annuels bruts pour un bien de catégorie médiane, les prix ont été corrigés d’environ 4% au deuxième trimestre 2015 par rapport à l’année précédente. En revanche, dans la région de Zurich, où un bien moyen coûte autour de huit salaires annuels bruts, le taux de renchérissement est resté positif. En Suisse orientale, qui reste la région la plus accessible, les prix ont également augmenté de plus de 5%, ce qui constitue la plus forte hausse.

Maciej Skoczek est analyste immobilier chez UBS CIO Swiss & Global Real Estate.

UBS immo news

Newsletter contenant des conseils en matière de construction, de financement, d’impôts et de droit matrimonial et successoral.

Calculateur d'hypothèques

Calculez simplement et rapidement les coûts mensuels de votre logement en propriété.