Un rêve qui peut devenir réalité! Réunir les fonds propres pour acheter

On peut accéder à la propriété même sans être riche. Il vous faut quelques fonds propres – de différentes sources.


Vous avez peut-être déjà un appartement en vue. Supposons qu'il coûte 600 000 francs. Il vous faut 20% d'apport l'acheter à l'aide d'un prêt hypothécaire et. Il vous faut donc réunir d'abord 120 000 francs.

Evidemment, vous n'avez pas cette somme dans votre matelas. Pas même sur votre compte courant. Vos fonds propres peuvent provenir de différentes sources, par exemple: 

  • compte épargne
  • prêt à taux zéro de vos parents ou de proches
  • donation ou avance d'hoirie
  • valeurs mobilières
  • terrain à bâtir franc d'hypothèques
  • avoirs des 2e et 3e piliers de prévoyance

Mais attention: les fonds provenant de la prévoyance ne peuvent pas représenter plus de la moitié de ces 20% d'apport.

Ce qu'il faut savoir pour le retrait des fonds des 2e et 3e piliers

Vous ne pouvez utiliser les avoirs de votre caisse de pension ou de la prévoyance privée 3a que pour l'achat ou la rénovation de votre résidence principale.

Vous avez la possibilité de reverser de l'argent dans votre caisse de pension ultérieurement afin d'éviter une lacune de prévoyance. Vous pouvez aussi nantir le solde ou une partie du solde de votre caisse de pension pour acheter votre maison.

Vous pouvez utiliser autant d'avoirs du pilier 3a que vous souhaitez pour financer votre maison. Mais sachez que vous ne pouvez effectuer un versement anticipé d'une partie de ce capital que jusqu'à 5 ans avant la retraite. Vous devrez par ailleurs faire figurer cette somme sur votre déclaration d'impôts. Et vous ne pourrez pas reverser plus tard la somme dans le pilier 3a.

Quel budget pour votre achat immobilier?

A vous de calculer si vos fonds propres suffisent. Mais attention: vous devez pouvoir aussi assurer les dépenses mensuelles. Posez-vous à ce sujet 2 questions essentielles:

Jusqu'à combien puis-je dépenser annuellement pour mon logement en propriété?

La plupart des banques se basent sur un taux hypothécaire de 5% pour vérifier votre capacité financière. C'est le taux utilisé pour le calcul afin d'assurer votre santé financière même quand les taux montent. Si le taux est moindre, le financement pèsera moins dans votre budget.

Vous devez aussi pouvoir subvenir aux frais courants et aux charges, estimés annuellement à 1% de la valeur du bien.

Par ailleurs, lors de financements supérieurs aux deux tiers de la valeur immobilière, la dette doit être amortie aux deux tiers de la valeur immobilière en l’espace de 15 ans. Ce sont donc des frais d'amortissements supplémentaires à prendre en compte.

Quelle est la part des frais de logement par rapport à vos revenus?

Afin que vous puissiez assurer les frais mensuels, il faut qu'ils n'excèdent pas un tiers de vos revenus bruts. Ne calculez pas au plus juste – les taux peuvent monter ou votre revenu diminuer et vous devez pouvoir continuer à faire face.

Pour savoir si vous pouvez accéder à la propriété, utilisez notre calculateur hypothécaire. A partir de vos fonds propres, du prix d'achat et de vos revenus bruts annuels, vous saurez si vous pouvez vous offrir la maison convoitée. Vous connaîtrez aussi le montant mensuel à budgéter.

Regardez à l'exemple de la famille Bucher quels sont les coûts liés à l'achat d'un logement.

Vous avez plus de fonds propres que nécessaire? N'investissez pas tout dans votre maison.

Si vos fonds propres représentent plus de 20%, vous pouvez investir plus et prendre un prêt hypothécaire moins élevé.

Mais il peut être judicieux d'investir votre argent ailleurs – avec une rentabilité qui vous permettra de financer une hypothèque plus importante, voire d'épargner. Demandez conseil à un spécialiste.

Le b. a.-ba du financement

Comment financer un logement en propriété? Vous trouverez dans notre guide de précieux conseils en matière de financement.