Management de la fondation

Nous disposons d'une équipe hautement qualifiée et engagée qui contribue à la fondation par leur vaste expérience.

Management

Phyllis Costanza

Phyllis Costanza a été nommée CEO de l'UBS Optimus Foundation en juin 2011. Auparavant, elle était Director of Leverage de la fondation Children's Investment Fund Foundation (CIFF), une organisation philanthropique d'utilité publique basée au Royaume-Uni dont l'objectif est d'améliorer les conditions de vie des enfants qui vivent dans la pauvreté dans les pays en voie de développement. Elle a également été membre du Conseil d'administration de CIFF durant huit ans.

Avant de travailler pour CIFF, Phyllis Costanza a été consultante durant 10 ans; elle était alors chargée de conseiller des clients des secteurs de la santé et d'organisations à but non lucratif. Elle a également travaillé dans le secteur public comme responsable des questions politiques concernant Manhattan au sein du cabinet du gouverneur de l'état de New York, Mario Cuomo.

Phyllis Costanza a obtenu un master en politique de l'école d'affaires publiques John F. Kennedy School of Government de l'Université d'Harvard et un Bachelor en philosophie de l'Université de Miami (Ohio).

John Fairhurst a été nommé directeur exécutif des programmes en juillet 2015. Auparavant, il était COO au sein de Global Alliance for Improved Nutrition (GAIN), une organisation basée à Genève dont l’objectif est d’améliorer la nutrition dans les pays en développement, principalement au travers de partenariats publics-privés et en renforçant l’impact des marchés auxquelles les populations pauvres ont accès. 

Il a créé une passerelle entre le secteur privé et le secteur non lucratif en recherchant une plus grande convergence de la valeur apportée par chacun d’eux. Il participé à la constitution du portefeuille de programmes de la Children’s Investment Fund Foundation (CIFF), la première fondation active dans le développement international en Grande-Bretagne et s'est ensuite chargé de sa gestion. Il a travaillé chez Oxam en qualité de directeur régional pour l’Afrique de l’Est. Dans cette fonction, il a supervisé les programmes humanitaires et de développement dans une région allant de la République Démocratique du Congo à l’Erythrée. Il a également assumé la fonction de directeur régional en Afghanistan et dans le nord du Sri Lanka. Il était également membre du conseil d’administration du Mines Advisory Group (MAG), l’une des premières organisations de déblaiement de mines. 

Il a suivi une formation d’expert-comptable et s’est spécialisé dans le secteur bancaire et financier à Londres, avant de travailler dans l’industrie pharmaceutique, chez Amsterdam International, et plus récemment dans l'investissement en capital risque dans des start-up de biotechnologie en Grande-Bretagne.

John a obtenu un Master en ingénierie de l’Université de Cambridge.

Nina Hoppe

Nina Hoppe a rejoint l'UBS Optimus Foundation en juillet 2012 comme CEO adjoint. Durant 10 ans, Nina Hoppe a travaillé pour UBS à Zurich où elle a occupé différents postes, dont notamment dans les départements Risk and Business Management, Relationship Management et Investor Relations. Avant cela, elle a travaillé pendant 5 ans à Londres comme analyste au M&A Department et comme associée dans une petite société de Private Equity. Elle possède un master bilingue français-allemand en Administration des affaires de l'ESCP Europe. Nina Hoppe parle plusieurs langues dont l'allemand, l'anglais, le français et l'espagnol.

Ian Welle-Skitt

Ian Welle-Skitt a rejoint l’UBS Optimus Foundation en qualité de responsable de la communication en mai 2015. Auparavant, il était responsable du service Writing and Editorial Delivery au sein de l’unité Communications & Branding d’UBS. Avant de s’installer en Suisse, il a travaillé dans la communication politique et gouvernementale à Londres. Ian a commencé sa carrière dans le droit et l’industrie financière en Grande-Bretagne. Il est titulaire d’un BA en histoire, d’un LLB en droit et d’un BSc en finance, respectivement de l’Université d’Ulster, de la Thames Valley University et de l’Université de Manchester (UMIST). Ian est également titulaire d’un MA en histoire internationale et politique de la London School of Economics.

Grant-making team

Marcel Braun

Marcel Braun est Program Director à l’UBS Optimus Foundation. Auparavant, il a travaillé plusieurs années comme Corporate Donations Expert chez F. Hoffmann-La Roche et accompagné, outre de nombreuses activités de CSR, la gestion de dons internationaux pour la société et les fondations affiliées, notamment en qualité de membre du conseil de fondation. Pharmacien expérimenté, il possède une grande expérience, glanée à l’étranger, dans les projets de santé. Durant deux ans, il a ainsi été pharmacien responsable au Vanuatu, pour le compte de la coopération australienne. Mandaté par l’Institut tropical et de santé publique suisse, il a été contrôleur, pour le registre des vaccinations GAVI et le Global Fund, de la mise en œuvre de projets relatifs à la malaria, au VIH/sida et à la tuberculose dans divers pays d’Afrique. Il a été délégué de Pharmaciens sans frontières au Tadjikistan et actif dans des hôpitaux du delta du Mekong pour la fondation du personnel de Novartis. En tant que membre du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) – groupe Médecine, il est appelé à participer à des missions, comme lors des récents tremblements de terre au Népal. Durant cinq ans, il a été forensic auditor dans le monde entier pour Ernst & Young, actif dans les enquêtes et renseignements en matière de criminalité économique et de corruption. Marcel Braun est titulaire d’un Executive MBA de l’Université de Saint-Gall et d’un diplôme post-grade en coopération au développement (NADEL) de l’EPFZ.

Paulus Deuticke

Paulus a récemment rejoint l’UBS Optimus Foundation en tant que directeur de programme. Dans cette fonction, il est responsable d’organiser le travail dans le domaine de l’éducation.

Auparavant, Paulus était directeur des investissements chez Virgin Unite. Ses principales tâches englobaient la gestion des portefeuilles d’investissement et de dons , la mesure de l’impact global de l’organisation et l’établissement de rapports de performance à l’intention de toutes les parties prenantes  Paulus a également développé la stratégie et le business plan du Branson Centre of Entrepreneurship et mis sur pied des centres à Johannesbourg, en Afrique du Sud, ainsi qu’à Montego Bay, en Jamaïque.  Avant de rejoindre Virgin Unite, Paulus a développé le concept, la stratégie et le plan de mise en œuvre d’une campagne nationale de dépistage HIV auprès des jeunes pour le compte de la fondation Clinton et la Fondation contre le Sida d’Elton John en Tanzanie.

Avant de bifurquer vers le secteur des ONG, Paulus a commencé sa carrière dans le domaine de la finance d’entreprise et du private equity au sein de Donaldson, Lufkin & Jenrette, Gilbert Global Equity Partners et Xchanging, avec une spécialisation dans les domaines de l’émission de titres d’emprunt, des fusions et acquisitions et du développement de produits.  Paulus est titulaire d’un Bachelor of Business Administration de l’Université du Michigang ainsi que d’un Master of Business Administration de la Harvard Business School.

Guangshen Gao

Guangshen Gao est chef de projet chez UBS Optimus Foundation à Hongkong depuis 2014. Avant de rejoindre la fondation, il a travaillé dès 2009 pour une famille chinoise qui lui a confié la gestion de sa fondation. De 2005 à 2009, il était responsable des systèmes éducatifs dans les régions rurales de la Chine au sein d’une agence pour le développement international. Avant de commencer sa carrière dans le domaine du développement, il a été au service du gouvernement chinois pendant sept ans et a travaillé pendant deux ans dans une entreprise étatique de production d’énergie. Guangshen Gao a obtenu un MPA de l’Université de Columbia dans le cadre du programme international de bourses de la fondation Ford.

Martina Gaus

Martina Gaus-Keller est responsable de la mesure et de l’évaluation des performances chez UBS Optimus Foundation. Elle apporte é la fondation une expérience de dix ans dans le domaine du conseil en stratégie et de la gestion de projet. Avant de rejoindre UBS Optimus Foundation, elle a travaillé au sein de l’unité de conseil interne d’UBS Wealth Management et pour la société de conseil en stratégie Booz & Co. Elle a fait des études d’économie d’entreprise à l’Université de St-Gall, où elle a par ailleurs obtenu un doctorat en psychologie de l’organisation en 2008.

Patricia Lannen

Patricia Lannen est Program Director dans le domaine de la protection de l'enfance. Avant de travailler pour l'UBS Optimus Foundation, elle a travaillé avec des enfants et des adultes sur des problèmes de psycho-oncologie à l'institut Dana Farber Cancer Institute de la faculté de médecine de l'Université d'Harvard (Harvard Medical School) à Boston. Elle possède une vaste expérience dans le domaine de la coordination de projets d'envergure, multi-site avec des populations vulnérables. Ces projets portaient sur la recherche épidémiologique ainsi que sur des objectifs d'intervention et de prévention. Depuis qu'elle a rejoint l'UBS Optimus Foundation en 2008, elle a coordonné l'étude Optimus au niveau mondial sur la victimisation sexuelle des enfants et des adolescents. Cette vaste initiative a pour but de prévenir la prévalence et d'améliorer les services pour les enfants victimes d'abus sexuels. Patricia est docteur en philosophie.

Ann-Marie Sevcsik

Ann-Marie Sevcsik est Program Director à l'UBS Optimus Foundation dans le domaine de la santé. Elle possède près de 20 ans d'expérience dans le domaine de la recherche biomédicale dont les 10 dernières consacrées à la recherche, au développement et à l'accès aux soins afin de développer des outils utiles visant à améliorer la santé des populations vulnérables dans le monde. Avant de rejoindre l'UBS Optimus Foundation, Ann-Marie a travaillé pour l'initiative Drugs for Neglected Diseases, une organisation qui développe et met à disposition de nouveaux traitements pour les maladies dites négligées, comme par exemple le premier traitement anti-paludisme, grâce à un partenariat entre le secteur privé et public. Après des études à Harvard et à l'Université de Californie, San Francisco, elle a travaillé avec de nombreuses organisations dont notamment l'Organisation Mondiale de la Santé, des laboratoires pharmaceutiques multinationaux comme GSK Pfizer, Sanofi-Aventis, des compagnies de biotechnologie comme Amgen et Chiron, ou encore des organisations de défense des patients ainsi que sur des projets dans plus de 15 pays dont l'Argentine, le Brésil, la République démocratique du Congo, l'Egypte, l'Inde, le Japon, le Kenya, la Malaisie et l'Espagne.

Maya Ziswiler

Maya Ziswiler est Program Director dans le domaine de l'éducation. Avant de rejoindre l'UBS Optimus Foundation, Maya travaillait pour le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. Elle était responsable de la gestion des partenariats publics-privés comme (RED) ou le MAC AIDS Fund afin de faciliter le soutien nécessaires aux programmes VIH/SIDA et paludisme en Afrique et dans les Caraïbes. Maya a également travaillé pour l'UNICEF au Pérou, où elle a mis en place des partenariats pour promouvoir les programmes de développement à la petite enfance. Elle apporte également de l'expérience du secteur privé acquise chez Procter & Gamble où elle a travaillé au développement de nouveaux marchés au Moyen-Orient et en tant que consultante d'entreprises à but non lucratif en Chine. Maya est titulaire d'un Bachelor en développement international de l'Université McGill au Canada et d'un MBA de l'Université de Genève. Elle parle l'anglais, le français, l'espagnol, l'allemand et a de bonnes notions de mandarin.

Client relations et business operations
 

Fatiah Bürkner

Fatiah Bürkner est responsable des relations avec la clientèle chez UBS Optimus Foundation depuis 2014 et l’interlocuteur des donateurs et bailleurs de fonds de la fondation. Auparavant, elle a travaillé six ans à la banque privée Lombard Odier, où elle a d’abord participé à la mise sur pied du service de philanthropie en Suisse, avant de passer quatre ans dans la succursale de Tokyo en qualité de conseillère à la clientèle et de responsable du marketing et de la philanthropie. Au Japon, elle a par ailleurs organisé, en collaboration avec le centre japonais des fondations, de nombreux séminaires destinés aux fondations de tout le pays. Avant cela, elle avait travaillé sept ans dans le secteur de la philanthropie en Allemagne, en qualité de chef de projet au Centre des investissements sociaux de l’Université de Heidelberg et à la Fondation Bertelsmann.

Fatiah Bürkner est titulaire d’une maîtrise en japonais et en histoire de l’art ainsi que d’un MBA de la Fachhochschule für Wirtschaft de Berlin. Elle parle l’allemand, l’anglais et le japonais.

Dragana Djokic

Dragana a rejoint UBS Optimus Foundation en juillet 2014 en qualité de Management Support Officer. Elle a commencé sa carrière chez UBS par un apprentissage achevé avec succès en 2003, puis a travaillé pendant plusieurs années en tant que conseillère à la clientèle et assistante aux conseillers du segment de la clientèle privée. Dès décembre 2010, Dragana a intégré le Family Services Team, une unité du segment des client très fortunés offrant des service de conseil à une clientèle aisée internationale dans les domaines de la philanthropie, des investissements axés sur la valeur, du family office ainsi que de la gouvernance familiale et de l’art. Elle a participé dans ce contexte à l’élaboration, à la mise en œuvre et à la surveillance de solutions d’investissement philanthropiques à fort impact.

Dès novembre 2013, elle était active au sein du Wealth Management Global Emerging Markets Team, où elle assistait la direction dans le domaine de la gestion des processus et du risque en qualité de Process and Risk Specialist. En 2012, Dragana a obtenu un bachelor en communication d’entreprise, une formation qu’elle a accomplie en cours d’emploi.

Claire Freymond

Claire Freymond a rejoint UBS Optimus Foundation en tant que Client Relationship Manager en avril 2015 pour nouer des relations avec les donateurs de la Fondation.

Avant cela, elle a travaillé au sein de l’équipe chargée du développement des activités pour le compte d’un fabricant d’appareils médicaux en Suisse romande.

Claire Freymond est titulaire d’un master en relations internationales de l’Institut universitaire d'études du développement à Genève. Elle parle plusieurs langues, dont l’allemand, l’anglais, le français, l’italien et l’espagnol.

Pierre-Guillaume Kopp

Avant de rejoindre l'UBS Optimus Foundation, Pierre-Guillaume Kopp travaillait dans le service de communication d'entreprise d'une banque privée suisse. Il a travaillé dans le secteur de la communication durant plusieurs années et a par ailleurs acquis une expérience supplémentaire dans le service de presse d'une compagnie d'aéronautique en Allemagne. Pierre-Guillaume Kopp a fait des études de sciences politiques, d'histoire moderne et de droit international à Zurich et Munich. Il a obtenu son doctorat en sciences politiques à l’Université Louis-et-Maximilien de Munich en 2011.

Catherine Ross

Catherine travaille à l’UBS Optimus Foundation depuis juillet 2014 en qualité d’analyste d’affaires. Elle soutient la fondation dans les domaines des finances, du controlling, de la gestion du risque et des questions juridiques. Auparavant, elle a travaillé deux ans comme gestionnaire de crédits chez UBS Asset Management à Zurich, où elle était responsable des analyses, de l’évaluation et de l’approbation des risques, de la mise en place de nouveaux processus ainsi que de l’implémentation d’un nouveau système informatique.

Catherine a commencé sa carrière en tant que stagiaire diplômée chez JP Morgan à Londres, où elle a occupé pendant dix ans diverses fonctions dans le domaine de la gestion de projets et du risque. Elle dispose ainsi d’une solide expérience en matière d’analyse financière, de rapports de gestion, de négociation de conventions juridiques ainsi que d’évaluation et de contrôle du risque.

Catherine est titulaire d’un bachelor en économie d’entreprise et d’un master en finance d’entreprise de l’Université de Paris-Dauphine. Elle parle l’anglais, le français et l’allemand.

Karin Schumacher

Karin Schumacher a rejoint l'UBS Optimus Foundation en 2002. Avec plus de 10 ans d'expérience dans diverses activités de fondation comme le secteur financier, le service juridique, comptable ou la gouvernance, c'est une experte avérée en gestion de fondation. Aujourd'hui, Karin Schumacher occupe le poste de Business Manager de la fondation. Avant de travailler pour l'UBS Optimus Foundation, Karin Schumacher a travaillé durant plus de dix ans dans plusieurs services et a occupé différents postes au sein d'UBS. Elle est titulaire d'un diplôme fédéral suisse en administration des affaires, d'un certificat fédéral suisse en gestion d'institutions de prévoyance ainsi que d'un diplôme d'études avancées en gestion et droit des organisations à but non lucratif du CEPS. Elle parle plusieurs langues dont l'allemand, l'anglais, le français et l'italien.

Nicole Sebastian

Nicole Sebastian a rejoint l’UBS Optimus Foundation en septembre 2014 afin de représenter la fondation aux Etats-Unis et constituer un réseau de donateurs dans ce pays.

Auparavant, elle a travaillé chez Heidrick & Struggles, Robin Hood Foundation, VCG Governance Matters, Saint-Gobain Desjonquères, à l’UNICEF et dans le cadre du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUED). Elle dispose d’une expérience de 18 ans dans le domaine de la philanthropie et des organisations sans but lucratif ainsi que de l’économie privée.

Nicole Sebastian a acquis un vaste savoir faire dans le domaine de la gestion à but non lucratif ainsi que de la gouvernance dans l’économie privée et dans le secteur à but non lucratif, ainsi que dans la recherche de fonds, la mesure de l’impact, les prestations de conseil aux cadres et la recherche en matière de politiques. Elle est par ailleurs titulaire d’un MPA de l'Université de Columbia et d’un bachelor de SUNY Geneseo. Elle parle l’anglais, l’espagnol et le français.

Owen Strickland

Owen Stickland a rejoint l’UBS Optimus Foundation en avril 2015 en tant que directeur de projet. Il est responsable de diverses initiatives destinées à développer les affaires. Auparavant, il a travaillé dans plusieurs départements d’UBS Wealth Management à Zurich, où il était notamment chargé du controlling pour divers marchés et en dernier lieu du développement de la clientèle dans le segment des clients européens très fortunés.

Originaire du sud de l’Angleterre, Owen est titulaire d’un bachelor en économie de l’Université de Cardiff.

Branche de Hong Kong

Wei Wei

Wei Wei a rejoint l'UBS Optimus Foundation en janvier 2013 comme Director of Asia. Avant d'occuper cette fonction, il a travaillé dans l'humanitaire durant plus de 20 ans en Afrique de l'Est et en Asie du Sud. Wei dispose de plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et le développement des enfants. Wei a été directeur national de Right To Play China, directeur de programmes de Plan China et responsable de programmes de Pact. Wei a une grande expérience en matière de développement organisationnel, de planification stratégique, de gestion de programmes et de collecte de fonds. Wei Wei s'est occupé de la gestion de programmes dans le domaine de l'éducation, la santé, l'hygiène publique, le développement communautaire et le micro-financement. Wei est titulaire d'un BA en économie et d'un BA en études classiques de l'Université de Stanford.

Adrian Schlauri

Adrian Schlauri a rejoint l’UBS Optimus Foundation en 2014 en qualité de Business Manager. Il était chargé, dans cette fonction, de développer la succursale de Hongkong et de renforcer la présence de la fondation en Asie.

Il a occupé diverses positions chez UBS dès 2001, en particulier dans la gestion de fortune à partir de 2006. Il bénéficie d’une expérience de plus de quatre ans dans le Business Management ainsi que d’un savoir-faire incontesté en ce qui concerne la mise en place de structures et de procédures pour des projets existants ou en cours. Il dispose en outre d’un vaste réseau de relations au sein de la banque.

Dans le cadre du suivi de la clientèle du Moyen-Orient, il a acquis une connaissance approfondie des besoins des clients et des conseillers à la clientèle.

Adrian Schlauri est titulaire d’un bachelor en économie d’entreprise de la Haute école zurichoise de sciences appliquées (ZHAW); il est également analyste CFA.