Angelika Overath – Subvention d’aide au projet de roman Literature

Angelika Overath – Promotion Grant Novel

«Ein Winter in Istanbul» («Un hiver à Istamboul») se passe dans l’Istamboul d’aujourd’hui et ouvre une fenêtre sur la Constantinople du XVe siècle. Cla, enseignant engadinois de religion, fait la connaissance de Baran, un pratiquant de l’art de vivre fils de travailleurs gréco-turcs immigrés en Allemagne. Les deux hommes deviennent amis. Baran fait découvrir son Istamboul à Cla, tandis que celui-ci lui raconte des histoires de Nicolas de Cues qui, en hiver 1437/38, a été chargé par le pape d’accompagner l’empereur byzantin et le patriarche de l’Église d’Orient lorsque ceux-ci se sont rendus par mer de Constantinople à Venise. Les réflexions religieuses et philosophiques du lettré confluent ici avec des phénomènes sociaux et religieux de l’Istamboul d’aujourd’hui.

Angelika Overath a étudié les langues et littératures allemandes et italiennes ainsi que l’histoire à Tubingue, et a obtenu son doctorat en 1986. Elle est reporter, critique littéraire, essayiste, romancière, et enseigne l’écriture créative entre autres à l’École suisse de journalisme MAZ. Elle a publié plusieurs ouvrages de reportages, des essais et des romans. Cette activité lui a valu divers prix et bourses, dont le Prix Egon Erwin Kisch de journalisme littéraire et le Prix Ernst Willner. En 2008, Overath a obtenu pour «Fliessendes Land» le premier Prix de journalisme indépendant dans la catégorie «Travaux inédits et nouvelles formes de journalisme», tandis que son roman «Flughafenfische» lui a apporté en 2009 une nomination pour le Prix suisse du livre.

Le Conseil de fondation soutient Angelika Overath dans son travail d’écriture du roman par une subvention d’aide au projet d’un montant de 10 000 francs.