Madrigalistes de Bâle création de «Sibyllen» (2016) de Franz Rechsteiner

Madrigalistes de Bâle – création de «Sibyllen» (2016) de Franz Rechsteiner

Créé en 1978, l’ensemble vocal des Madrigalistes de Bâle est un des ensembles professionnels les plus riches en tradition de Suisse. Son répertoire va de la Renaissance à la musique contemporaine et il s’est fait connaître en particulier par ses programmes de concerts incluant des créations mondiales ou des premières exécutions suisses de musique contemporaine. Placé depuis 2013 sous la direction de Raphael Immoos, le chœur a chanté entre autres des morceaux de Dieter Ammann (*1962), Bettina Skrzypczak (*1962) ou Jürg Wyttenbach (*1935) et a obtenu de nombreuses distinctions, dont le Prix d’encouragement de la Fondation musicale Ernst von Siemens pour l’interprétation de musique contemporaine (1991, 2002 et 2006). L’ensemble a présenté ses programmes, qui mettent souvent en lien des pièces musicales anciennes et nouvelles, lors de tournées de concerts en Europe, aux États-Unis, en Australie et en Asie. Pour la saison en cours, le concert intitulé «Die Faszination der 12 Sibyllen» met en contraste les motets à plusieurs voix «Prophetiae Sibyllarum» de Roland de Lassus (1531-1594) et «Sibyllen», œuvre commandée à Franz Rechsteiner (*1941). Rechsteiner, compositeur appenzellois, a élaboré des réflexions musicales d’un langage contemporain qui interrompent, poursuivent ou contrepointent les douze chants fascinants de Lassus. Dans celles-ci, un quatuor de saxophones donne la réplique à l’ensemble à douze voix par des combinaisons instrumentales inhabituelles qui donnent aux auditeurs le temps de se préparer aux différents niveaux de sonorité et de style de la composition. 

Le Conseil de fondation apprécie l’engagement des Madrigalistes de Bâle en faveur de la musique classique contemporaine et soutient la création d’une œuvre de Franz Rechsteiner par une subvention d’aide au projet d’un montant de 6000 francs.