Fondazione Marguerite Arp Restauration des travaux sur papier de Hans Arp et Sophie Taeuber-Arp

Fondazione Marguerite Arp - Restauration des travaux sur papier de Hans Arp et Sophie Taeuber-Arp

En 1959, Hans Arp (1886 - 1966) et sa deuxième épouse Marguerite Arp-Hagenbach (1902 - 1994) ont acheté à Locarno une maison d’habitation dotée d’un atelier, où le célèbre peintre, sculpteur et poète a vécu et travaillé jusqu’à sa mort. Sa veuve y a créé en 1988 la fondation qui porte son nom, avec une collection de quelque 1600 œuvres d’art en grande partie de Hans Arp et de sa première épouse, Sophie Taeuber-Arp (1889 - 1943). L’importante œuvre laissée par le couple d’artistes comprend en particulier des travaux sur papier tels qu’aquarelles, collages, gravures imprimées et livres d’artiste. Un nouveau bâtiment, construit par le bureau d’architecture Gigon/Guyer de Zurich et incluant un entrepôt et un espace d’exposition, permet depuis peu d’entreposer la collection de manière conforme aux normes d’aujourd’hui et de la rendre en partie accessible au public. Dans cet ordre d’idées, la fondation a également commencé la réalisation d’un vaste projet de conservation et de restauration des travaux sur papier, qui devrait à terme assurer un parfait état de conservation à quelque 1400 pièces. Elle prend en outre soin d’autres documents d’archives, dont des tapuscrits qui ont été conservés et qui contiennent des poèmes inédits de Hans Arp, ou des photos historiques illustrant la vie et l’œuvre de l’artiste ou son entourage.

Le Conseil de fondation soutient par une subvention d’aide au projet d’un montant de 15000 francs l’ambitieuse initiative avec laquelle la Fondazione Marguerite Arp veut assurer la conservation d’une œuvre d’une grande importance artistique pour l’histoire moderne.