Julia Steiner Artiste plasticienne

Julia Steiner - Artiste plasticienne

Julia Steiner, née en 1982 et vivant à Bâle, s’est fait connaître par les dessins de grand format qu’elle réalise en appliquant au pinceau la gouache noire sèche sur le papier ou directement sur une paroi. Les tableaux, qui peuvent avoir plusieurs mètres de long, ouvrent des espaces, se remplissent d’une lumière brillante ou au contraire sont plongés dans une obscurité épaisse, hésitent entre des formes qui ne cessent de changer, oscillent entre construction et destruction. Avec ces grands formats, l’artiste crée, selon le critique d’art Konrad Tobler, «des espaces de rêve qui se soustraient en fin de compte à la fixation». La disparition des bords de l’image et l’intégration de l’observateur sont des sujets dont Steiner s’est occupée de manière croissante depuis 2011 dans des dessins de grande dimension. Dans cet ordre d’idée, l’artiste n’a pas seulement réalisé des travaux d’art intégré dans l’architecture ou des dessins temporaires dans l’espace, mais également l’œuvre «out of horizon» présentée pour la première fois en 2012 au Musée d’art de Thoune. Ce tableau circulaire, transportable et dans lequel on peut pénétrer, est un espace d’image qui se développe avec les années et qui, pour Julia Steiner, parle de la «désagrégation de la vue d’ensemble» et est «plutôt un anti-panorama». La reconnaissance que lui vaut son activité créatrice se traduit pour l’artiste par des bourses et des distinctions (p. ex. un Prix Manor ou une bourse de Landis & Gyr pour un atelier à Londres), ou des expositions telles que «a tense turn» à la Galerie Urs Meile de Pékin (2010), «Kaleidoskop» au Centre Pasquart de Bienne (2011) ou «listen to the move» à la Maison des arts de Saint-Joseph à Soleure (2013).

Le Conseil de fondation exprime par une contribution d’encouragement d’un montant de
5000 francs qu’il apprécie l’activité créatrice de Julia Steiner, diverse et impressionnante du point de vue du média, de l’esthétique et des sujets.