Communiqués de presse

L'indice UBS de bulle immobilière baisse pour le 2e trimestre consécutif

Zurich Media Releases Switzerland

Au 4e trimestre 2017, l'UBS Swiss Real Estate Bubble Index a reculé pour atteindre 1,32 point. Il reste toutefois dans la zone à risque. Ce deuxième recul consécutif s'explique par le
ralentissement persistant des volumes hypothécaires. Cependant, ces chiffres
pourraient avoir été sous-estimés car l'octroi d’hypothèques par les assureurs
et les caisses de pension est saisi de façon par trop rudimentaire. Lors de ce dernier trimestre, la plupart des sous-indicateurs sont stables.

Zurich, 7 février 2018 – Au 4e trimestre 2017, l’indice UBS de bulle immobilière d’UBS s’est situé, à 1,32 point, dans la zone à risque. En outre, et pour la deuxième fois consécutive, les déséquilibres sur le marché du logement en propriété ont diminué. Un facteur décisif a été la croissance toujours faible de l'endettement hypothécaire des ménages auprès des banques, alors même qu’au cours de ce dernier trimestre, leurs revenus ont augmenté de manière robuste. En effet, en comparaison trimestrielle, la Suisse a connu, avec une progression de 0,6%, la plus forte expansion nominale du PIB depuis près de trois ans.

L'augmentation de l'endettement hypothécaire est sous-estimée

L'an passé, l'endettement hypothécaire des ménages a augmenté de 2,6%, soit bien moins que la moyenne des dix dernières années (+3,8%). Toutefois, le volume effectif des hypothèques en cours devrait être un peu plus élevé que le laissent penser les statistiques. En effet, depuis quelques années, les caisses de pension et les compagnies d'assurances octroient de plus en plus de prêts hypothécaires. Pour l'instant, leur part de marché est de seulement 5% environ. Cependant, ces trois dernières années, le taux de croissance de la part au bilan des hypothèques chez les assureurs a été deux fois plus élevé que chez les banques. Chez les caisses de pension aussi, les prêts hypothécaires sont en nette hausse après plusieurs années de recul. Il est donc possible qu'en ce moment, l'indice UBS de bulle immobilière sous-estime les risques réels.

Les déséquilibres s’aggravent dans les régions à risque

Au 4e trimestre 2017, les logements en propriété ont augmenté (environ 0,4%) plus fortement qu'au cours des deux trimestres précédents, ce qui a freiné le recul de l'indice UBS de bulle immobilière. D'une part l'inflation globale est restée au même niveau qu’au 3e trimestre, d'autre part les loyers à l'offre ont baissé de 0,4%. Le rapport prix/loyer va ainsi de sommet en sommet: à l'heure actuelle, il faut plus de 30 loyers annuels pour acheter un logement. Les rapports prix/loyer les plus distendus se trouvent dans les zones à risque de la Suisse alémanique et dans les régions touristiques, où les logements en propriété coûtent parfois bien plus que 35 loyers annuels. 

L’UBS Swiss Real Estate Bubble Index – 4e trimestre 2017

Sélection des régions à risques

La carte des risques régionaux montre les régions où les risques économiques seraient les plus grands en cas de correction au niveau national. L'analyse se base sur le nombre d'habitants, le niveau des prix et l'évolution du prix des logements en propriété. La sélection des régions à risques est directement liée au niveau de l'UBS Swiss Real Estate Bubble Index. Les risques de vacance ou de liquidité ne sont pas pris en compte.  

Carte des régions à risques – 4e trimestre 2017

Risques régionaux pour le marché de l'immobilier résidentiel suisse et régions ayant enregistré une correction des prix supérieure à 5% depuis 2014
 

L’étude Swiss Real Estate Bubble Index d’UBS est disponible sous le lien suivant: http://www.ubs.com/swissrealestatebubbleindex-fr.

L’indice est publié sur une base trimestrielle. Prochaine date de publication de l'étude Swiss Real Estate Bubble Index d’UBS: 8 mai 2018.


UBS Switzerland AG


Contacts

Claudio Saputelli, responsable du Swiss & Global Real Estate, Chief Investment Office WM 
Tél. +41-79-513 50 45

Dr. Matthias Holzhey, responsable du Swiss Real Estate Investments, Chief Investment Office WM 
Tél.  +41-44-234 71 25


www.ubs.com